Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La whey aide à réguler la glycémie

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La whey aide à réguler la glycémie

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Juin 2020 20:22

Whey protein consumption following fasted exercise reduces early postprandial glycaemia in centrally obese males: a randomised controlled trial
Dean M. Allerton, European Journal of Nutrition (2020)

Purpose
Acute submaximal exercise and whey protein supplementation have been reported to improve postprandial metabolic and appetite responses to a subsequent meal independently. We aimed to examine the combination of these strategies on postprandial responses to a carbohydrate-rich breakfast.

Methods
Twelve centrally obese males (age 41 ± 3 years, waist circumference 123.4 ± 2.9 cm), completed three trials in a single-blind, crossover design. Participants rested for 30 min (idiot) or completed 30 min low–moderate-intensity treadmill walking (51 ± 1% V˙O2peak) followed immediately by ingestion of 20 g whey protein (EX + PRO) or placebo (EX). After 15 min, a standardised breakfast was consumed and blood, expired gas and subjective appetite were sampled postprandially. After 240 min, an ad libitum lunch meal was provided to assess energy intake.

Results
During EX + PRO, post-breakfast peak blood glucose was reduced when compared with EX and idiot (EX + PRO: 7.6 ± 0.4 vs EX: 8.4 ± 0.3; idiot: 8.3 ± 0.3 mmol l−1, p ≤ 0.04). Early postprandial glucose AUC0–60 min was significantly lower under EX + PRO than EX (p = 0.011), but not idiot (p = 0.12). Over the full postprandial period, AUC0–240 min during EX + PRO did not differ from other trials (p > 0.05). Peak plasma insulin concentrations and AUC0–240 min were higher during EX + PRO than idiot, but similar to EX. Plasma triglyceride concentrations, substrate oxidation and subjective appetite responses were similar across trials and ad libitum energy intake was not influenced by prior fasted exercise, nor its combination with whey protein supplementation (p > 0.05).

Conclusion
Following fasted low–moderate-intensity exercise, consuming whey protein before breakfast may improve postprandial glucose excursions, without influencing appetite or subsequent energy intake, in centrally obese males.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43257
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La whey aide à réguler la glycémie

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 24 Juin 2020 19:31

Traduction de l'étude :wink:

La consommation de protéines de lactosérum après un exercice à jeun réduit la glycémie postprandiale précoce chez les hommes obèses au centre: un essai contrôlé randomisé
Dean M. Allerton, European Journal of Nutrition (2020)

Objectif
On a signalé que l'exercice sous-maximal aigu et la supplémentation en protéines de lactosérum amélioraient indépendamment les réponses métaboliques et appétentes postprandiales à un repas suivant. Nous avons cherché à examiner la combinaison de ces stratégies sur les réponses postprandiales à un petit déjeuner riche en glucides.

Les méthodes
Douze mâles obèses au centre (âgés de 41 ± 3 ans, tour de taille de 123,4 ± 2,9 cm) ont effectué trois essais dans un plan croisé à simple insu. Les participants se sont reposés pendant 30 minutes (idiot) ou ont effectué 30 minutes de marche sur tapis roulant d'intensité faible à modérée (51 ± 1% de pic V˙O2), suivis immédiatement de l'ingestion de 20 g de protéines de lactosérum (EX + PRO) ou d'un placebo (EX). Après 15 min, un petit-déjeuner standardisé a été consommé et du sang, du gaz expiré et de l'appétit subjectif ont été prélevés postprandialement. Après 240 min, un repas à volonté a été fourni pour évaluer l'apport énergétique.

Résultats
Pendant EX + PRO, la glycémie maximale après le petit déjeuner a été réduite par rapport à EX et idiot (EX + PRO: 7,6 ± 0,4 vs EX: 8,4 ± 0,3; idiot: 8,3 ± 0,3 mmol l − 1, p ≤ 0,04). La glycémie postprandiale précoce ASC0–60 min était significativement plus faible sous EX + PRO que EX (p = 0,011), mais pas idiote (p = 0,12). Sur toute la période postprandiale, l'ASC0–240 min pendant EX + PRO ne différait pas des autres essais (p> 0,05). Les concentrations plasmatiques maximales d'insuline et l'ASC0–240 min étaient plus élevées pendant EX + PRO que idiot, mais similaires à EX. Les concentrations plasmatiques de triglycérides, l'oxydation du substrat et les réponses subjectives à l'appétit étaient similaires d'un essai à l'autre et l'apport énergétique ad libitum n'a pas été influencé par un exercice préalable à jeun, ni par sa combinaison avec une supplémentation en protéines de lactosérum (p> 0,05).

Conclusion
Après un exercice à jeun d'intensité faible à modérée, la consommation de protéines de lactosérum avant le petit déjeuner peut améliorer les excursions postprandiales de glucose, sans influencer l'appétit ou l'apport énergétique ultérieur, chez les hommes obèses au centre.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 5442
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités