Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Plus d'oméga 3 = plus de force chez les + de 50 ans

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Plus d'oméga 3 = plus de force chez les + de 50 ans

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Mar 2020 12:21

Association between omega-3 fatty acids intake and muscle strength in older adults: a study from National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) 1999-2002
Luana T. Rossato Clinical Nutrition Articles in Press E-mail Alert - March 10, 2020

Background
Muscle strength is a predictor of mortality in older adults and some dietary components are associated with this variable; however, little is known about the association between omega-3 fatty acids intake (ω-3) and strength in older adults.

Objective
To assess whether ω-3 dietary intake is associated with muscle strength in individuals over 50 years. We also aimed to evaluate whether an isocaloric replacement of dietary fatty acids types by ω-3 intake could be associated with higher muscle strength.

Methods
This study included older adults aged from 50 to 85 y, from National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) 1999-2000 and 2001-2002. A total of 2141 individuals (1119 men and 1022 women) were evaluated and provided complete and reliable dietary intake and isokinetic strength of the knee extensors (peak force) data. Linear regression analysis was conducted without (Model 1) and with adjustments (Model 2). Isocaloric substitution analysis were performed to evaluate the substitution of other fatty acids (polyunsaturated (excluding ω-3), ω-6, monounsaturated, saturated) by total ω-3, eicosapentaenoic acid (EPA), docosahexaenoic acid (DHA) and alpha-linolenic acid (ALA).

Results
Total ω-3, DHA, EPA and ALA intakes were positively associated with peak force in men (Model 1). However, after the adjustments for confounders (Model 2), only total ω-3 intake remained significant. Ω-3 intake was not associated in women. The isocaloric substitution of saturated, polyunsaturated, monounsaturated fats and ω-6 by ω-3 were not associated with peak force.

Conclusion
The intake of total ω-3 was positively associated with muscle strength in older men, but not in older women. In addition, the substitution of other fatty acids by ω-3 intake were not associated with higher strength.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43643
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'oméga 3 = plus de force chez les + de 50 ans

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 10 Mar 2020 19:48

Traduction de l'étude :wink:

L'association entre l'apport d'acides gras oméga-3 et la force musculaire chez les personnes âgées: une étude de la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) 1999-2002

Luana T. Rossato Clinical Nutrition Articles dans la presse Alerte e-mail - 10 mars 2020

Contexte
La force musculaire est un prédicteur de la mortalité chez les personnes âgées et certains composants alimentaires sont associés à cette variable; cependant, on sait peu de choses sur l'association entre l'apport d'acides gras oméga-3 (ω-3) et la force chez les personnes âgées.

Objectif
Évaluer si l'apport alimentaire ω-3 est associé à la force musculaire chez les individus de plus de 50 ans. Nous avons également cherché à évaluer si un remplacement isocalorique des types d'acides gras alimentaires par un apport en ω-3 pouvait être associé à une force musculaire plus élevée.

Les méthodes
Cette étude a inclus des adultes âgés de 50 à 85 ans, de l'Enquête nationale sur l'examen de la santé et de la nutrition (NHANES) 1999-2000 et 2001-2002. Un total de 2141 personnes (1119 hommes et 1022 femmes) ont été évaluées et ont fourni un apport alimentaire complet et fiable et la force isocinétique des extenseurs du genou (force maximale). Une analyse de régression linéaire a été réalisée sans (modèle 1) et avec ajustements (modèle 2). Une analyse de substitution isocalorique a été réalisée pour évaluer la substitution d'autres acides gras (polyinsaturés (à l'exclusion du ω-3), ω-6, monoinsaturés, saturés) par le total ω-3, acide eicosapentaénoïque (EPA), acide docosahexaénoïque (DHA) et alpha- acide linolénique (ALA).

Résultats
Les apports totaux en ω-3, DHA, EPA et ALA étaient positivement associés au pic de force chez les hommes (modèle 1). Cependant, après les ajustements pour les facteurs de confusion (modèle 2), seule la consommation totale de ω-3 est restée significative. L'apport de Ω-3 n'était pas associé chez les femmes. La substitution isocalorique des graisses saturées, polyinsaturées, monoinsaturées et ω-6 par ω-3 n'était pas associée à la force maximale.

Conclusion
L'apport de ω-3 total était positivement associé à la force musculaire chez les hommes plus âgés, mais pas chez les femmes plus âgées. De plus, la substitution d'autres acides gras par l'apport de ω-3 n'était pas associée à une force plus élevée.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 5586
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités