Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La vitamine C tue les cellules souches cancéreuses

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La vitamine C tue les cellules souches cancéreuses

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Mar 2017 08:42

NADH autofluorescence, a new metabolic biomarker for cancer stem cells: Identification of Vitamin C and CAPE as natural products targeting “stemness”
Gloria Bonuccelli oncotarget 2017

Here, we assembled a broad molecular “tool-kit” to interrogate the role of metabolic heterogeneity in the propagation of cancer stem-like cells (CSCs). First, we subjected MCF7 cells to “metabolic fractionation” by flow cytometry, using fluorescent mitochondrial probes to detect PCG1α activity, as well ROS and hydrogen-peroxide (H2O2) production; NADH levels were also monitored by auto-fluorescence. Then, the various cell populations were functionally assessed for “stem cell activity”, using the mammosphere assay (3D-spheroids). Our results indicate that a sub-population of MCF7 cells, with increased PGC1α activity, high mitochondrial ROS/H2O2 production and high NADH levels, all form mammospheres with a higher efficiency. Thus, it appears that mitochondrial oxidative stress and the anti-oxidant response both contribute to the promotion of mitochondrial biogenesis and oxidative metabolism in CSCs. Further validation was provided by using specific inhibitors to target metabolic processes (the NAD+ salvage pathway, glycolysis, mitochondrial protein synthesis and OXPHOS), significantly reducing CSC propagation. As a consequence, we have now identified a variety of clinically-approved drugs (stiripentol), natural products (caffeic acid phenyl ester (CAPE), ascorbic acid, silibinin) and experimental pharmaceuticals (actinonin, FK866, 2-DG), that can be used to effectively inhibit CSC activity. We discuss the use of CAPE (derived from honey-bee propolis) and Vitamin C, as potential natural therapeutic modalities. In this context, Vitamin C was ~10 times more potent than 2-DG for the targeting of CSCs. Similarly, stiripentol was between 50 to 100 times more potent than 2-DG.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39090
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine C tue les cellules souches cancéreuses

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 15 Mar 2017 19:19

Traduction de l’étude :wink:

L’autofluorescence de NADH, un nouveau biomarqueur métabolique pour les cellules souches cancéreuses: l’identification de la vitamine C et de l'CAPE comme produits naturels ciblant la "tige"
Gloria Bonuccelli oncotarget 2017

Ici, nous avons assemblé un large «kit-outil» moléculaire pour interroger le rôle de l'hétérogénéité métabolique dans la propagation des cellules cancéreuses de type tumeur (CSC). Tout d'abord, nous avons soumis les cellules MCF7 à un «fractionnement métabolique» par cytométrie de flux, en utilisant des sondes mitochondriales fluorescentes pour détecter l'activité de PCG1α, ainsi que la production de ROS et de peroxyde d'hydrogène (H2O2); Les niveaux de NADH ont également été surveillés par auto-fluorescence. Ensuite, les différentes populations de cellules ont été évaluées fonctionnellement pour "l'activité des cellules souches", en utilisant le test mammosphère (3D-sphéroïdes). Nos résultats indiquent qu'une sous-population de cellules MCF7, avec une activité accrue de PGC1α, une production élevée de ROS / H2O2 mitochondrial et des niveaux élevés de NADH, forment toutes des mammosphères avec un rendement plus élevé. Ainsi, il semble que le stress oxydatif mitochondrial et la réponse antioxydante contribuent tous deux à la promotion de la biogenèse mitochondriale et du métabolisme oxydatif dans les CSC. Une validation supplémentaire a été réalisée en utilisant des inhibiteurs spécifiques pour cibler les processus métaboliques (la voie de récupération NAD +, la glycolyse, la synthèse protéique mitochondriale et OXPHOS), ce qui réduit significativement la propagation du CSC. En conséquence, nous avons identifié une variété de médicaments cliniquement approuvés (stiripentol), des produits naturels (acide caféique acide phénylique (CAPE), acide ascorbique, silibinine) et des produits pharmaceutiques expérimentaux (actinonine, FK866, 2-DG) , pourrait être utilisé pour inhiber efficacement l'activité du CSC. Nous discutons de l'utilisation du CAPE (dérivé de la propolis d'abeille) et de la vitamine C, comme modalités thérapeutiques naturelles. Dans ce contexte, la vitamine C était ~ 10 fois plus puissante que la 2-DG pour le ciblage des CSC. De même, le stiripentol était entre 50 et 100 fois plus puissant que le 2-DG.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3843
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 25 invités