Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Le sélénium pour vivre plus longtemps?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Le sélénium pour vivre plus longtemps?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 1 Fév 2020 09:30

Association of dietary selenium intake with telomere length in middle-aged and older adults
Yanling Shu Clinical Nutrition February 1, 2020

Highlights
•The first study to date on the relationship between dietary selenium intake and leukocyte telomere length among middle-aged and older adults in America.
•This study indicated that the increased dietary selenium intake was associated with longer telomere length.
•The linear association between dietary selenium intake and telomere length was more prominent among females and non-obese participants.

Background
Growing evidence suggested that lifestyle factors including dietary habits may influence the telomere length which is a reliable marker of biological aging and predictor for chronic diseases. However, the role of dietary selenium intake in telomere length maintenance is rarely examined.

Objective
We aimed to test the relationship between dietary selenium intake and telomere length among middle-aged and older adults in America.

Methods
A total of 3194 United States adults older than 45 years old were extracted from the National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) in 1999‒2000 and 2001‒2002. Leukocyte telomere length was measured using the quantitative real-time polymerase chain reaction (qPCR). Dietary selenium intake was assessed by a trained interviewer using 24-hour dietary recall method. Generalized linear models were performed to evaluate the association of dietary selenium intake with telomere length. The restricted cubic spline analysis was used to further explore the nonlinear dose-response relationship between dietary selenium intake and telomere length.

Results
After adjusting potential confounders, every 20 μg increase in dietary selenium intake was associated with 0.42% (95% CI: 0.02%, 0.82%) longer telomere length in all participants. In the subgroup analyses, dietary selenium intake was related to longer telomere length in females (Percentage change: 0.87%; 95% CI: 0.26%, 1.49%) and non-obese participants (Percentage change: 0.53%; 95% CI: 0.04%, 1.02%), but not in males (Percentage change: 0.04%; 95% CI: -0.49%, 0.57%) and obese participants (Percentage change: 0.21%; 95% CI: -0.47%, 0.91%). The restricted cubic spline analysis showed a linear association between dietary selenium intake and telomere length.

Conclusions
This study indicated that the increased dietary selenium intake was associated with longer telomere length among middle-aged and older adults in America. These findings require further corroboration from future prospective studies.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 40947
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Le sélénium pour vivre plus longtemps?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 4 Fév 2020 16:55

Association de l'apport alimentaire en sélénium à la longueur des télomères chez les adultes d'âge moyen et plus âgés
Yanling Shu Clinical Nutrition 1 février 2020

Points forts
• La première étude à ce jour sur la relation entre l'apport alimentaire en sélénium et la longueur des télomères leucocytaires chez les adultes d'âge moyen et plus âgés en Amérique.
• Cette étude a indiqué que l'augmentation de l'apport alimentaire en sélénium était associée à une plus longue longueur des télomères.
• L'association linéaire entre l'apport alimentaire en sélénium et la longueur des télomères était plus importante chez les femmes et les participants non obèses.

Contexte
De plus en plus de preuves suggèrent que des facteurs liés au mode de vie, y compris les habitudes alimentaires, peuvent influencer la longueur des télomères, qui est un marqueur fiable du vieillissement biologique et un prédicteur des maladies chroniques. Cependant, le rôle de l'apport alimentaire en sélénium dans le maintien de la longueur des télomères est rarement examiné.

Objectif
Notre objectif était de tester la relation entre l'apport alimentaire en sélénium et la longueur des télomères chez les adultes d'âge moyen et plus âgés en Amérique.

Les méthodes
Au total, 3194 adultes américains de plus de 45 ans ont été extraits de la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) en 1999‒2000 et 2001‒2002. La longueur des télomères des leucocytes a été mesurée en utilisant la réaction quantitative en chaîne de polymérase en temps réel (qPCR). L'apport alimentaire en sélénium a été évalué par un enquêteur qualifié utilisant une méthode de rappel alimentaire sur 24 heures. Des modèles linéaires généralisés ont été effectués pour évaluer l'association de l'apport alimentaire en sélénium avec la longueur des télomères. L'analyse de la spline cubique restreinte a été utilisée pour explorer davantage la relation dose-réponse non linéaire entre l'apport alimentaire en sélénium et la longueur des télomères.

Résultats
Après ajustement des facteurs de confusion potentiels, chaque augmentation de 20 μg de l'apport alimentaire en sélénium était associée à une longueur de télomère plus longue de 0,42% (IC à 95%: 0,02%, 0,82%) chez tous les participants. Dans les analyses des sous-groupes, l'apport alimentaire en sélénium était lié à une plus grande longueur des télomères chez les femmes (variation en pourcentage: 0,87%; IC à 95%: 0,26%, 1,49%) et les participants non obèses (variation en pourcentage: 0,53%; IC à 95%: 0,04 %, 1,02%), mais pas chez les hommes (variation en pourcentage: 0,04%; IC 95%: -0,49%, 0,57%) et les participants obèses (variation en pourcentage: 0,21%; IC 95%: -0,47%, 0,91%). L'analyse des splines cubiques restreintes a montré une association linéaire entre l'apport alimentaire en sélénium et la longueur des télomères.

Conclusions
Cette étude a indiqué que l'augmentation de l'apport alimentaire en sélénium était associée à une plus grande longueur des télomères chez les adultes d'âge moyen et plus âgés en Amérique. Ces résultats doivent être corroborés par de futures études prospectives.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 4441
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: MSN [Bot] et 2 invités