Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Protéines végétales sont 35% moins anaboliques que la whey

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Protéines végétales sont 35% moins anaboliques que la whey

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Déc 2019 12:23

Differential Responses of Blood Essential Amino Acid Levels Following Ingestion of High-Quality Plant-Based Protein Blends Compared to Whey Protein—A Double-Blind Randomized, Cross-Over, Clinical Trial
by Jessica L. Brennan Nutrients 2019, 11(12), 2987;

This study assessed the bio-equivalence of high-quality, plant-based protein blends versus Whey Protein Isolate (WPI) in healthy, resistance-trained men. The primary endpoint was incremental area under the curve (iAUC) of blood essential Amino Acids (eAAs) 4 hours after consumption of each product. Maximum concentration (Cmax) and time to maximum concentration (Tmax) of blood leucine were secondary outcomes. Subjects (n = 18) consumed three plant-based protein blends and WPI (control). An analysis of Variance model was used to assess for bio-equivalence of total sum of blood eAA concentrations.

The total blood eAA iAUC ratios of the three blends were [90% CI]: #1: 0.66 [0.58–0.76]; #2: 0.71 [0.62–0.82]; #3: 0.60 [0.52–0.69], not completely within the pre-defined equivalence range [0.80–1.25], indicative of 30–40% lower iAUC versus WPI.

Leucine Cmax of the three blends was not equivalent to WPI, #1: 0.70 [0.67–0.73]; #2: 0.72 [0.68–0.75]; #3: 0.65 [0.62–0.68], indicative of a 28–35% lower response. Leucine Tmax for two blends were similar to WPI (#1: 0.94 [0.73–1.18]; #2: 1.56 [1.28–1.92]; #3: 1.19 [0.95–1.48]). The plant-based protein blends were not bio-equivalent. However, blood leucine kinetic data across the blends approximately doubled from fasting concentrations, whereas blood Tmax data across two blends were similar to WPI.

This suggests evidence of rapid hyperleucinemia, which correlates with a protein’s anabolic potential.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 46481
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Protéines végétales sont 35% moins anaboliques que la wh

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Déc 2019 12:26

Plant-based protein sources typically have less leucine (~6–8%) compared to animal-based proteins (>10%) [1]. Therefore, to match the leucine content of dairy proteins, individual plant-based proteins must be consumed in higher dosages (~50–60 g).

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 46481
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Protéines végétales sont 35% moins anaboliques que la wh

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Déc 2019 12:28

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 46481
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Protéines végétales sont 35% moins anaboliques que la wh

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Déc 2019 12:31

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 46481
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Protéines végétales sont 35% moins anaboliques que la wh

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Déc 2019 12:32

In the present study, subjects were given 33–34 g of plant-based protein or 24 g WPI, with matched leucine levels (2.6 g) [6]. Compared to previous studies, we were able to significantly reduce the gram amount of protein while still matching the leucine content of the WPI utilizing a plant-based protein blend. However, the blood eAA response was not shown to be bio-equivalent to that of WPI as evidenced by a 30–40% lower in total sum eAA iAUC over 4 hours.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 46481
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Protéines végétales sont 35% moins anaboliques que la wh

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Déc 2019 12:33

Similarly, the mild hydrolysis (<15%) that was achieved was not significant enough to achieve bio-equivalence to the WPI. The properties of protein hydrolysates are closely related to the degree of hydrolysis (DH).
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 46481
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Protéines végétales sont 35% moins anaboliques que la wh

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Déc 2019 12:34

Based on these data, we can hypothesize that the significant influx of amino acids after soy consumption, results in a greater increase of deamination in the liver and thus, those amino acids are less available in the blood for a shorter time, as compared to milk protein. Therefore, differences in the rate of amino acid appearance in the blood may result from the differential uptake of plant-based protein derived amino acids, which could be a reason why we saw differences in the appearance of blood eAAs in our study when compared to WPI over four hours.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 46481
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Protéines végétales sont 35% moins anaboliques que la wh

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 24 Déc 2019 15:27

Réponses Différentielles Des Niveaux D'acides Aminés Essentiels Dans Le Sang Après L'ingestion De Mélanges De Protéines Végétales De Haute Qualité Comparés à La Protéine De Lactosérum — Un Essai Clinique Double Croisé, Randomisé Et Croisé
par Jessica L. Brennan Nutrients 2019, 11 (12), 2987;

Cette étude a évalué la bio-équivalence de mélanges de protéines végétales de haute qualité par rapport à l'isolat de protéine de lactosérum (WPI) chez des hommes en bonne santé et entraînés en résistance. Le critère d'évaluation principal était l'aire incrémentielle sous la courbe (iAUC) des acides aminés essentiels au sang (eAA) 4 heures après la consommation de chaque produit. La concentration maximale (Cmax) et le délai avant la concentration maximale (Tmax) de leucine sanguine étaient des critères secondaires. Les sujets (n = 18) ont consommé trois mélanges de protéines à base de plantes et WPI (contrôle). Une analyse du modèle de variance a été utilisée pour évaluer la bio-équivalence de la somme totale des concentrations sanguines d'AAA.

Les rapports globaux eAA iAUC sanguins des trois mélanges étaient [IC à 90%]: # 1: 0,66 [0,58–0,76]; # 2: 0,71 [0,62–0,82]; # 3: 0,60 [0,52-0,69], pas complètement dans la plage d'équivalence prédéfinie [0,80-1,25], indiquant une iAUC 30 à 40% inférieure par rapport au WPI.

La leucine Cmax des trois mélanges n'était pas équivalente au WPI, n ° 1: 0,70 [0,67–0,73]; # 2: 0,72 [0,68–0,75]; # 3: 0,65 [0,62–0,68], indiquant une réponse inférieure de 28 à 35%. La leucine Tmax pour deux mélanges était similaire au WPI (# 1: 0,94 [0,73–1,18]; # 2: 1,56 [1,28–1,92]; # 3: 1,19 [0,95–1,48]). Les mélanges de protéines d'origine végétale n'étaient pas bio-équivalents. Cependant, les données cinétiques de la leucine sanguine dans les mélanges ont approximativement doublé par rapport aux concentrations à jeun, tandis que les données Tmax sanguines dans les deux mélanges étaient similaires au WPI.

Cela suggère des signes d'hyperleucémie rapide, qui est en corrélation avec le potentiel anabolique d'une protéine.

Dans la présente étude, les sujets ont reçu de 33 à 34 g de protéines végétales ou 24 g de WPI, avec des niveaux de leucine adaptés (2,6 g) [6]. Par rapport aux études précédentes, nous avons pu réduire considérablement la quantité de grammes de protéines tout en faisant correspondre la teneur en leucine du WPI en utilisant un mélange de protéines à base de plantes. Cependant, il n'a pas été démontré que la réponse sanguine aux eAA était bio-équivalente à celle du WPI, comme en témoigne une baisse de 30 à 40% de la somme totale des eAA iAUC sur 4 heures.

De même, l'hydrolyse légère (<15%) qui a été réalisée n'était pas suffisamment significative pour atteindre la bioéquivalence avec le WPI. Les propriétés des hydrolysats de protéines sont étroitement liées au degré d'hydrolyse (DH).

Sur la base de ces données, nous pouvons émettre l'hypothèse que l'afflux important d'acides aminés après la consommation de soja entraîne une augmentation plus importante de la désamination dans le foie et, par conséquent, ces acides aminés sont moins disponibles dans le sang pendant une période plus courte, par rapport au lait protéine. Par conséquent, les différences dans le taux d'apparition des acides aminés dans le sang peuvent résulter de l'absorption différentielle d'acides aminés dérivés de protéines végétales, ce qui pourrait être une raison pour laquelle nous avons constaté des différences dans l'apparence des AEE sanguines dans notre étude par rapport au WPI plus de quatre heures.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7037
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 12 invités