Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Plus de protéine = meilleure mobilité chez les seniors

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Plus de protéine = meilleure mobilité chez les seniors

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 21 Juin 2020 14:52

Sex-and race-specific associations of protein intake with change in muscle mass and physical function in older adults: the Health, Aging, and Body Composition (Health ABC) Study
Liset EM Elstgeest, The American Journal of Clinical Nutrition, 10 June 2020

Background
Protein intake recommendations advise ≥0.8 g/kg body weight (BW)/d, whereas experts propose a higher intake for older adults (1.0–1.2 g/kg BW/d). It is unknown whether optimal protein intake differs by sex or race.

Objectives
We examined the shape of sex- and race-specific associations of dietary protein intake with 3- and 6-y changes in appendicular lean mass (aLM) and gait speed and also 6-y incidence of mobility limitation in community-dwelling older men and women.

Methods
We used data on men (n = 1163) and women (n = 1237) aged 70–81 y of the Health, Aging, and Body Composition Study. Protein intake was assessed using an FFQ (1998–1999). aLM and gait speed were measured at baseline and at 3 and 6 y. Difficulty walking one-quarter mile or climbing stairs was measured every 6 mo over 6 y. Prospective associations were evaluated with linear and Cox regression models, comparing fit of models with and without spline functions. All analyses were stratified by sex and additionally by race.

Results
Mean ± SD protein intake was 0.94 ± 0.36 g/kg adjusted body weight (aBW)/d in men and 0.95 ± 0.36 g/kg aBW/d in women. There were no strong indications of nonlinear associations. In women, higher protein intake was associated with less aLM loss over 3 y (adjusted B per 0.1 g/kg aBW/d: 39.4; 95% CI: 11.6, 67.2), specifically in black women, but not over 6 y or with gait speed decline. In men, protein intake was not associated with changes in aLM and gait speed. Higher protein intake was associated with a lower risk of mobility limitation in men (adjusted HR per 1.0 g/kg aBW/d: 0.55; 95% CI: 0.34, 0.91) and women (adjusted HR: 0.56; 95% CI: 0.33, 0.94), specifically white women.

Conclusions
Associations between protein intake and physical outcomes may vary by sex and race. Therefore, it is important to consider sex and race in future studies regarding protein needs in older adults.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43181
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus de protéine = meilleure mobilité chez les seniors

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 21 Juin 2020 18:11

Traduction de l'étude :wink:

Associations spécifiques à chaque sexe et à chaque race de l'apport en protéines avec modification de la masse musculaire et de la fonction physique chez les personnes âgées: étude sur la santé, le vieillissement et la composition corporelle (Health ABC)
Liset EM Elstgeest, The American Journal of Clinical Nutrition, 10 juin 2020

Contexte
Les recommandations relatives à l'apport en protéines recommandent ≥ 0,8 g / kg de poids corporel (pc) / j, tandis que les experts proposent un apport plus élevé pour les personnes âgées (1,0 à 1,2 g / kg pc / j). On ne sait pas si l'apport optimal en protéines diffère selon le sexe ou la race.

Objectifs
Nous avons examiné la forme des associations spécifiques au sexe et à la race de l'apport en protéines alimentaires avec des changements sur 3 et 6 ans de la masse maigre appendiculaire (aLM) et de la vitesse de marche ainsi que sur l'incidence sur 6 ans de la limitation de la mobilité chez les hommes plus âgés vivant en communauté et femmes.

Les méthodes
Nous avons utilisé des données sur les hommes (n = 1163) et les femmes (n = 1237) âgés de 70 à 81 ans de la Health, Aging, and Body Composition Study. L'apport en protéines a été évalué à l'aide d'un FFQ (1998–1999). L'AlM et la vitesse de marche ont été mesurés au départ et à 3 et 6 ans. La difficulté à marcher un quart de mille ou à monter des escaliers a été mesurée tous les 6 mois sur 6 ans. Les associations prospectives ont été évaluées avec des modèles de régression linéaire et de Cox, en comparant l'ajustement des modèles avec et sans fonctions splines. Toutes les analyses ont été stratifiées par sexe et en plus par race.

Résultats
L'apport moyen en protéines ± ET était de 0,94 ± 0,36 g / kg de poids corporel ajusté (aBW) / j chez les hommes et de 0,95 ± 0,36 g / kg aBW / j chez les femmes. Il n'y avait aucune indication forte d'associations non linéaires. Chez les femmes, un apport plus élevé en protéines a été associé à une perte moindre de LMA sur 3 ans (B ajusté pour 0,1 g / kg de poids corporel / jour: 39,4; IC à 95%: 11,6, 67,2), en particulier chez les femmes noires, mais pas plus de 6 ans ou avec baisse de la vitesse de marche. Chez les hommes, l'apport en protéines n'était pas associé à des changements dans l'aLM et la vitesse de marche. Un apport plus élevé en protéines était associé à un risque plus faible de limitation de la mobilité chez les hommes (HR ajusté pour 1,0 g / kg aBW / j: 0,55; IC 95%: 0,34, 0,91) et les femmes (HR ajusté: 0,56; IC 95%: 0,33, 0,94), en particulier les femmes blanches.

Conclusions
Les associations entre l'apport en protéines et les résultats physiques peuvent varier selon le sexe et la race. Par conséquent, il est important de considérer le sexe et la race dans les futures études concernant les besoins en protéines des personnes âgées
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 5414
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Nutrimuscle-Diététique et 10 invités