Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Quelle heure pour le petit déjeuner pour la santé?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Quelle heure pour le petit déjeuner pour la santé?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 21 Mar 2021 15:47

Eating before 8:30 a.m. could reduce risk factors for type 2 diabetes
Washington, DC March 17, 2021
Intermittent fasting study finds eating earlier was associated with lower blood sugar levels and insulin resistance

People who start eating before 8:30 a.m. had lower blood sugar levels and less insulin resistance, which could reduce the risk of developing type 2 diabetes, according to a study presented virtually at ENDO 2021, the Endocrine Society’s annual meeting.

“We found people who started eating earlier in the day had lower blood sugar levels and less insulin resistance, regardless of whether they restricted their food intake to less than 10 hours a day or their food intake was spread over more than 13 hours daily,” said lead researcher Marriam Ali, M.D., of Northwestern University in Chicago, Ill.

Insulin resistance occurs when the body doesn't respond as well to the insulin that the pancreas is producing and glucose is less able to enter the cells. People with insulin resistance may be at higher risk of developing type 2 diabetes. Both insulin resistance and high blood sugar levels affect a person’s metabolism, the breaking down of food to its simpler components: proteins, carbohydrates (or sugars), and fats. Metabolic disorders such as diabetes occur when these normal processes become disrupted.

“With a rise in metabolic disorders such as diabetes, we wanted to expand our understanding of nutritional strategies to aid in addressing this growing concern,” Ali said. Previous studies have found that time-restricted eating, which consolidates eating to a shortened timeframe each day, has consistently demonstrated improvement in metabolic health, she noted. Her group wanted to see whether eating earlier in the day affected metabolic measures.

The researchers analyzed data from 10,575 adults who participated in the National Health and Nutrition Examination Survey. They divided participants into three groups depending on total duration of food intake: less than 10 hours, 10-13 hours, and more than 13 hours per day. They then created six subgroups based on eating duration start time (before or after 8:30 a.m.).

They analyzed this data to determine if eating duration and timing were associated with fasting blood sugar levels and estimated insulin resistance. Fasting blood sugar levels did not differ significantly among eating interval groups. Insulin resistance was higher with shorter eating interval duration, but lower across all groups with an eating start time before 8:30 a.m.

“These findings suggest that timing is more strongly associated with metabolic measures than duration, and support early eating strategies,” Ali said.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 50935
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Quelle heure pour le petit déjeuner pour la santé?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 22 Mar 2021 19:08

Traduction de l'étude :wink:

Manger avant 8 h 30 pourrait réduire les facteurs de risque de diabète de type 2
Washington, DC 17 mars 2021
Une étude sur le jeûne intermittent révèle que manger plus tôt était associé à une baisse de la glycémie et à une résistance à l'insuline

Les personnes qui commencent à manger avant 8 h 30 avaient une glycémie plus basse et une moindre résistance à l'insuline, ce qui pourrait réduire le risque de développer un diabète de type 2, selon une étude présentée virtuellement à ENDO 2021, la réunion annuelle de l'Endocrine Society.

«Nous avons constaté que les personnes qui commençaient à manger plus tôt dans la journée avaient une glycémie plus basse et une moindre résistance à l'insuline, qu'elles limitent leur consommation alimentaire à moins de 10 heures par jour ou que leur consommation alimentaire soit répartie sur plus de 13 heures par jour
,» a déclaré le chercheur principal Marriam Ali, MD, de la Northwestern University à Chicago, Illinois.

La résistance à l'insuline se produit lorsque le corps ne répond pas aussi bien à l'insuline que le pancréas produit et que le glucose est moins capable de pénétrer dans les cellules. Les personnes présentant une résistance à l'insuline peuvent présenter un risque plus élevé de développer un diabète de type 2. La résistance à l’insuline et les taux élevés de sucre dans le sang affectent le métabolisme d’une personne, la décomposition des aliments en ses composants plus simples: les protéines, les glucides (ou sucres) et les graisses. Des troubles métaboliques tels que le diabète surviennent lorsque ces processus normaux sont perturbés.

«Avec une augmentation des troubles métaboliques tels que le diabète, nous voulions élargir notre compréhension des stratégies nutritionnelles pour aider à répondre à cette préoccupation croissante», a déclaré Ali. Des études antérieures ont montré que l'alimentation limitée dans le temps, qui consolide l'alimentation à un intervalle de temps raccourci chaque jour, a constamment démontré une amélioration de la santé métabolique, a-t-elle noté. Son groupe voulait voir si le fait de manger plus tôt dans la journée affectait les mesures métaboliques.

Les chercheurs ont analysé les données de 10 575 adultes qui ont participé à l'enquête nationale sur la santé et la nutrition. Ils ont divisé les participants en trois groupes en fonction de la durée totale de la prise alimentaire: moins de 10 heures, 10-13 heures et plus de 13 heures par jour. Ils ont ensuite créé six sous-groupes en fonction de l'heure de début de la durée du repas (avant ou après 8 h 30).

Ils ont analysé ces données pour déterminer si la durée et le moment de l'alimentation étaient associés à la glycémie à jeun et à une estimation de la résistance à l'insuline. Les taux de sucre dans le sang à jeun ne différaient pas de manière significative entre les groupes d'intervalle alimentaire. La résistance à l'insuline était plus élevée avec une durée d'intervalle alimentaire plus courte, mais plus faible dans tous les groupes avec une heure de début de repas avant 8h30.

"Ces résultats suggèrent que le timing est plus fortement associé aux mesures métaboliques qu'à la durée, et soutiennent les stratégies d'alimentation précoce", a déclaré Ali.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 9948
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités