Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Réduire son appétit grâce aux protéines

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Réduire son appétit grâce aux protéines

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 2 Mar 2016 00:36

Protein-Enriched Liquid Preloads Varying in Macronutrient Content Modulate Appetite and Appetite-Regulating Hormones in Healthy Adults
Anestis Dougkas J. Nutr. March 1, 2016 vol. 146 no. 3 637-645

Background: Dietary protein is considered the most satiating macronutrient, yet there is little evidence on whether the effects observed are attributable to the protein or to the concomitant manipulation of carbohydrates and fat.

Objective: The aim was to examine the effect of consumption of preloads varying in macronutrient content on appetite, energy intake, and biomarkers of satiety.

Methods: Using a randomized, within-subjects, 2-level factorial design, 36 adults [mean ± SD age: 27 ± 5 y; body mass index (in kg/m2): 24.3 ± 1.6) received a breakfast consisting of 1 of 7 isovolumetric (670 mL) and isoenergetic (2100 kJ) liquid preloads matched for energy density and sensory properties but with different macronutrient composition (levels: 9%, 24%, or 40% of energy from protein combined with a carbohydrate-to-fat ratio of 0.4, 2, or 3.6, respectively). Appetite ratings and blood samples were collected and assessed at baseline and every 30 and 60 min, respectively, until a lunch test meal, which participants consumed ad libitum, was served 3.5 h after breakfast.

Results: Prospective consumption was 12% lower after intake of the high-protein (40%)/3.6 carbohydrate:fat preload than after intake of the low-protein (9%)/0.4 carbohydrate:fat preload (P = 0.02) solely because of the increased protein, irrespective of the manipulation of the other macronutrients. Most appetite ratings tended to be suppressed (13%) with increasing protein content of the preloads (P < 0.06). Carbohydrate elicited greater increases in fullness and postprandial responses of glucose and insulin than did protein and fat. The glucose concentration was suppressed and glucagon-like peptide 1 increased more after intake of the high-protein (40%)/0.4 carbohydrate:fat preload than after the other preloads (P < 0.001). No statistically significant differences in postprandial ghrelin release or ad libitum energy intake at lunch were found.

Conclusions: By varying all 3 macronutrients simultaneously and in a systematically balanced manner, we found that protein had a more pronounced effect on suppressing appetite than did carbohydrates and fat. Modulating the nutritional profile of a meal by replacing fat with protein can influence appetite in healthy adults.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39677
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Réduire son appétit grâce aux protéines

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 2 Mar 2016 15:50

Traduction de l’étude :wink:

Une boisson supplémentée en protéines et contenant des macronutriments influencent les hormones de l’appétit chez des adultes en bonne santé.
Anestis Douglas J. Nutr. 1 mars 2016 vol. 146 no. 3637-645

Contexte: la protéine est considérée comme le macronutriment le plus rassasiant, mais il y a peu de preuves sur les effets observés, ainsi que l’action des lipides et des glucides.

L'objectif de l'étude est d'examiner l'effet de la consommation des divers macronutriments sur l’appétit, la consommation énergétique, et les biomarqueurs de la satiété.

Méthodes: L'utilisation d'un, plan factoriel randomisé à 2 niveaux, 36 adultes [moyenne ± âge: 27 ± 5 ans; indice de masse corporel (en kg / m2): 24,3 ± 1,6) ont reçu un petit déjeuner composé de 1 7 isovolumétrique (670 ml) et isoénergétique (2100 kJ) pour la densité d'énergie et les propriétés sensorielles mais avec une composition en macronutriments différente (niveaux: 9%, 24% ou 40% de l'énergie de la protéine associée à un rapport d'hydrate de carbone à teneur en matière grasse de 0,4, 2 ou 3,6, respectivement). Les notes de l'appétit et des échantillons sanguins ont été recueillis et évalués au départ et tous les 30 et 60 minutes, respectivement, jusqu'au déjeuner test , que les participants ont consommé ad libitum, et servi 3,5 heures après le petit déjeuner.

Résultats: la consommation prospective dont 12% de moins après la prise de la haute teneur en protéines (40%) / 3.6 glucides: une prise de lipides après la prise de la faible teneur en protéines (9%) / 0,4 hydrate de carbone: la prise de lipides (P = 0,02) uniquement parce que la protéine est augmentée, quelle que soit la manipulation des autres macronutriments. La plupart des évaluations de l'appétit ont tendance à être supprimée (13%) avec l'augmentation de la teneur en protéines (P <0:06). Les glucides ont suscité une plus grande augmentation de la satiété et des réponses postprandiale de glucose et d'insuline par rapport aux protéines et lipides. La concentration en glucose qui diminuait et le glucagon-like peptide 1 a étéaugmenté après la prise de haute teneur en protéines (40%) / 0,4 hydrate de carbone: (P <0,001). Aucune différence statistiquement significative dans la libération de la ghréline postprandiale ou ad libitum de l’apport énergétique au déjeuner a été trouvé.

Conclusions: En variant les 3 macronutriments simultanément et de manière systématique et équilibrée, nous avons trouvé fait la protéine avait un effet plus prononcé sur la suppression de l'appétit que les glucides et les lipides. En modulant le profil nutritionnel d'un repas en remplaçant les lipides avec des protéines, cela peut influencer l'appétit chez les adultes en bonne santé.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3876
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: MSN [Bot] et 5 invités