Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 28 Juil 2021 12:46

Preventive effect of docosahexaenoic acid (DHA) and eicosapentaenoic acid (EPA) against endotoxin-induced muscle atrophy
Atomu Yamaguchi Clin Nutr July 27, 2021

Background & Aims
Muscle atrophy is a public health issue and inflammation is a major cause of muscle atrophy. While docosahexaenoic acid (DHA) and eicosapentaenoic acid (EPA), which are typical ω-3 polyunsaturated fatty acids, are reported to have anti-inflammatory effects on endotoxin-induced inflammatory responses, their effects on inflammatory muscle atrophy have not been clarified. In this study, we aimed to investigate the effects of DHA and EPA on inflammatory muscle atrophy.
Methods
DHA or EPA was added to C2C12 myotubes at a concentration of 25, 50, or 100 μM, and 1 hour later, lipopolysaccharide (LPS) was added at a concentration of 1 μg/mL. Two hours after the first LPS addition, mRNA expression of atrogin-1 and Murf-1 in C2C12 myotubes was measured. The second LPS addition was performed 24 hours after the first LPS addition, and myotube diameter, myofibrillar protein, and cell viability were measured. One-way ANOVA and Tukey's multiple comparison test were used for statistical processing of the results, and the significance level was set to less than 5%.
Results
The LPS-added group significantly decreased the myotube diameter and the myofibrillar protein content compared to the control group. The myotube diameter was significantly higher in the 25 μM, 50 μM DHA and 25 μM EPA-added groups compared to the LPS group. In the 25 μM DHA and EPA-added group, the myofibrillar protein content was significantly higher than that in the LPS group. The mRNA expression levels of atrogin-1 and murf-1 were significantly suppressed in the 25 μM DHA and EPA-added group compared to the LPS group. The cell viability did not change by the addition of LPS, DHA, and EPA.
Conclusions
The addition of DHA or EPA suppressed the decrease in myotube diameter and myofibrillar protein content and suppressed the increase in atrogin-1 and murf-1 induced by LPS. This study showed the preventive effect of DHA and EPA on endotoxin-induced muscle atrophy.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 29 Juil 2021 20:57

Traduction de l'étude :wink:

Effet préventif de l'acide docosahexaénoïque (DHA) et de l'acide eicosapentaénoïque (EPA) contre l'atrophie musculaire induite par les endotoxines
Atomu Yamaguchi Clin Nutr 27 juillet 2021

Contexte et objectifs
L'atrophie musculaire est un problème de santé publique et l'inflammation est une cause majeure d'atrophie musculaire. Alors que l'acide docosahexaénoïque (DHA) et l'acide eicosapentaénoïque (EPA), qui sont des acides gras polyinsaturés -3 typiques, auraient des effets anti-inflammatoires sur les réponses inflammatoires induites par les endotoxines, leurs effets sur l'atrophie musculaire inflammatoire n'ont pas été clarifiés. Dans cette étude, nous avons cherché à étudier les effets du DHA et de l'EPA sur l'atrophie musculaire inflammatoire.
Méthodes
Du DHA ou de l'EPA a été ajouté aux myotubes C2C12 à une concentration de 25, 50 ou 100 M, et 1 heure plus tard, du lipopolysaccharide (LPS) a été ajouté à une concentration de 1 g/mL. Deux heures après la première addition de LPS, l'expression de l'ARNm d'atrogin-1 et de Murf-1 dans les myotubes C2C12 a été mesurée. Le deuxième ajout de LPS a été effectué 24 heures après le premier ajout de LPS, et le diamètre du myotube, la protéine myofibrillaire et la viabilité cellulaire ont été mesurés. L'ANOVA à un facteur et le test de comparaison multiple de Tukey ont été utilisés pour le traitement statistique des résultats, et le niveau de signification a été fixé à moins de 5 %.
Résultats
Le groupe additionné de LPS a significativement diminué le diamètre du myotube et la teneur en protéines myofibrillaires par rapport au groupe témoin. Le diamètre du myotube était significativement plus élevé dans les groupes 25 M, 50 M DHA et 25 M EPA ajouté par rapport au groupe LPS. Dans le groupe 25 M DHA et EPA ajoutés, la teneur en protéines myofibrillaires était significativement plus élevée que celle du groupe LPS. Les niveaux d'expression de l'ARNm de l'atrogin-1 et de la murf-1 ont été significativement supprimés dans le groupe DHA et EPA ajoutés à 25 M par rapport au groupe LPS. La viabilité cellulaire n'a pas changé par l'ajout de LPS, DHA et EPA.
Conclusion
L'ajout de DHA ou d'EPA a supprimé la diminution du diamètre des myotubes et de la teneur en protéines myofibrillaires et a supprimé l'augmentation de l'atrogine-1 et de la murf-1 induite par le LPS. Cette étude a montré l'effet préventif du DHA et de l'EPA sur l'atrophie musculaire induite par les endotoxines.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 8 Déc 2021 15:11

Fish oil enriched ω-3 fatty acids ameliorates protein synthesis/degradation imbalance, inflammation, and wasting in muscles of diet-induced obese rats
Shing-Hwa Liu Journal of Functional Foods Volume 87, December 2021,

Highlights
• Effects of fish oil (FO) on muscles in high-fat diet-induced obese rats were tested.
• Supplementation with 5% FO for 16 weeks prevented obesity and skeletal muscle loss.
• FO prevented muscle wasting via activating AKT/mTOR and AMPK/PGC-1α signals.
• FO improved protein synthesis/degradation imbalance and wasting in obese rat muscle.


We investigated the effects of long-term supplementation of omega-3 fatty acids-enriched fish oil (FO) on preserving muscle mass. We found that dietary supplementation with 5% FO has a direct impact on preventing obesity and skeletal muscle loss in rats fed a high-fat diet for 16 weeks. The increased protein expression for ubiquitin ligases atrogin-1 and muscle RING-finger protein 1 (MuRF1) and the autophagy-related protein, PTEN-induced putative kinase 1 (PINK1) in muscles were both abrogated by FO. The AKT and mammalian target of rapamycin (mTOR) phosphorylation and the AMP‐activated protein kinase (AMPK)/peroxisome proliferator‐activated receptor γ coactivator 1α (PGC‐1α) signaling activation in muscles were up-regulated by FO. FO supplementation effectively reversed the increased plasma TNF-α levels and NF‐κB activation in muscles.

These results suggest that FO supplementation prevents skeletal muscle wasting under obesity through activating AKT/mTOR and AMPK/PGC-1α signals and blocking NF-κB-mediated inflammatory pathway to improve the balance between protein synthesis and degradation.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 9 Déc 2021 15:58

Traduction de l'étude :wink:

L'huile de poisson enrichie en acides gras ω-3 améliore le déséquilibre de la synthèse/de la dégradation des protéines, l'inflammation et l'atrophie musculaire des rats obèses induits par l'alimentation
Shing-Hwa Liu Journal of Functional Foods Volume 87, décembre 2021,

Points forts
• Les effets de l'huile de poisson (FO) sur les muscles de rats obèses induits par un régime riche en graisses ont été testés.
• Une supplémentation avec 5% de FO pendant 16 semaines a empêché l'obésité et la perte de muscle squelettique.
• FO a empêché la fonte musculaire en activant les signaux AKT/mTOR et AMPK/PGC-1α.
• Le FO a amélioré le déséquilibre de la synthèse/dégradation des protéines et l'atrophie dans le muscle de rat obèse.

Nous avons étudié les effets d'une supplémentation à long terme en huile de poisson (FO) enrichie en acides gras oméga-3 sur la préservation de la masse musculaire. Nous avons constaté qu'une supplémentation alimentaire avec 5% de FO a un impact direct sur la prévention de l'obésité et de la perte de muscle squelettique chez les rats nourris avec un régime riche en graisses pendant 16 semaines. L'expression accrue des protéines pour l'ubiquitine ligases atrogin-1 et la protéine 1 du doigt RING musculaire (MuRF1) et la protéine liée à l'autophagie, la kinase 1 putative induite par PTEN (PINK1) dans les muscles ont toutes deux été abrogées par FO. L'AKT et la phosphorylation de la cible mammalienne de la rapamycine (mTOR) et la protéine kinase activée par l'AMP (AMPK)/le récepteur activé par les proliférateurs de peroxysomes γ coactivateur 1α (PGC-1α) signalant l'activation dans les muscles ont été régulées à la hausse par la FO. La supplémentation en FO a efficacement inversé l'augmentation des taux plasmatiques de TNF-α et l'activation de NF-κB dans les muscles.

Ces résultats suggèrent que la supplémentation en FO prévient la fonte des muscles squelettiques en cas d'obésité en activant les signaux AKT/mTOR et AMPK/PGC-1α et en bloquant la voie inflammatoire médiée par NF-κB pour améliorer l'équilibre entre la synthèse et la dégradation des protéines.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 8 Fév 2022 11:58

Muscle hypertrophy induced by N-3 PUFA supplementation in absence of exercise: a systematic review of randomized controlled trials
Jaime López-Seoane Critical Reviews in Food Science and Nutrition 03 Feb 2022

The use of omega-3 polyunsaturated fatty acids (n-3 PUFA) has been studied in physically active population, however, there is a lack of information about the effects of n-3 PUFA supplementation on people with a sedentary behavior or who are undergoing a period of limb immobilization. This systematic review aims to examine the effect of n-3 PUFA on lean mass and muscle protein synthesis (MPS) in absence of physical training. The PubMed, Web of Science, MEDLINE, CINAHL and SPORTDiscus databases were searched following the PRISMA guidelines. Only randomized controlled trials, at least single blind, performed with sedentary humans were considered. Seven studies on a total of 192 individuals were included.

Five of the six studies which measured changes in skeletal muscle volume and mass showed higher values with n-3 PUFA. Only two studies measured skeletal muscle protein expression. Both showed beneficial effects of supplementation in muscle protein fractional synthesis rate (FSR), while no effect of n-3 PUFA was observed for mechanistic target of rapamycin (mTOR) and kinase protein (Akt). In addition, ribosomal protein S6 kinase 1 (p70s6k) improved with n-3 PUFA only in one study. Finally, the two studies which measured the skeletal muscle gene expression observed no effect of supplementation.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 9 Fév 2022 16:20

Traduction de l'étude :wink:

Hypertrophie musculaire induite par la supplémentation en AGPI N-3 en l'absence d'exercice : une revue systématique d'essais contrôlés randomisés
Jaime López-Seoane Revues critiques en science alimentaire et nutrition 03 février 2022

L'utilisation d'acides gras polyinsaturés oméga-3 (AGPI n-3) a été étudiée dans la population physiquement active, cependant, il y a un manque d'informations sur les effets de la supplémentation en AGPI n-3 sur les personnes ayant un comportement sédentaire ou qui subissent des une période d'immobilisation des membres. Cette revue systématique vise à examiner l'effet des AGPI n-3 sur la masse maigre et la synthèse des protéines musculaires (MPS) en l'absence d'entraînement physique. Les bases de données PubMed, Web of Science, MEDLINE, CINAHL et SPORTDiscus ont été consultées conformément aux directives PRISMA. Seuls les essais contrôlés randomisés, au moins en simple aveugle, réalisés avec des humains sédentaires ont été pris en compte. Sept études portant sur un total de 192 personnes ont été incluses.

Cinq des six études qui ont mesuré les changements dans le volume et la masse des muscles squelettiques ont montré des valeurs plus élevées avec les AGPI n-3. Seules deux études ont mesuré l'expression des protéines musculaires squelettiques. Les deux ont montré des effets bénéfiques de la supplémentation sur le taux de synthèse fractionnaire des protéines musculaires (FSR), alors qu'aucun effet des AGPI n-3 n'a été observé pour la cible mécaniste de la rapamycine (mTOR) et de la protéine kinase (Akt). De plus, la protéine ribosomale S6 kinase 1 (p70s6k) s'est améliorée avec les AGPI n-3 uniquement dans une étude. Enfin, les deux études qui ont mesuré l'expression des gènes du muscle squelettique n'ont observé aucun effet de la supplémentation.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Fév 2023 15:36

The Role of Omega-3 Polyunsaturated Fatty Acids and Their Lipid Mediators on Skeletal Muscle Regeneration: A Narrative Review
by Sebastian Jannas-Vela Nutrients 2023, 15(4), 871;

Skeletal muscle is the largest tissue in the human body, comprising approximately 40% of body mass. After damage or injury, a healthy skeletal muscle is often fully regenerated; however, with aging and chronic diseases, the regeneration process is usually incomplete, resulting in the formation of fibrotic tissue, infiltration of intermuscular adipose tissue, and loss of muscle mass and strength, leading to a reduction in functional performance and quality of life.

Accumulating evidence has shown that omega-3 (n-3) polyunsaturated fatty acids (PUFAs) and their lipid mediators (i.e., oxylipins and endocannabinoids) have the potential to enhance muscle regeneration by positively modulating the local and systemic inflammatory response to muscle injury. This review explores the process of muscle regeneration and how it is affected by acute and chronic inflammatory conditions, focusing on the potential role of n-3 PUFAs and their derivatives as positive modulators of skeletal muscle healing and regeneration.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 10 Fév 2023 19:02

Traduction de l'étude :wink:

Le rôle des acides gras polyinsaturés oméga-3 et de leurs médiateurs lipidiques sur la régénération des muscles squelettiques : un examen narratif
par Sebastian Jannas-Vela Nutrients 2023, 15(4), 871 ;

Le muscle squelettique est le tissu le plus volumineux du corps humain, représentant environ 40 % de la masse corporelle. Après un dommage ou une blessure, un muscle squelettique sain est souvent entièrement régénéré ; cependant, avec le vieillissement et les maladies chroniques, le processus de régénération est généralement incomplet, entraînant la formation de tissu fibrotique, l'infiltration du tissu adipeux intermusculaire et la perte de masse et de force musculaire, entraînant une réduction des performances fonctionnelles et de la qualité de vie.

De nombreuses preuves ont montré que les acides gras polyinsaturés (AGPI) oméga-3 (n-3) et leurs médiateurs lipidiques (c'est-à-dire les oxylipines et les endocannabinoïdes) ont le potentiel d'améliorer la régénération musculaire en modulant positivement la réponse inflammatoire locale et systémique aux lésions musculaires. Cette revue explore le processus de régénération musculaire et la manière dont il est affecté par les affections inflammatoires aiguës et chroniques, en se concentrant sur le rôle potentiel des AGPI n-3 et de leurs dérivés en tant que modulateurs positifs de la guérison et de la régénération des muscles squelettiques.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 3 Avr 2023 14:00

Fish Oil Supplementation Improves the Repeated-Bout Effect and Redox Balance in 20–30-Year-Old Men Submitted to Strength Training
by Gustavo Barquilha Nutrients 2023, 15(7), 1708;

Herein, we investigated the effect of fish oil supplementation combined with a strength-training protocol, for 6 weeks, on muscle damage induced by a single bout of strength exercise in untrained young men.

Sixteen men were divided into two groups, supplemented or not with fish oil, and they were evaluated at the pre-training period and post-training period. We investigated changes before and 0, 24, and 48 h after a single hypertrophic exercise session. Creatine kinase (CK) and lactate dehydrogenase (LDH) activities, plasma interleukin-6 (IL-6) and C-reactive protein (CRP) levels, and the redox imbalance were increased in response to the single-bout session of hypertrophic exercises at baseline (pre-training period) and decreased during the post-training period in the control group due to the repeated-bout effect (RBE). The fish oil supplementation exacerbated this reduction and improved the redox state.

In summary, our findings demonstrate that, in untrained young men submitted to a strength-training protocol, fish oil supplementation is ideal for alleviating the muscle injury, inflammation, and redox imbalance induced by a single session of intense strength exercises, highlighting this supplementation as a beneficial strategy for young men that intend to engage in strength-training programs.

the daily doses of n-3 PUFAs were 780 mg of EPA and 606 mg of DHA.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 3 Avr 2023 16:58

Traduction de l'étude :wink:

La supplémentation en huile de poisson améliore l'effet de combat répété et l'équilibre redox chez les hommes de 20 à 30 ans soumis à un entraînement en force
par Gustavo Barquilha Nutriments 2023, 15(7), 1708;

Ici, nous avons étudié l'effet de la supplémentation en huile de poisson combinée à un protocole de musculation, pendant 6 semaines, sur les dommages musculaires induits par une seule séance d'exercice de force chez de jeunes hommes non entraînés.

Seize hommes ont été répartis en deux groupes, supplémentés ou non en huile de poisson, et ils ont été évalués à la période pré-formation et à la période post-formation. Nous avons étudié les changements avant et 0, 24 et 48 h après une seule séance d'exercice hypertrophique. Les activités de la créatine kinase (CK) et de la lactate déshydrogénase (LDH), les taux plasmatiques d'interleukine-6 (IL-6) et de protéine C-réactive (CRP) et le déséquilibre redox ont augmenté en réponse à la séance unique d'exercices hypertrophiques à de base (période de pré-formation) et a diminué pendant la période de post-formation dans le groupe témoin en raison de l'effet d'épisodes répétés (EBR). La supplémentation en huile de poisson a exacerbé cette réduction et amélioré l'état redox.

En résumé, nos résultats démontrent que, chez les jeunes hommes non entraînés soumis à un protocole de musculation, la supplémentation en huile de poisson est idéale pour soulager les lésions musculaires, l'inflammation et le déséquilibre redox induits par une seule séance d'exercices de force intenses, soulignant cette supplémentation comme une stratégie bénéfique pour les jeunes hommes qui ont l'intention de s'engager dans des programmes de musculation.

les doses quotidiennes d'AGPI n-3 étaient de 780 mg d'EPA et de 606 mg de DHA.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 11 Juil 2023 12:49

A Brief Narrative Review of the Underlying Mechanisms Whereby Omega-3 Fatty Acids May Influence Skeletal Muscle: From Cell Culture to Human Interventions
by Maryam Taheri Nutrients 2023, 15(13), 2926;

Skeletal muscle is essential for human locomotion as well as maintaining metabolic homeostasis. Age-related reduction in skeletal muscle mass, strength, and function (i.e., sarcopenia) is a result of pathophysiological processes that include inflammation, alteration of molecular signaling for muscle protein synthesis and degradation, changes in insulin sensitivity, as well as altered skeletal muscle satellite cell activity. Finding strategies to mitigate skeletal muscle loss with age is deemed paramount as the percentage of the population continues to shift towards having more older adults with sarcopenia. Recent research indicates omega-3 fatty acid supplementation can influence anabolic or catabolic pathways in skeletal muscle.

Our brief review will provide a synopsis of some underlying mechanisms that may be attributed to omega-3 fatty acid supplementation’s effects on skeletal muscle. We will approach this review by focusing on cell culture, animal (pre-clinical models), and human studies evaluating omega-3 fatty acid supplementation, with suggestions for future research. In older adults, omega-3 fatty acids may possess some potential to modify pathophysiological pathways associated with sarcopenia; however, it is highly likely that omega-3 fatty acids need to be combined with other anabolic interventions to effectively ameliorate sarcopenia.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 11 Juil 2023 17:02

Traduction de l'étude :wink:

Un bref examen narratif des mécanismes sous-jacents par lesquels les acides gras oméga-3 peuvent influencer le muscle squelettique : de la culture cellulaire aux interventions humaines
par Maryam Taheri Nutriments 2023, 15(13), 2926 ;

Le muscle squelettique est essentiel à la locomotion humaine ainsi qu'au maintien de l'homéostasie métabolique. La réduction liée à l'âge de la masse, de la force et de la fonction des muscles squelettiques (c. l'activité des cellules satellites. Trouver des stratégies pour atténuer la perte de muscle squelettique avec l'âge est jugé primordial, car le pourcentage de la population continue d'évoluer vers le nombre d'adultes plus âgés atteints de sarcopénie. Des recherches récentes indiquent que la supplémentation en acides gras oméga-3 peut influencer les voies anaboliques ou cataboliques du muscle squelettique.

Notre brève revue fournira un résumé de certains mécanismes sous-jacents pouvant être attribués aux effets de la supplémentation en acides gras oméga-3 sur le muscle squelettique. Nous aborderons cette revue en nous concentrant sur la culture cellulaire, les études animales (modèles précliniques) et humaines évaluant la supplémentation en acides gras oméga-3, avec des suggestions pour les recherches futures. Chez les personnes âgées, les acides gras oméga-3 peuvent posséder un certain potentiel pour modifier les voies physiopathologiques associées à la sarcopénie ; cependant, il est fort probable que les acides gras oméga-3 doivent être combinés avec d'autres interventions anabolisantes pour améliorer efficacement la sarcopénie.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 9 Sep 2023 10:58

Muscle hypertrophy induced by N-3 PUFA supplementation in absence of exercise: a systematic review of randomized controlled trials
Jaime López-Seoane Critical Reviews in Food Science and Nutrition Volume 63, 2023 - Issue 23

The use of omega-3 polyunsaturated fatty acids (n-3 PUFA) has been studied in physically active population, however, there is a lack of information about the effects of n-3 PUFA supplementation on people with a sedentary behavior or who are undergoing a period of limb immobilization. This systematic review aims to examine the effect of n-3 PUFA on lean mass and muscle protein synthesis (MPS) in absence of physical training. The PubMed, Web of Science, MEDLINE, CINAHL and SPORTDiscus databases were searched following the PRISMA guidelines. Only randomized controlled trials, at least single blind, performed with sedentary humans were considered. Seven studies on a total of 192 individuals were included.

Five of the six studies which measured changes in skeletal muscle volume and mass showed higher values with n-3 PUFA. Only two studies measured skeletal muscle protein expression. Both showed beneficial effects of supplementation in muscle protein fractional synthesis rate (FSR), while no effect of n-3 PUFA was observed for mechanistic target of rapamycin (mTOR) and kinase protein (Akt). In addition, ribosomal protein S6 kinase 1 (p70s6k) improved with n-3 PUFA only in one study. Finally, the two studies which measured the skeletal muscle gene expression observed no effect of supplementation.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Sep 2023 12:13

Omega-3 polyunsaturated fatty acids in sarcopenia management: A network meta-analysis of randomized controlled trials
Ageing Research Reviews Volume 90, September 2023, 102014 Ping-Tao Tseng

Sarcopenia frequently occurs with aging and leads to major adverse impacts on activities of daily living and quality of life in elderly individuals. Omega-3 polyunsaturated fatty acid (omega-3 PUFAs) supplements are considered promising therapeutic agents for sarcopenia management; however, the evidence remains inconsistent. We reviewed randomized controlled trials (RCTs) about omega-3 PUFA supplementation in patients with sarcopenia or in those at high risk for sarcopenia. Network meta-analysis (NMA) procedures were conducted using a frequentist model. The primary outcomes were (1) upper-extremity muscle strength and (2) lower-extremity physical function.

The NMA of 16 RCTs showed that the high-dose (more than 2.5 g/day omega-3 PUFAs) group yielded the greatest improvement in both upper-extremity muscle strength and lower-extremity physical function [compared to placebo/standard care groups, standardized mean difference (SMD)= 1.68, 95% confidence interval (95%CI)= 0.03–3.33, and SMD= 0.73, 95%CI= 0.16–1.30, respectively], and the effects were reaffirmed in subgroup analyses of placebo-controlled RCTs or those excluding concurrent resistance training programs. None of the investigated omega-3 PUFAs supplementation was associated with significantly increased skeletal muscle mass, fat mass, or overall body weight.

Our findings provide a basis for future large-scale RCTs to investigate the dose effects and clinical application of omega-3 PUFA supplementation in sarcopenia management.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 contre le catabolisme musculaire ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 11 Sep 2023 08:25

Traduction de l'étude :wink:

Acides gras polyinsaturés oméga-3 dans la gestion de la sarcopénie : méta-analyse en réseau d'essais contrôlés randomisés
Revues de recherche sur le vieillissement Volume 90, septembre 2023, 102014 Ping-Tao Tseng

La sarcopénie survient fréquemment avec le vieillissement et entraîne des impacts négatifs majeurs sur les activités de la vie quotidienne et la qualité de vie des personnes âgées. Les suppléments d'acides gras polyinsaturés oméga-3 (AGPI oméga-3) sont considérés comme des agents thérapeutiques prometteurs pour la gestion de la sarcopénie ; cependant, les preuves restent incohérentes. Nous avons examiné des essais contrôlés randomisés (ECR) sur la supplémentation en AGPI oméga-3 chez les patients atteints de sarcopénie ou chez ceux présentant un risque élevé de sarcopénie. Les procédures de méta-analyse de réseau (NMA) ont été menées à l'aide d'un modèle fréquentiste. Les principaux critères de jugement étaient (1) la force musculaire des membres supérieurs et (2) la fonction physique des membres inférieurs.

La NMA de 16 ECR a montré que le groupe recevant la dose élevée (plus de 2,5 g/jour d'AGPI oméga-3) a entraîné la plus grande amélioration de la force musculaire des membres supérieurs et de la fonction physique des membres inférieurs [par rapport aux groupes placebo/soins standards, différence moyenne standardisée (DMS) = 1,68, intervalle de confiance à 95 % (IC à 95 %) = 0,03 à 3,33 et DMS = 0,73, IC à 95 % = 0,16 à 1,30, respectivement], et les effets ont été réaffirmés dans des analyses de sous-groupes de placebo- ECR contrôlés ou excluant les programmes simultanés d’entraînement en résistance. Aucune des supplémentations en AGPI oméga-3 étudiées n’a été associée à une augmentation significative de la masse musculaire squelettique, de la masse grasse ou du poids corporel global.

Nos résultats fournissent une base pour de futurs ECR à grande échelle visant à étudier les effets de la dose et l'application clinique de la supplémentation en AGPI oméga-3 dans la prise en charge de la sarcopénie.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Suivante

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités