Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Plus de protéines = meilleure perf de marathon?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Plus de protéines = meilleure perf de marathon?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 16 Jan 2021 07:11

THE IMPORTANCE OF PROTEIN INTAKE IN MASTER MARATHON RUNNERS
Spyridon Methenitis Nutrition Available online 15 January 2021, 111154

Highlights
• Protein intake is as important as carbohydrates during a Marathon race
• Higher protein intake is related to better marathon performance times
• Higher protein intake is related to a lower post-race reduction of Lean Body Mass

• Higher protein intake is related to lower post-race changes of biochemical indices

Objective
The aim of the present study was to investigate the relationships between protein intake (during the tapering period and the race), marathon performance, body composition, acute race induced changes and selected metabolic and muscle damage-related blood biomarkers, in recreational master runners.

Methods
In 58 experienced master runners (58.28 ± 1.07yr, 174.06 ± 0.72cm, 78.51 ± 0.76kg body mass, 21.38 ± 0.52% body fat, mean ± SEM), nutritional intake was evaluated one week before the race and during the marathon. Body composition was evaluated before and 2 hours after the race. Blood samples were collected at the same time points.

Results
Body fat and lean body mass were significantly reduced after the marathon race (p<0.01; η2: 0.311-0.888). Significant negative correlations were observed between energy intake from carbohydrates and proteins [expressed per lean body mass (LBM)], marathon performance and race induced changes of blood metabolic-muscle damage indices (p<0.05; r: -0.522 - -0.789). Positive correlations were observed between energy from carbohydrates and proteins per LBM, and body mass and LBM changes (p<0.05; r: 0.485 - 0.814). The specific contribution of protein intakes per LBM (B coefficient: -0.789–0.615) on race induced changes of body composition and blood markers was the same as that of carbohydrate intakes per LBM (B coefficient: -0.777–0.559).

Conclusions
Marathon race induced changes in body composition and metabolic blood indices are highly related to protein intake, either during the tapering period or during the race, with runners experiencing the lowest changes when consuming higher protein intakes.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47347
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus de protéines = meilleure perf de marathon?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 16 Jan 2021 18:37

Traduction de l'étude :wink:

L'IMPORTANCE DE L'APPORT DE PROTÉINES CHEZ LES MASTER MARATHON RUNNERS
Spyridon Methenitis Nutrition Disponible en ligne le 15 janvier 2021, 111154

Points forts
• L'apport en protéines est aussi important que les glucides lors d'une course de marathon
• Un apport plus élevé en protéines est lié à de meilleurs temps de performance au marathon
• Un apport plus élevé en protéines est lié à une réduction post-course plus faible de la masse maigre

• Un apport plus élevé en protéines est lié à des changements plus faibles après la course des indices biochimiques

Objectif
Le but de la présente étude était d'étudier les relations entre l'apport en protéines (pendant la période de décroissance et la course), la performance au marathon, la composition corporelle, les changements aigus induits par la course et certains biomarqueurs sanguins métaboliques et musculaires, chez les maîtres coureurs récréatifs.

Méthodes
Chez 58 maîtres coureurs expérimentés (58,28 ± 1,07 an, 174,06 ± 0,72 cm, 78,51 ± 0,76 kg de masse corporelle, 21,38 ± 0,52% de graisse corporelle, moyenne ± SEM), l'apport nutritionnel a été évalué une semaine avant la course et pendant le marathon. La composition corporelle a été évaluée avant et 2 heures après la course. Des échantillons de sang ont été prélevés aux mêmes moments.

Résultats
La graisse corporelle et la masse corporelle maigre ont été significativement réduites après la course de marathon (p <0,01; η2: 0,311-0,888). Des corrélations négatives significatives ont été observées entre l'apport énergétique des glucides et des protéines [exprimé par masse corporelle maigre (LBM)], la performance au marathon et les changements induits par la course des indices de lésions métaboliques-musculaires sanguins (p <0,05; r: -0,522 - -0,789). Des corrélations positives ont été observées entre l'énergie des glucides et des protéines par LBM, et les changements de masse corporelle et de LBM (p <0,05; r: 0,485 - 0,814). La contribution spécifique des apports en protéines par LBM (coefficient B: -0,789-0,615) sur les changements induits par la race de la composition corporelle et des marqueurs sanguins était la même que celle des apports en glucides par LBM (coefficient B: -0,777-0,559).

Conclusions
Les changements induits par la course de marathon dans la composition corporelle et les indices métaboliques sanguins sont étroitement liés à l'apport en protéines, que ce soit pendant la période de décroissance ou pendant la course, les coureurs subissant les changements les plus faibles lorsqu'ils consomment des apports plus élevés en protéines.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7471
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités