Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Pourquoi le surpoids bloque la hausse du taux de vitamine D

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Pourquoi le surpoids bloque la hausse du taux de vitamine D

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 1 Juil 2020 11:22

Effects of high fat diet-induced obesity on vitamin D metabolism and tissue distribution in vitamin D deficient or supplemented mice
Chan Yoon Park, Nutrition & Metabolism volume 17, Article number: 44 (2020)

Background
Vitamin D deficiency has been often observed in obese persons. One of the mechanisms suggested for low vitamin D status in obesity was decreased bioavailability of vitamin D (VD) due to sequestration in adipose tissue. However, only few studies have investigated this mechanism via quantifying vitamin D levels from tissues from the obese.

Methods
Six-wk-old C57BL/6 mice were fed 10 or 45% kcal fat (idiot or HFD) diets containing 50, 1000 or 25,000 IU vitamin D3/kg diet (LVd, CVd or HVd) for 13 wks. Serum 25-hydroxyvitamin D (25(OH)D) levels were determined by radioimmunoassay and liver and adipose tissue cholecalciferol (VD3) and 25-hydrocholecalciferol (25(OH)D3) levels were measured by LC-MS/MS. mRNA levels of jejunal Mttp, Cd36, Sr-b1, Npc1l1, and Abca1 and liver and adipose tissue 25-hydroxylases (Cyp2r1 and Cyp27a1) were determined by real-time PCR.

Results
Serum 25(OH)D levels were affected by dietary vitamin D content but differential effects were observed between HFD and idiot groups. When vitamin D intake was at a supplementary level, the HFD-HVd group had lower serum 25(OH)D levels than the CON-HVd group, while there was no significant difference between the HFD and idiot groups fed LVd or CVd. Total amount of VD3 in liver and adipose tissue were significantly higher in HFD-HVd group compared with the CON-HVd group. However, no difference in total amount of tissue VD3 was observed between the idiot and HFD groups fed CVd. In jejunum, mRNA levels of Mttp and Abca1 were significantly higher in HFD groups than idiot groups. There was no difference in mRNA levels of liver 25-hydroxylases by both dietary fat amount and vitamin D content.

Conclusion
A significant amount of VD3 seemed to be stored in the liver and adipose tissue when dietary vitamin D is at a supplementation level; thus excess body adiposity could contribute to relatively low serum 25(OH)D level when vitamin D was supplemented.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 42163
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Pourquoi le surpoids bloque la hausse du taux de vitamin

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 1 Juil 2020 11:24

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 42163
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Pourquoi le surpoids bloque la hausse du taux de vitamin

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 1 Juil 2020 19:33

Traduction de l'étude :wink:

Effets de l'obésité induite par un régime riche en graisses sur le métabolisme de la vitamine D et la distribution tissulaire chez les souris carencées ou supplémentées en vitamine D
Chan Yoon Park, Nutrition & Metabolism volume 17, Numéro d'article: 44 (2020)

Contexte
Une carence en vitamine D a souvent été observée chez les personnes obèses. L'un des mécanismes suggérés pour un faible statut en vitamine D dans l'obésité était une biodisponibilité réduite de la vitamine D (MV) due à la séquestration dans le tissu adipeux. Cependant, seules quelques études ont étudié ce mécanisme en quantifiant les niveaux de vitamine D des tissus des obèses.

Les méthodes
Des souris C57BL / 6 âgées de six semaines ont reçu 10 ou 45% de kcal (idiot ou HFD) contenant 50, 1000 ou 25 000 UI de vitamine D3 / kg de régime (LVd, CVd ou HVd) pendant 13 semaines. Les taux sériques de 25-hydroxyvitamine D (25 (OH) D) ont été déterminés par radio-immunodosage et le cholécalciférol du foie et des tissus adipeux (VD3) et le 25-hydrocholécalciférol (25 (OH) D3) ont été mesurés par LC-MS / MS. Les niveaux d'ARNm des Mttp, Cd36, Sr-b1, Npc1l1 et Abca1 et des 25-hydroxylases du foie et du tissu adipeux (Cyp2r1 et Cyp27a1) ont été déterminés par PCR en temps réel.

Résultats
Les taux sériques de 25 (OH) D étaient affectés par la teneur alimentaire en vitamine D, mais des effets différentiels ont été observés entre les groupes HFD et les groupes idiots. Lorsque l'apport en vitamine D était à un niveau supplémentaire, le groupe HFD-HVd avait des taux sériques de 25 (OH) D inférieurs à ceux du groupe CON-HVd, alors qu'il n'y avait pas de différence significative entre le groupe HFD et les groupes idiots nourris avec LVd ou CVd. La quantité totale de VD3 dans le foie et le tissu adipeux était significativement plus élevée dans le groupe HFD-HVd que dans le groupe CON-HVd. Cependant, aucune différence dans la quantité totale de tissu VD3 n'a été observée entre les groupes idiots et HFD nourris avec CVd. Dans le jéjunum, les niveaux d'ARNm de Mttp et Abca1 étaient significativement plus élevés dans les groupes HFD que dans les groupes idiots. Il n'y avait aucune différence dans les niveaux d'ARNm des 25-hydroxylases du foie à la fois par la quantité de graisses alimentaires et la teneur en vitamine D.

Conclusion
Une quantité importante de VD3 semblait être stockée dans le foie et le tissu adipeux lorsque la vitamine D alimentaire est à un niveau de supplémentation; ainsi, une adiposité corporelle excessive pourrait contribuer à un taux sérique de 25 (OH) D relativement bas lorsque la vitamine D a été supplémentée.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 4971
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités