Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Supplémentation saisonnière en vitamine D 3 en sport?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Supplémentation saisonnière en vitamine D 3 en sport?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Fév 2020 11:56

Effects of Seasonal Vitamin D3 Supplementation on Strength, Power, and Body Composition in College Swimmers
in International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism 2020 Michelle S. Rockwell

The purpose of this study was to evaluate the impact of fall season vitamin D3 supplementation on strength/power, body composition, and anabolic hormones in swimmers with optimal vitamin D status at summer’s end.

Male and female National Collegiate Athletic Association Division I swimmers (N = 19) with optimal 25-hydroxyvitamin D [25(OH)D] randomly received 5,000 IU of vitamin D3 (VITD) or placebo (PLA) daily for 12 weeks while participating in swimming and strength and conditioning training (August–November). Before and after the intervention, the participants underwent blood sampling for analysis of serum 25(OH)D, parathyroid hormone, total testosterone, free testosterone, sex hormone-binding globulin, and insulin-like growth factor 1, dual-energy X-ray absorptiometry, and strength/power testing (bench press, squat, dead lift, standing broad jump, vertical jump, and dips and pull-ups). Sex was used as a covariate for analyses.

The 25(OH)D was decreased by 44% in PLA (p < .05) and increased by 8% in VITD over the 12 weeks. Fat-free mass increased in VITD (56.4–59.1 kg; p < .05), but not PLA (59.4–59.7 kg; p < .01). Significant Group × Time interaction effects were observed for dead lift (F = 21.577, p < .01) and vertical jump (F = 11.219, p < .01), but no other strength/power tests. Total testosterone decreased similarly in both groups, but free testosterone decreased and sex hormone-binding globulin increased only in PLA (p < .01). There were no group differences or changes in insulin-like growth factor 1 with the intervention.

The findings suggest that vitamin D supplementation is an efficacious strategy to maintain 25(OH)D during the fall season training and to enhance some aspects of strength/power and fat-free mass in swimmers. Further research on the relationship between vitamin D and anabolic hormones is needed.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 41006
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Supplémentation saisonnière en vitamine D 3 en sport?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 6 Fév 2020 15:18

Effets de la supplémentation saisonnière en vitamine D3 sur la force, la puissance et la composition corporelle chez les nageurs universitaires
dans International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism 2020 Michelle S. Rockwell

Le but de cette étude était d'évaluer l'impact de la supplémentation en vitamine D3 de la saison d'automne sur la force / la puissance, la composition corporelle et les hormones anabolisantes chez les nageurs ayant un statut optimal en vitamine D à la fin de l'été.

Les nageurs de la division I de la National Collegiate Athletic Association de sexe masculin et féminin (N = 19) avec une 25-hydroxyvitamine D [25 (OH) D] optimale ont reçu au hasard 5 000 UI de vitamine D3 (VITD) ou un placebo (PLA) par jour pendant 12 semaines pendant leur participation à natation et musculation et conditionnement (août-novembre). Avant et après l'intervention, les participants ont subi un prélèvement sanguin pour l'analyse du sérum 25 (OH) D, de l'hormone parathyroïdienne, de la testostérone totale, de la testostérone libre, de la globuline se liant aux hormones sexuelles et du facteur de croissance analogue à l'insuline 1, une radiographie à double énergie absorptiométrie et tests de force / puissance (développé couché, accroupi, soulevé de terre, saut en longueur debout, saut vertical, trempettes et tractions). Le sexe a été utilisé comme covariable pour les analyses.

Le 25 (OH) D a diminué de 44% dans le PLA (p <0,05) et augmenté de 8% dans le VITD au cours des 12 semaines. La masse sans matières grasses a augmenté en VITD (56,4–59,1 kg; p <0,05), mais pas en PLA (59,4–59,7 kg; p <0,01). Des effets significatifs d'interaction groupe × temps ont été observés pour le soulevé de terre (F = 21,577, p <0,01) et le saut vertical (F = 11,219, p <0,01), mais aucun autre test de force / puissance. La testostérone totale a diminué de façon similaire dans les deux groupes, mais la testostérone libre a diminué et la globuline se liant aux hormones sexuelles n'a augmenté que dans le PLA (p <0,01). Il n'y avait pas de différences de groupe ou de changements dans le facteur de croissance analogue à l'insuline 1 avec l'intervention.

Les résultats suggèrent que la supplémentation en vitamine D est une stratégie efficace pour maintenir le 25 (OH) D pendant l'entraînement de la saison d'automne et pour améliorer certains aspects de la force / puissance et de la masse sans gras chez les nageurs. Des recherches supplémentaires sur la relation entre la vitamine D et les hormones anabolisantes sont nécessaires.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 4476
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 3 invités