Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Lien entre acné et anabolisme

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Lien entre acné et anabolisme

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 24 Juil 2015 18:34

Je l'ai toujours dit, les messagers de la croissance musculaire sont les mêmes que ceux qui donnent de l'acné. Bloquer l'acné revient à réguler à la baisse l'activité de ses récepteurs à la testostérone. Les aliments qui donnent de l'acné ont l'effet inverse.

Là où l'on peut jouer sans affaiblir le signal anabolique c'est en évitant les graisses saturées et en prenant des oméga 3.

Linking diet to acne metabolomics, inflammation, and comedogenesis: an update

Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology 2015 Volume 2015:8 Pages 371—388

Acne vulgaris, an epidemic inflammatory skin disease of adolescence, is closely related to Western diet. Three major food classes that promote acne are:
1) hyperglycemic carbohydrates,
2) milk and dairy products,
3) saturated fats including trans-fats and deficient ω-3 polyunsaturated fatty acids (PUFAs).

Diet-induced insulin/insulin-like growth factor (IGF-1)-signaling is superimposed on elevated IGF-1 levels during puberty, thereby unmasking the impact of aberrant nutrigenomics on sebaceous gland homeostasis. Western diet provides abundant branched-chain amino acids (BCAAs), glutamine, and palmitic acid. Insulin and IGF-1 suppress the activity of the metabolic transcription factor forkhead box O1 (FoxO1). Insulin, IGF-1, BCAAs, glutamine, and palmitate activate the nutrient-sensitive kinase mechanistic target of rapamycin complex 1 (mTORC1), the key regulator of anabolism and lipogenesis. FoxO1 is a negative coregulator of androgen receptor, peroxisome proliferator-activated receptor-γ (PPARγ), liver X receptor-α, and sterol response element binding protein-1c (SREBP-1c), crucial transcription factors of sebaceous lipogenesis.

mTORC1 stimulates the expression of PPARγ and SREBP-1c, promoting sebum production. SREBP-1c upregulates stearoyl-CoA- and Δ6-desaturase, enhancing the proportion of monounsaturated fatty acids in sebum triglycerides. Diet-mediated aberrations in sebum quantity (hyperseborrhea) and composition (dysseborrhea) promote Propionibacterium acnes overgrowth and biofilm formation with overexpression of the virulence factor triglyceride lipase increasing follicular levels of free palmitate and oleate. Free palmitate functions as a “danger signal,” stimulating toll-like receptor-2-mediated inflammasome activation with interleukin-1β release, Th17 differentiation, and interleukin-17-mediated keratinocyte proliferation. Oleate stimulates P. acnes adhesion, keratinocyte proliferation, and comedogenesis via interleukin-1α release. Thus, diet-induced metabolomic alterations promote the visible sebofollicular inflammasomopathy acne vulgaris. Nutrition therapy of acne has to increase FoxO1 and to attenuate mTORC1/SREBP-1c signaling. Patients should balance total calorie uptake and restrict refined carbohydrates, milk, dairy protein supplements, saturated fats, and trans-fats. A paleolithic-like diet enriched in vegetables and fish is recommended. Plant-derived mTORC1 inhibitors and ω-3-PUFAs are promising dietary supplements supporting nutrition therapy of acne vulgaris.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39443
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 24 Juil 2015 18:34

Traduction de l’étude :wink:

Un régime contre le métabolisme de l’acné, l’inflammation et la comédogenèse: mise à jour
Clinique, cosmétiques et de la dermatologie Investigational 2015 volume 2015: 8 Pages 371-388

L'acné, une maladie inflammatoire de la peauqui touche les adolescence, est étroitement liée à l'alimentation. Trois grandes classes d'aliments favorisant l'acné sont:
1) les glucides hyperglycémiques,
2) Le lait et les produits laitiers,
3) les graisses saturées et les graisses trans et la carence en ω-3, acides gras polyinsaturés (AGPI).

L'insuline et le facteur de croissance analogue à l'insuline induite par l'alimentation (IGF-1) provoquent une quantité élevée d'IGF-1 pendant la puberté, démasquant ainsi l'impact de la nutrition sur les glandes sébacées. Le régime alimentaire occidental fournit une abondance de chaînes ramifiée acides aminés (BCAA), la glutamine et l'acide palmitique. L'insuline et IGF-1 inhibent l'activité métabolique du facteur de transcription de forkhead O1 (FoxO1). L'insuline, IGF-1, BCAA, la glutamine, et le palmitate active la kinase du complexe de rapamycine 1 (mTORC1), le régulateur clé de l'anabolisme et la lipogenèse. FoxO1 est un co-régulateur négatif du récepteur d'androgène, activé par les proliférateurs des peroxysomes récepteur-γ (PPAR), le X-récepteur α et stérol du foie est élément de réponse comme la protéines-1c (SREBP-1c), les facteurs de transcription cruciaux de la lipogenèse sébacée.

Le mTORC1 stimule l'expression de PPAR et SREBP-1c, et la production de sébum. SREBP-1c régule à la hausse le stéaroyl-CoA désaturase et Δ6-, l'amélioration de la proportion d'acides gras mono-insaturés dans les triglycérides de sébum. Des dans la quantités trop importantes de sébum (ou hyperséborrhée) et la composition (dysseborrhea) améliore la prolifération de d’acné et la surexpression du facteur triglycéride lipase par augmentation des niveaux folliculaires de palmitate et oléate libre. Les fonctions palmitate libre comme un "signal de danger" stimule le récepteur-2-médiation inflammasomes d'activation toll-like avec l'interleukine-1β de presse, la différenciation Th17, et l'interleukine-17-médiée, la prolifération des kératinocytes. La stimulation d’acné, la prolifération des kératinocytes, et l'interleukine-1α comédogenèse via la libération. AINSI, les altérations métabolomique induite par l'alimentation favorisent les inflammations de l’acné.La thérapie nutritionnelle de l'acné doit augmenter le niveau de FoxO1 et à atténuer la signalisation mTORC1 / SREBP-1c. Les patients doivent équilibrer l'absorption totale de calories et limiter les glucides raffinés, le lait, les suppléments protéiques laitiers, graisses saturées, et les acides gras trans. Un régime paléolithique, enrichi en légumes et le poisson est recommandé. L’Inhibiteur de mTORC1 végétale et ω-3 AGPI sont intérressants soutenant la thérapie nutritionnelle de l'acné
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3846
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 24 Juil 2015 18:34

Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39443
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar OLYBAR » 25 Juil 2015 16:54

D'où le lien entre acné et whey chez certains.

Les oméga 3 permettent de diminuer l'inflammation.

Il faut éviter les mauvaises graisses trop riches en oméga 6.
Avatar de l’utilisateur
OLYBAR
 
Messages: 5528
Inscription: 12 Fév 2009 19:38
Localisation: World Gym

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Juil 2015 16:59

OLYBAR a écrit:Il faut éviter les mauvaises graisses trop riches en oméga 6.


ce sont plus les graisses saturées. Je prépare un dossier spécial sur tout cela
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39443
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar OLYBAR » 25 Juil 2015 17:03

l'article parle aussi du thé vert comme pouvant être une aide anti acné

Beneficial and acne-preventive nutrients should contain plant-derived natural mTORC1 inhibitors such as green tea
Avatar de l’utilisateur
OLYBAR
 
Messages: 5528
Inscription: 12 Fév 2009 19:38
Localisation: World Gym

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Juil 2015 17:15

oui mais il néglige le peptan ou glycine
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39443
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar MZA » 25 Juil 2015 23:09

La N-ACÉTYLGLUCOSAMINE doit également intervenir à un certain niveau.
Je ne suis pas le seul à qui 1gr de N-ACÉTYLGLUCOSAMINE aide a supprimer l'acné.
Avatar de l’utilisateur
MZA
 
Messages: 542
Inscription: 5 Avr 2012 16:02
Localisation: Tatooine

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 26 Juil 2015 00:09

je ne crois pas que l'article en explique les mécanismes sous-jacents malheureusement
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39443
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar jeff612 » 4 Aoû 2016 02:08

"Une nouvelle étude montre que les messagers de la croissance musculaire sont les mêmes que ceux qui donnent de l'acné. Bloquer l'acné revient à réguler à la baisse l'activité de ses récepteurs à la testostérone. Les aliments qui donnent de l'acné ont l'effet inverse."
"Trois grandes classes d'aliments favorisant l'acné sont:
1) les glucides hyperglycémiques,
2) Le lait et les produits laitiers,
3) les graisses saturées et les graisses trans y compris ω-3, acides gras polyinsaturés (AGPI)."

Euh ca veut dire que ces 3 classes d'aliments favorisent l'activité des récepteurs à la testo ou j'ai rien compris ..? Merci d'avance :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
jeff612
 
Messages: 256
Inscription: 28 Déc 2013 16:36
Localisation: Belgique

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 4 Aoû 2016 14:53

jeff612 a écrit: j'ai rien compris ..?


je confirme. Ca n'a rien à voir, car on parle d'activité anabolique qui a lieu bien plus en aval
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39443
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar warmaster » 5 Aoû 2016 08:46

Est-il possible donc que chez certaines personnes, une whey non-dénaturée prise trop régulièrement soit la cause d'une chute de production de testostérone par la suite d'un retro-contrôle de l'hypothalamus et de l'hypophyse ?

Ne vaudrait-il pas mieux alterner avec une whey fromagère, pour limiter ce pic hormonal et donc ce rétro-contrôle négatif ?
warmaster
 
Messages: 121
Inscription: 10 Avr 2016 14:33

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 5 Aoû 2016 09:27

warmaster a écrit:Ne vaudrait-il pas mieux alterner avec une whey fromagère, pour limiter ce pic hormonal et donc ce rétro-contrôle négatif ?


Ca n'améliorera en rien ta situation si ce phénomène étrange t'arrive
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39443
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar warmaster » 5 Aoû 2016 13:58

Je penses que vouloir trop stimuler l'anabolisme avec de la whey native peut être contre-productif sur le long terme car nous sommes fait pour survivre et limiter le catabolisme à la base.

Trop d'anabolisme épuise le système hormonal ce qui peut induire une chute de la testostérone même en prenant de la whey native. Peut-on alterner avec de la whey fromagère pour limiter ce phénomène ?
warmaster
 
Messages: 121
Inscription: 10 Avr 2016 14:33

Re: Lien entre acné et anabolisme

Messagepar DD87 » 5 Aoû 2016 14:00

L'acné peut facilement provenir aussi des produits laitiers consommé, à savoir que des reportages ont lieu sur les vaches. Les pires étant les américains autorisant une présence de sang/pus des infections des mamelles de vaches 3 fois supérieur a la norme française. Sans parler de la maltraitance des animaux de la part des fermiers. Un reportage qui m'a juste dégouté des produits laitiers américains.

D'ailleurs j'aimerais savoir si Nutrimuscle peut faire part des noms des exploitants à vaches que vous utilisez ?
DD87
 
Messages: 98
Inscription: 7 Mar 2016 11:35

Suivante

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: MSN [Bot] et 4 invités