Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Zinc-sélénium pour prédiction du risque du cancer colorectal

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Zinc-sélénium pour prédiction du risque du cancer colorectal

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 3 Nov 2020 13:22

Delineating colorectal cancer distribution, interaction, and risk prediction by environmental risk factors and serum trace elements
Azmawati Mohammed Nawi, Scientific Reports volume 10, Article number: 18670 (2020)

The burden of colorectal cancer (CRC) is increasing worldwide especially in developing countries. This phenomenon may be attributable to lifestyle, dietary and environmental risk factors. We aimed to determine the level of 25 trace elements, their interaction with environmental risk factors, and subsequently develop a risk prediction model for CRC (RPM CRC). For the discovery phase, we used a hospital-based case–control study (CRC and non-CRC patients) and in the validation phase we analysed pre-symptomatic samples of CRC patients from The Malaysian Cohort Biobank. Information on the environmental risk factors were obtained and level of 25 trace elements measured using the ICP-MS method.

CRC patients had lower Zn and Se levels but higher Li, Be, Al, Co, Cu, As, Cd, Rb, Ba, Hg, Tl, and Pb levels compared to non-CRC patients. The positive interaction between red meat intake ≥ 50 g/day and Co ≥ 4.77 µg/L (AP 0.97; 95% CI 0.91, 1.03) doubled the risk of CRC. A panel of 24 trace elements can predict simultaneously and accurate of high, moderate, and low risk of CRC (accuracy 100%, AUC 1.00). This study provides a new input on possible roles for various trace elements in CRC as well as using a panel of trace elements as a screening approach to CRC.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Zinc-sélénium pour prédiction du risque du cancer colore

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 3 Nov 2020 13:23

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Zinc-sélénium pour prédiction du risque du cancer colore

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 3 Nov 2020 13:28

The low levels of Se and Zn we found in the patients with CRC have also been reported previously. It is believed that Se acts through an antioxidant defence system to reduce oxidative stress and minimise DNA damage29. Similar to Se, Zn is an important co-factor in antioxidant enzymes (superoxide dismutase [SOD], GPx) and is involved in the defence systems of the body30. In vivo and in vitro studies have proven that Zn can prevent cancer development through apoptosis mechanisms31.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Zinc-sélénium pour prédiction du risque du cancer colore

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 3 Nov 2020 16:12

Traduction de l'étude :wink:

Délimitation de la distribution, de l'interaction et de la prédiction du risque du cancer colorectal par les facteurs de risque environnementaux et les oligo-éléments sériques
Azmawati Mohammed Nawi, Scientific Reports volume 10, numéro d'article: 18670 (2020)

Le fardeau du cancer colorectal (CCR) augmente dans le monde entier, en particulier dans les pays en développement. Ce phénomène peut être attribuable à des facteurs de risque liés au mode de vie, à l'alimentation et à l'environnement. Nous avons cherché à déterminer le niveau de 25 oligo-éléments, leur interaction avec les facteurs de risque environnementaux, puis à développer un modèle de prédiction des risques pour le CRC (RPM CRC). Pour la phase de découverte, nous avons utilisé une étude cas-témoins en milieu hospitalier (patients CRC et non-CRC) et dans la phase de validation, nous avons analysé des échantillons pré-symptomatiques de patients CRC de la Malaysian Cohort Biobank. Des informations sur les facteurs de risque environnementaux ont été obtenues et le niveau de 25 éléments traces a été mesuré en utilisant la méthode ICP-MS.

Les patients atteints de CCR avaient des niveaux de Zn et de Se plus faibles mais des niveaux de Li, Be, Al, Co, Cu, As, Cd, Rb, Ba, Hg, Tl et Pb plus élevés que les patients non-CRC. L'interaction positive entre la consommation de viande rouge ≥ 50 g / jour et Co ≥ 4,77 µg / L (AP 0,97; IC à 95% 0,91, 1,03) a doublé le risque de CCR. Un panel de 24 oligo-éléments peut prédire simultanément et avec précision un risque élevé, modéré et faible de CRC (précision 100%, AUC 1,00). Cette étude fournit une nouvelle entrée sur les rôles possibles pour divers oligo-éléments dans le CRC ainsi que l'utilisation d'un panel d'oligo-éléments comme approche de dépistage du CRC.

Les faibles niveaux de Se et de Zn que nous avons trouvés chez les patients atteints de CCR ont également été rapportés précédemment. On pense que Se agit à travers un système de défense antioxydant pour réduire le stress oxydatif et minimiser les dommages à l'ADN29. Semblable au Se, le Zn est un cofacteur important dans les enzymes antioxydantes (superoxyde dismutase [SOD], GPx) et est impliqué dans les systèmes de défense de l'organisme30. Des études in vivo et in vitro ont prouvé que le Zn peut empêcher le développement du cancer grâce aux mécanismes d'apoptose31.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12380
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Zinc-sélénium pour prédiction du risque du cancer colore

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 21 Aoû 2021 13:34

Association between Dietary Zinc and Selenium Intake, Oxidative Stress-Related Gene Polymorphism, and Colorectal Cancer Risk in Chinese Population - A Case-Control Study
Hong Luo, Nutr Cancer 1621-1630 11 Aug 2020

Zinc and selenium may protect against colorectal cancer (CRC) progression through their anti-oxidative effects. This study examined the independent and combined effect of dietary zinc and selenium intake, and polymorphisms of the oxidative stress-related genes (superoxide dismutase 1, superoxide dismutase 2, glutathione peroxidase, and catalase) on CRC risk in a Chinese case-control study. A total of 493 cases and 498 sex and age-matched controls were randomly selected from an ongoing case-control study. Dietary information was assessed through face-to-face interviews using a validated food frequency questionnaire. Multiplex PCR-ligase detection reaction was used for genotyping the target SNPs. Multivariable logistic regression was used to estimate the odds ratios (ORs) and 95% confidence interval (CI).

Intake of selenium was found to be inversely associated with CRC risk, while zinc was not associated with CRC risk. The ORs (95% CI) for the highest vs. the lowest quartile were 0.42 (95% CI 0.28, 0.64, Ptrend < 0.001) for selenium and 0.96 (95% CI 0.63, 1.47, Ptrend = 0.505) for zinc. Combined effect was observed between zinc and SOD1 rs4998557 on CRC risk (Pinteraction < 0.05). This study identified a novel diet-gene interaction in the oxidative stress pathway on CRC risk in Chinese population.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Zinc-sélénium pour prédiction du risque du cancer colore

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 22 Aoû 2021 17:19

Traduction de l'étude :wink:

Association entre l'apport alimentaire en zinc et en sélénium, le polymorphisme génique lié au stress oxydatif et le risque de cancer colorectal dans la population chinoise - Une étude cas-témoin
Hong Luo, Nutr Cancer 1621-1630 11 août 2020

Le zinc et le sélénium peuvent protéger contre la progression du cancer colorectal (CCR) grâce à leurs effets antioxydants. Cette étude a examiné l'effet indépendant et combiné de l'apport alimentaire en zinc et en sélénium, et les polymorphismes des gènes liés au stress oxydatif (superoxyde dismutase 1, superoxyde dismutase 2, glutathion peroxydase et catalase) sur le risque de CCR dans une étude cas-témoins chinoise. Un total de 493 cas et 498 témoins appariés selon le sexe et l'âge ont été sélectionnés au hasard dans une étude cas-témoins en cours. Les informations alimentaires ont été évaluées au moyen d'entretiens en face à face à l'aide d'un questionnaire validé sur la fréquence des aliments. La réaction de détection multiplex par PCR-ligase a été utilisée pour le génotypage des SNP cibles. Une régression logistique multivariée a été utilisée pour estimer les rapports de cotes (OR) et l'intervalle de confiance (IC) à 95 %.

La consommation de sélénium s'est avérée inversement associée au risque de CCR, tandis que le zinc n'était pas associé au risque de CCR. Les OR (IC à 95 %) pour le quartile le plus élevé par rapport au quartile le plus bas étaient de 0,42 (IC à 95 % 0,28, 0,64, Ptrend < 0,001) pour le sélénium et de 0,96 (IC à 95 % 0,63, 1,47, Ptrend = 0,505) pour le zinc. Un effet combiné a été observé entre le zinc et le SOD1 rs4998557 sur le risque de CCR (interaction P < 0,05). Cette étude a identifié une nouvelle interaction alimentation-gène dans la voie du stress oxydatif sur le risque de CCR dans la population chinoise :wink:
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12380
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités