Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 17 Juil 2020 20:04

The Role and the Effect of Magnesium in Mental Disorders: A Systematic Review
by Andrea Botturi Nutrients 2020, 12(6), 1661;

Magnesium is an essential cation involved in many functions within the central nervous system, including transmission and intracellular signal transduction. Several studies have shown its usefulness in neurological and psychiatric diseases. Furthermore, it seems that magnesium levels are lowered in the course of several mental disorders, especially depression.

Objectives: In this study, we wish to evaluate the presence of a relationship between the levels of magnesium and the presence of psychiatric pathology as well as the effectiveness of magnesium as a therapeutic supplementation. Methods: A systematic search of scientific records concerning magnesium in psychiatric disorders published from 2010 up to March 2020 was performed. We collected a total of 32 articles: 18 on Depressive Disorders (DD), four on Anxiety Disorders (AD), four on Attention Deficit Hyperactivity Disorder (ADHD), three on Autism Spectrum Disorder (ASD), one on Obsessive–Compulsive Disorder (OCD), one on Schizophrenia (SCZ) and one on Eating Disorders (ED).

Results: Twelve studies highlighted mainly positive results in depressive symptoms.

Seven showed a significant correlation between reduced plasma magnesium values and depression measured with psychometric scales.

Two papers reported improved depressive symptoms after magnesium intake, two in association with antidepressants, compared to controls. No significant association between magnesium serum levels and panic or Generalized Anxiety Disorder (GAD) patients, in two distinct papers, was found. In two other papers, a reduced Hamilton Anxiety Rating Scale (HAM-A) score in depressed patients correlated with higher levels of magnesium and beneficial levels of magnesium in stressed patients was found. Two papers reported low levels of magnesium in association with ADHD. Only one of three papers showed lower levels of magnesium in ASD. ED and SCZ reported a variation in magnesium levels in some aspects of the disease.

Conclusion: The results are not univocal, both in terms of the plasma levels and of therapeutic effects. However, from the available evidence, it emerged that supplementation with magnesium could be beneficial. Therefore, it is necessary to design ad hoc clinical trials to evaluate the efficacy of magnesium alone or together with other drugs (antidepressants) in order to establish the correct use of this cation with potential therapeutic effects.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 18 Juil 2020 13:52

Traduction de l'étude :wink:

Le rôle et l'effet du magnésium dans les troubles mentaux: un examen systématique
par Andrea Botturi Nutrients 2020, 12 (6), 1661;

Le magnésium est un cation essentiel impliqué dans de nombreuses fonctions du système nerveux central, y compris la transmission et la transduction du signal intracellulaire. Plusieurs études ont montré son utilité dans les maladies neurologiques et psychiatriques. De plus, il semble que les niveaux de magnésium soient abaissés au cours de plusieurs troubles mentaux, en particulier la dépression.

Objectifs: Dans cette étude, nous souhaitons évaluer la présence d'une relation entre les taux de magnésium et la présence d'une pathologie psychiatrique ainsi que l'efficacité du magnésium en complément thérapeutique. Méthodes: Une recherche systématique des dossiers scientifiques concernant le magnésium dans les troubles psychiatriques publiés de 2010 à mars 2020 a été réalisée. Nous avons collecté un total de 32 articles: 18 sur les troubles dépressifs (DD), quatre sur les troubles anxieux (AD), quatre sur le trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH), trois sur le trouble du spectre de l'autisme (TSA), un sur le trouble obsessionnel-compulsif ( OCD), un sur la schizophrénie (SCZ) et un sur les troubles de l'alimentation (ED).

Résultats: Douze études ont mis en évidence des résultats principalement positifs dans les symptômes dépressifs.

Sept ont montré une corrélation significative entre la réduction des valeurs plasmatiques de magnésium et la dépression mesurée avec des échelles psychométriques.

Deux articles ont rapporté une amélioration des symptômes dépressifs après la prise de magnésium, deux en association avec des antidépresseurs, par rapport aux témoins.
Aucune association significative entre les taux sériques de magnésium et les patients souffrant de panique ou de trouble d'anxiété généralisée (TAG), dans deux articles distincts, n'a été trouvée. Dans deux autres articles, un score réduit de l'échelle de Hamilton Anxiety Rating Scale (HAM-A) chez les patients déprimés en corrélation avec des niveaux plus élevés de magnésium et des niveaux bénéfiques de magnésium chez les patients stressés a été trouvé. Deux articles ont rapporté de faibles niveaux de magnésium en association avec le TDAH. Un seul des trois articles a montré des niveaux inférieurs de magnésium dans les TSA. ED et SCZ ont signalé une variation des niveaux de magnésium dans certains aspects de la maladie.

Conclusion: Les résultats ne sont pas univoques, à la fois en termes de taux plasmatiques et d'effets thérapeutiques. Cependant, à partir des preuves disponibles, il est apparu qu'une supplémentation en magnésium pourrait être bénéfique. Par conséquent, il est nécessaire de concevoir des essais cliniques ad hoc pour évaluer l'efficacité du magnésium seul ou en association avec d'autres médicaments (antidépresseurs) afin d'établir l'utilisation correcte de ce cation avec des effets thérapeutiques potentiels.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 20 Fév 2023 17:01

The Association of Serum and Dietary Magnesium with Depressive Symptoms
by Ming-Hui Chou Nutrients 2023, 15(3), 774;

Depression is a leading cause of the global burden of disease and has a multifactorial etiology that includes nutrients. Magnesium status has been associated with depression with inconclusive results. The impact of chronic latent magnesium deficiency (CLMD, 0.75 ≤ serum magnesium < 0.85 mmol/L) on depression has not yet been investigated. We assessed the association between serum magnesium levels/dietary magnesium intake and depressive symptoms by analyzing nationally representative data from Taiwan (Nutrition and Health Survey in Taiwan, NAHSIT). We used the 5-item Brief Symptom Rating Scale to measure depressive symptoms. Subgroup analysis by sex was also performed.

Serum magnesium levels had a low correlation with dietary magnesium intake. Higher serum magnesium levels were associated with lower depressive scores and a lower risk of depressive symptoms, but dietary magnesium intake showed no association. Sex differences were found. Compared with subjects with serum magnesium <0.75 mmol/L, those with ≥0.85 mmol/L had lower depressive scores.

In conclusion, serum magnesium was inversely associated with depressive symptoms, but dietary magnesium intake was not. Subjects with CLMD showed similar depressive scores and were at a similar risk of depressive symptoms to those with serum magnesium < 0.75 mmol/L. CLMD should be considered while assessing the association between magnesium status and depressive symptoms.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 20 Fév 2023 20:28

Traduction de l'étude :wink:

L'association du magnésium sérique et alimentaire avec les symptômes dépressifs
par Ming-Hui Chou Nutrients 2023, 15(3), 774 ;

La dépression est l'une des principales causes de la charge mondiale de morbidité et a une étiologie multifactorielle qui inclut les nutriments. Le statut en magnésium a été associé à la dépression avec des résultats non concluants. L'impact d'une carence chronique latente en magnésium (CLMD, 0,75 ≤ magnésium sérique < 0,85 mmol/L) sur la dépression n'a pas encore été étudié. Nous avons évalué l'association entre les niveaux de magnésium sérique/apport alimentaire en magnésium et les symptômes dépressifs en analysant des données représentatives au niveau national de Taïwan (Nutrition and Health Survey in Taiwan, NAHSIT). Nous avons utilisé l'échelle d'évaluation brève des symptômes en 5 points pour mesurer les symptômes dépressifs. Une analyse en sous-groupes selon le sexe a également été effectuée.

Les niveaux de magnésium sérique avaient une faible corrélation avec l'apport alimentaire en magnésium. Des taux sériques de magnésium plus élevés étaient associés à des scores dépressifs plus faibles et à un risque plus faible de symptômes dépressifs, mais l'apport alimentaire en magnésium n'a montré aucune association. Des différences de sexe ont été trouvées. Comparativement aux sujets avec un magnésium sérique <0,75 mmol/L, ceux avec ≥0,85 mmol/L avaient des scores dépressifs inférieurs.

En conclusion, le magnésium sérique était inversement associé aux symptômes dépressifs, mais pas l'apport alimentaire en magnésium. Les sujets atteints de CLMD présentaient des scores dépressifs similaires et présentaient un risque similaire de symptômes dépressifs à ceux dont le magnésium sérique était < 0,75 mmol/L. Le CLMD doit être pris en compte lors de l'évaluation de l'association entre le statut en magnésium et les symptômes dépressifs.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 22 Fév 2023 13:35

Adequate dietary magnesium intake may protect females but not males older than 55 years from cognitive impairment
Xian Gao Nutritional Neuroscience 19 Feb 2023

Magnesium is an essential nutrient required to maintain brain health throughout life, and adequate magnesium intake is positively associated with cognitive performance in older adults. However, sex differences in magnesium metabolism have not been adequately assessed in humans.

Objectives
We investigated sex differences in the effect of dietary magnesium intake and the risk of different types of cognitive impairment in older Chinese adults.

Methods
We collected and assessed dietary data and cognitive function status in people aged 55 years and older in northern China who participated in the Community Cohort Study of Nervous System Diseases from 2018 to 2019 to explore the relationship between dietary magnesium intake and the risk of each type of mild cognitive impairment (MCI) in sex-specific cohorts of older adults.

Results
The study included 612 people: 260 (42.5%) men and 352 (57.5%) women. Logistic regression results showed that for the total sample and women's sample, high dietary magnesium intake reduced the risk of amnestic MCI (ORtotal = 0.300; ORwomen = 0.190) and multidomain amnestic MCI (ORtotal = 0.225; ORwomen = 0.145). The results of restricted cubic spline analysis showed that the risk of amnestic MCI (ptotal = 0.0193; pwomen = 0.0351) and multidomain amnestic MCI (ptotal = 0.0089; pwomen = 0.0096) in the total sample and women's sample gradually decreased with increasing dietary magnesium intake.

Conclusions
The results suggest that adequate magnesium intake may have a preventive effect against the risk of MCI in older women.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 23 Fév 2023 10:17

Traduction de l'étude :wink:

Un apport alimentaire adéquat en magnésium peut protéger les femmes mais pas les hommes de plus de 55 ans contre les troubles cognitifs
Xian Gao Neuroscience nutritionnelle 19 février 2023

Le magnésium est un nutriment essentiel nécessaire au maintien de la santé du cerveau tout au long de la vie, et un apport adéquat en magnésium est positivement associé aux performances cognitives chez les personnes âgées. Cependant, les différences entre les sexes dans le métabolisme du magnésium n'ont pas été correctement évaluées chez l'homme.

Objectifs
Nous avons étudié les différences entre les sexes dans l'effet de l'apport alimentaire en magnésium et le risque de différents types de troubles cognitifs chez les adultes chinois âgés.

Méthodes
Nous avons recueilli et évalué des données alimentaires et l'état de la fonction cognitive chez des personnes âgées de 55 ans et plus dans le nord de la Chine qui ont participé à l'étude de cohorte communautaire sur les maladies du système nerveux de 2018 à 2019 afin d'explorer la relation entre l'apport alimentaire en magnésium et le risque de chaque type de déficience cognitive légère (MCI) dans des cohortes sexospécifiques d'adultes âgés.

Résultats
L'étude a inclus 612 personnes : 260 (42,5 %) hommes et 352 (57,5 %) femmes. Les résultats de la régression logistique ont montré que pour l'échantillon total et l'échantillon de femmes, un apport alimentaire élevé en magnésium réduisait le risque de MCI amnésique (ORtotal = 0,300 ; ORfemmes = 0,190) et de MCI amnésique multidomaine (ORtotal = 0,225 ; ORfemmes = 0,145). Les résultats de l'analyse par spline cubique restreinte ont montré que le risque de MCI amnésique (ptotal = 0,0193 ; pfemmes = 0,0351) et de MCI amnésique multidomaine (ptotal = 0,0089 ; pfemmes = 0,0096) dans l'échantillon total et l'échantillon de femmes diminuait progressivement avec l'augmentation de l'apport alimentaire en magnésium. .

conclusion
Les résultats suggèrent qu'un apport adéquat en magnésium peut avoir un effet préventif contre le risque de MCI chez les femmes âgées.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 29 Mar 2023 12:15

Dietary magnesium intake is related to larger brain volumes and lower white matter lesions with notable sex differences
Khawlah Alateeq, European Journal of Nutrition (2023)

Purpose
To examine the association between dietary magnesium (Mg) intake and brain volumes and white matter lesions (WMLs) in middle to early old age.

Methods
Participants (aged 40–73 years) from UK Biobank (n = 6001) were included and stratified by sex. Dietary Mg was measured using an online computerised 24 h recall questionnaire to estimate daily Mg intake. Latent class analysis and hierarchical linear regression models were performed to investigate the association between baseline dietary Mg, Mg trajectories, and brain volumes and WMLs. Associations between baseline Mg, and baseline blood pressure (bicarbonate de potassium) measures, and baseline Mg, Mg trajectories and bicarbonate de potassium changes (between baseline and wave 2) were also investigated to assess whether bicarbonate de potassium mediates the link between Mg intake and brain health. All analyses controlled for health and socio-demographic covariates. Possible interactions between menopausal status and Mg trajectories in predicting brain volumes and WMLs were also investigated.

Results
On average, higher baseline dietary Mg intake was associated with larger brain volumes (gray matter [GM]: 0.001% [SE = 0.0003]; left hippocampus [LHC]: 0.0013% [SE = 0.0006]; and right hippocampus [RHC]: 0.0023% [SE = 0.0006]) in both men and women. Latent class analysis of Mg intake revealed three classes: “high-decreasing” (men = 3.2%, women = 1.9%), “low-increasing” (men = 1.09%, women = 1.62%), and “stable normal” (men = 95.71%, women = 96.51%). In women, only the “high-decreasing” trajectory was significantly associated with larger brain volumes (GM: 1.17%, [SE = 0.58]; and RHC: 2.79% [SE = 1.11]) compared to the “normal-stable”, the “low-increasing” trajectory was associated with smaller brain volumes (GM: − 1.67%, [SE = 0.30]; white matter [WM]: − 0.85% [SE = 0.42]; LHC: − 2.43% [SE = 0.59]; and RHC: − 1.50% [SE = 0.57]) and larger WMLs (1.6% [SE = 0.53]). Associations between Mg and bicarbonate de potassium measures were mostly non-significant. Furthermore, the observed neuroprotective effect of higher dietary Mg intake in the “high-decreasing” trajectory appears to be greater in post-menopausal than pre-menopausal women.

Conclusions
Higher dietary Mg intake is related to better brain health in the general population, and particularly in women.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 29 Mar 2023 14:51

Traduction de l'étude :wink:

L'apport alimentaire en magnésium est lié à des volumes cérébraux plus importants et à des lésions de la substance blanche plus faibles avec des différences notables entre les sexes
Khawlah Alateeq, Revue européenne de nutrition (2023)

But
Examiner l'association entre l'apport alimentaire en magnésium (Mg) et les volumes cérébraux et les lésions de la substance blanche (WML) chez les personnes âgées d'âge moyen à précoce.

Méthodes
Les participants (âgés de 40 à 73 ans) de UK Biobank (n = 6001) ont été inclus et stratifiés par sexe. Le Mg alimentaire a été mesuré à l'aide d'un questionnaire de rappel informatisé en ligne de 24 h pour estimer l'apport quotidien en Mg. Une analyse de classe latente et des modèles de régression linéaire hiérarchique ont été effectués pour étudier l'association entre le Mg alimentaire de base, les trajectoires du Mg et les volumes cérébraux et les WML. Les associations entre les mesures initiales de Mg et de pression artérielle (bicarbonate de potassium) initiales, et les trajectoires initiales de Mg, Mg et les changements de bicarbonate de potassium (entre la ligne de base et la vague 2) ont également été étudiées pour évaluer si le bicarbonate de potassium médie le lien entre l'apport de Mg et santé du cerveau. Toutes les analyses contrôlaient les covariables sanitaires et sociodémographiques. Les interactions possibles entre le statut ménopausique et les trajectoires de Mg dans la prédiction des volumes cérébraux et des WML ont également été étudiées.

Résultats
En moyenne, un apport alimentaire initial plus élevé en Mg était associé à des volumes cérébraux plus importants (matière grise [GM] : 0,001 % [SE = 0,0003] ; hippocampe gauche [LHC] : 0,0013 % [SE = 0,0006] ; et hippocampe droit [RHC] : 0,0023 % [SE = 0,0006]) chez les hommes et les femmes. L'analyse de la classe latente de l'apport en Mg a révélé trois classes : "forte diminution" (hommes = 3,2 %, femmes = 1,9 %), "faible augmentation" (hommes = 1,09 %, femmes = 1,62 %) et "stable normal" ( hommes = 95,71 %, femmes = 96,51 %). Chez les femmes, seule la trajectoire « fortement décroissante » était significativement associée à des volumes cérébraux plus importants (GM : 1,17 %, [SE = 0,58] ; et RHC : 2,79 % [SE = 1,11]) par rapport à la trajectoire « normale-stable », la trajectoire "faible augmentation" était associée à des volumes cérébraux plus petits (GM : − 1,67 %, [SE = 0,30] ; substance blanche [WM] : − 0,85 % [SE = 0,42] ; LHC : − 2,43 % [SE = 0,59 ] ; et RHC :  − 1,50 % [SE = 0,57]) et des WML plus grandes (1,6 % [SE = 0,53]). Les associations entre les mesures de Mg et de bicarbonate de potassium étaient pour la plupart non significatives. De plus, l'effet neuroprotecteur observé d'un apport alimentaire plus élevé en Mg dans la trajectoire "forte diminution" semble être plus important chez les femmes post-ménopausées que pré-ménopausées.

conclusion
Un apport alimentaire plus élevé en magnésium est lié à une meilleure santé cérébrale dans la population générale, et en particulier chez les femmes.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 3 Avr 2023 13:58

Magnesium in Kidney Function and Disease—Implications for Aging and Sex—A Narrative Review
by María del Carmen Macías Ruiz Nutrients 2023, 15(7), 1710;

Magnesium (Mg) has a vital role in the human body, and the kidney is a key organ in the metabolism and excretion of this cation. The objective of this work is to compile the available evidence regarding the role that Mg plays in health and disease, with a special focus on the elderly population with chronic kidney disease (CKD) and the eventual sex differences. A narrative review was carried out by executing an exhaustive search in the PubMed, Scopus, and Cochrane databases. Ten studies were found in which the role of Mg and sex was evaluated in elderly patients with CKD in the last 10 years (2012–2022). The progression of CKD leads to alterations in mineral metabolism, which worsen as the disease progresses.

Mg can be used as a coadjuvant in the treatment of CKD patients to improve glomerular filtration, but its use in clinical applications needs to be further characterized. In conclusion, there’s a need for well-designed prospective clinical trials to advise and standardize Mg supplementation in daily clinical practice, taking age and sex into consideration.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôles du magnésium pour la santé mentale?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 3 Avr 2023 16:58

Traduction de l'étude :wink:

Le magnésium dans la fonction et la maladie rénales - Implications pour le vieillissement et le sexe - Un examen narratif
par María del Carmen Macías Ruiz Nutrients 2023, 15(7), 1710;

Le magnésium (Mg) a un rôle vital dans le corps humain, et le rein est un organe clé dans le métabolisme et l'excrétion de ce cation. L'objectif de ce travail est de compiler les preuves disponibles concernant le rôle que joue le Mg dans la santé et la maladie, avec un accent particulier sur la population âgée atteinte d'insuffisance rénale chronique (IRC) et les éventuelles différences entre les sexes. Une revue narrative a été effectuée en exécutant une recherche exhaustive dans les bases de données PubMed, Scopus et Cochrane. Dix études ont été trouvées dans lesquelles le rôle du Mg et du sexe a été évalué chez des patients âgés atteints d'IRC au cours des 10 dernières années (2012-2022). La progression de la MRC entraîne des altérations du métabolisme minéral, qui s'aggravent à mesure que la maladie progresse.

Le Mg peut être utilisé comme coadjuvant dans le traitement des patients atteints d'IRC pour améliorer la filtration glomérulaire, mais son utilisation dans les applications cliniques doit être davantage caractérisée. En conclusion, des essais cliniques prospectifs bien conçus sont nécessaires pour conseiller et standardiser la supplémentation en Mg dans la pratique clinique quotidienne, en tenant compte de l'âge et du sexe.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités