Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 30 Oct 2021 12:44

Vitamin D association with the renin angiotensin system in polycystic ovary syndrome
Alexandra E.Butler The Journal of Steroid Biochemistry and Molecular Biology Volume 214, November 2021, 105965

Highlights
• Polycystic ovary syndrome (PCOS) is associated with Vitamin D deficiency.
• Vitamin D deficiency negatively modulates the renin-angiotensin system (RAS).
• RAS is overactivated in PCOS with increased renin and decreased angiotensinogen.
• PCOS: renin increased in vitamin D deficient/insufficient versus sufficient group.
• Controls: plasma ACE2 decreased from vitamin D insufficiency to deficiency.

Vitamin D deficiency is a negative endocrine renin-angiotensin system (RAS) modulator and PCOS women are often vitamin D deficient, leading to RAS overactivation in PCOS.

A cross-sectional study was performed in 99 PCOS and 68 control women who presented sequentially. Circulating plasma levels of RAS proteins (Angiotensin-converting enzyme 2 (ACE2), renin and angiotensinogen) were measured by Slow Off-rate Modified Aptamer (SOMA)-scan and 25-hydroxyvitamin D [25(OH)D] was measured by tandem mass spectroscopy.

The RAS system was found to be overactivated in the PCOS women compared to non-PCOS control women with increased renin and decreased angiotensinogen (p < 0.05); 25-hydroxyvitamin D was also significantly lower in the PCOS group (p < 0.0001). In PCOS women, plasma renin was increased in vitamin D deficient and insufficient groups compared with the vitamin D sufficient group (p < 0.005), but did not differ across non-PCOS control subgroups. In non-PCOS controls, plasma ACE2 decreased from vitamin D insufficiency to deficiency (p < 0.05). Angiotensinogen was not different across the vitamin D sufficiency, insufficiency and deficiency strata for either PCOS or non-PCOS controls.

These data show that RAS activation through increased plasma renin levels was seen in vitamin D insufficient and deficient PCOS subjects compared to non-PCOS control women. In addition, decreased plasma ACE2 levels were seen in vitamin D deficiency in non-PCOS controls, which may predispose these vitamin D deficient subjects to increased cardiovascular risk and susceptibility to infectious agents such as COVID-19 where this is a risk factor.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 53678
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 30 Oct 2021 14:03

Traduction de l'étude :wink:

Association de la vitamine D avec le système rénine angiotensine dans le syndrome des ovaires polykystiques
Alexandra E.Butler The Journal of Steroid Biochemistry and Molecular Biology Volume 214, novembre 2021, 105965

Points forts
• Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est associé à une carence en vitamine D.
• La carence en vitamine D module négativement le système rénine-angiotensine (SRA).
• Le SRA est suractivé dans le SOPK avec une augmentation de la rénine et une diminution de l'angiotensinogène.
• SOPK : augmentation de la rénine dans le groupe déficient/insuffisant en vitamine D versus suffisant.
• Témoins : l'ACE2 plasmatique a diminué d'une insuffisance en vitamine D à une carence.

La carence en vitamine D est un modulateur négatif du système rénine-angiotensine (SRA) endocrinien et les femmes atteintes du SOPK présentent souvent une carence en vitamine D, ce qui entraîne une suractivation du SRA dans le SOPK.

Une étude transversale a été réalisée chez 99 femmes atteintes du SOPK et 68 femmes témoins qui se sont présentées de manière séquentielle. Les taux plasmatiques circulants de protéines RAS (enzyme de conversion de l'angiotensine 2 (ACE2), rénine et angiotensinogène) ont été mesurés par un scanner SOMA (Slow Off-rate Modified Aptamer) et la 25-hydroxyvitamine D [25(OH)D] a été mesurée en tandem spectroscopie de masse.

Le système RAS s'est avéré suractivé chez les femmes atteintes du SOPK par rapport aux femmes témoins sans SOPK avec une augmentation de la rénine et une diminution de l'angiotensinogène (p < 0,05) ; La 25-hydroxyvitamine D était également significativement plus faible dans le groupe SOPK (p < 0,0001). Chez les femmes atteintes du SOPK, la rénine plasmatique était augmentée dans les groupes carencés et insuffisants en vitamine D par rapport au groupe suffisamment en vitamine D (p < 0,005), mais ne différait pas entre les sous-groupes témoins sans SOPK. Chez les témoins sans SOPK, l'ACE2 plasmatique a diminué d'une insuffisance en vitamine D à une carence (p < 0,05). L'angiotensinogène n'était pas différent dans les strates de suffisance, d'insuffisance et de carence en vitamine D pour les témoins SOPK ou non.

Ces données montrent que l'activation du SRA par l'augmentation des taux plasmatiques de rénine a été observée chez les sujets SOPK insuffisants et déficients en vitamine D par rapport aux femmes témoins sans SOPK. En outre, une diminution des taux plasmatiques d'ACE2 a été observée dans la carence en vitamine D chez les témoins non atteints du SOPK, ce qui peut prédisposer ces sujets carencés en vitamine D à un risque cardiovasculaire accru et à une susceptibilité aux agents infectieux tels que COVID-19, où il s'agit d'un facteur de risque.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12083
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 31 Oct 2021 12:50

Oral Calcitriol Use, Vertebral Fractures, and Vitamin K in Hemodialysis Patients: A Cross-Sectional Study
Maria Fusaro Journal of Bone and Mineral Research 08 October 2021

Fractures and vascular calcifications (VCs) are common in patients with chronic kidney disease (CKD). They are related to abnormalities in vitamin D metabolism, calcium, phosphorus, parathyroid hormone, and fibroblast growth factor 23 (FGF23)/Klotho that occur with CKD. Impaired vitamin D metabolism and abnormal levels of calcium, phosphate, parathyroid hormone (PTH), and FGF23/Klotho drive bone and vascular changes in CKD. It is unclear if oral calcitriol safely mitigates fracture risk without increasing the burden of calcifications.

Therefore, we investigated whether treatment with calcitriol affected the prevalence of fractures and VC progression in hemodialysis (HD) patients. This report is a secondary analysis of the Vitamin K Italian (VIKI) study, a cross-sectional study involving 387 HD patients. We assessed vitamin 25(OH)D, alkaline phosphatase, PTH, calcium, phosphate, osteocalcin or bone Gla protein, matrix Gla protein, and vitamin K levels. Vertebral fractures (VFs) and VCs were determined by spine radiograph.

A reduction of >20% of vertebral body height was considered a VF. VCs were quantified by the length of calcific lesions along the arteries. The patients treated with oral calcitriol were 177 of 387 patients (45.7%). The prevalence of VF was lower in patients receiving oral calcitriol than in those untreated (48.6% versus 61.0%, p = 0.015), whereas the presence of aortic and iliac calcifications was similar (aortic: 81.9% versus 79.5%, respectively, p = 0.552; iliac: 52.0% and 59.5%, respectively, p = 0.167). In multivariable logistic regression analysis, oral calcitriol was associated with a 40.2% reduced odds of fracture (OR 0.598; 95% confidence interval [CI], 0.363–0.985; p = 0.043).

In conclusion, we found a significant association between oral calcitriol and lower VF in HD patients without an increase in the burden of VC.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 53678
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 31 Oct 2021 12:55

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 53678
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 1 Nov 2021 11:27

Traduction de l'étude :wink:

Utilisation orale de calcitriol, fractures vertébrales et vitamine K chez les patients hémodialysés : une étude transversale
Maria Fusaro Journal of Bone and Mineral Research 08 octobre 2021

Les fractures et les calcifications vasculaires (VC) sont fréquentes chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique (IRC). Ils sont liés à des anomalies du métabolisme de la vitamine D, du calcium, du phosphore, de l'hormone parathyroïdienne et du facteur de croissance des fibroblastes 23 (FGF23)/Klotho qui surviennent avec l'IRC. Une altération du métabolisme de la vitamine D et des taux anormaux de calcium, de phosphate, d'hormone parathyroïdienne (PTH) et de FGF23/Klotho entraînent des modifications osseuses et vasculaires dans l'IRC. On ne sait pas si le calcitriol oral atténue en toute sécurité le risque de fracture sans augmenter le fardeau des calcifications.

Par conséquent, nous avons cherché à savoir si le traitement au calcitriol affectait la prévalence des fractures et la progression de la CV chez les patients hémodialysés (HD). Ce rapport est une analyse secondaire de l'étude Vitamin K Italian (VIKI), une étude transversale portant sur 387 patients MH. Nous avons évalué la vitamine 25(OH)D, la phosphatase alcaline, la PTH, le calcium, le phosphate, l'ostéocalcine ou la protéine Gla osseuse, la protéine Gla matricielle et les niveaux de vitamine K. Les fractures vertébrales (FV) et les CV ont été déterminées par radiographie du rachis.

Une réduction de > 20 % de la hauteur du corps vertébral a été considérée comme une FV. Les CV ont été quantifiées par la longueur des lésions calcifiées le long des artères. Les patients traités par calcitriol oral étaient 177 des 387 patients (45,7 %). La prévalence de la FV était plus faible chez les patients recevant du calcitriol par voie orale que chez ceux non traités (48,6 % versus 61,0 %, p = 0,015), alors que la présence de calcifications aortiques et iliaques était similaire (aortique : 81,9% versus 79,5%, respectivement, p = 0,552 ; iliaque : 52,0 % et 59,5 %, respectivement, p = 0,167). Dans l'analyse de régression logistique multivariée, le calcitriol oral était associé à une réduction de 40,2 % du risque de fracture (OR 0,598 ; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 0,363-0,985 ; p = 0,043).

En conclusion, nous avons trouvé une association significative entre le calcitriol oral et une FV inférieure chez les patients MH sans augmentation du fardeau de la CV
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12083
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 20 Nov 2021 15:08

Circulating 25-hydroxy-vitamin D and the risk of cardiovascular diseases. Systematic review and meta-analysis of prospective cohort studiesNutrition, Metabolism and Cardiovascular Diseases Volume 31, Issue 12, 29 November 2021, Pages 3282-3304 Rati Jani

Highlights
• Low 25(OH)D was associated with 34% and 86% higher risk of CVD incidence and recurrent CVD event.
• Low 25(OH)D may have more (86% vs 34%) detrimental outcomes on the risk of recurrent CVD event than CVD incidence event.
• Every 10 ng/ml increment of 25(OH)D was associated with 6% lower risk of non-fatal CVD incidence event.
• Every 10 ng/ml increment of 25(OH)D was associated with 55% reduction in the risk of recurrent fatal CVD event.
• Every 10 ng/ml increment of 25(OH)D was associated with 20% reduction in the risk of recurrent combined CVD event.



Abstract
Aims
Circulating vitamin D is linked with the risk of cardiovascular disease (CVD). A meta-analysis has yet to explicitly explore correlation between vitamin D and the risk of CVD incidence and recurrent CVD. This meta-analysis examines the association between 25-hydroxy-vitamin D (25(OH)D) and the risk of CVD incidence (fatal, non-fatal, fatal and non-fatal combined events) and the risk of recurrent CVD (fatal, recurrent, and fatal and recurrent combined events). PROSPERO registration-CRD42021251483.

Data synthesis
A total of 79 studies (46 713 CVD cases in 1 397 831 participants) were included in the meta-analysis, of which 61 studies examined the risk of CVD incidence events, and 18 studies examined risk of recurrent CVD events. The risk of CVD incidence events (RR = 1.34, 95% CI: 1.26–1.43, p < 0.001) and recurrent CVD events (RR = 1.86, 95% CI: 1.46–2.36, p < 0.001) was higher in the lowest than the highest category of circulating 25(OH)D. Dose–response analysis reported a linear association for every 10 ng/ml increment of 25(OH)D and non-fatal CVD incidence events (RR = 0.94; 95% CI = 0.89–0.98, p = 0.005), lower fatal recurrent CVD events (RR = 0.45; 95% CI = 0.32–0.62, p < 0.001) and lower combined recurrent CVD events (RR = 0.80; 95% CI = 0.65–0.97, p = 0.023). A non-linear association was observed between higher 25(OH)D and lower fatal CVD incidence events (P-nonlinear<0.001), lower combined CVD incidence events (P-nonlinear = 0.001), and lower non-fatal recurrent CVD events (P-nonlinear = 0.044).

Conclusions
The lowest category of circulating 25(OH)D was associated with a higher risk of CVD incidence events and recurrent CVD events.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 53678
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 20 Nov 2021 15:30

Traduction de l'étude :wink:

La 25-hydroxy-vitamine D circulante et le risque de maladies cardiovasculaires. Revue systématique et méta-analyse d'études de cohorte prospectivesNutrition, métabolisme et maladies cardiovasculaires Volume 31, Numéro 12, 29 novembre 2021, Pages 3282-3304 Rati Jani


Points forts
• Un faible 25(OH)D était associé à un risque accru de 34 % et 86 % d'incidence de MCV et d'événement MCV récurrent.
• Un faible 25(OH)D peut avoir plus (86 % contre 34 %) d'effets néfastes sur le risque d'événement cardiovasculaire récurrent que l'événement d'incidence cardiovasculaire.
• Chaque incrément de 10 ng/ml de 25(OH)D était associé à une diminution de 6 % du risque d'événement d'incidence de MCV non mortel.
• Chaque incrément de 10 ng/ml de 25(OH)D était associé à une réduction de 55 % du risque d'événement cardiovasculaire fatal récurrent.
• Chaque incrément de 10 ng/ml de 25(OH)D était associé à une réduction de 20 % du risque d'événement cardiovasculaire combiné récurrent.



Résumé
Objectifs
La vitamine D circulante est liée au risque de maladie cardiovasculaire (MCV). Une méta-analyse n'a pas encore explicitement exploré la corrélation entre la vitamine D et le risque d'incidence de MCV et de MCV récurrente. Cette méta-analyse examine l'association entre la 25-hydroxy-vitamine D (25(OH)D) et le risque d'incidence des MCV (événements combinés mortels, non mortels, mortels et non mortels) et le risque de MCV récurrente (événements mortels , événements combinés récurrents et mortels et récurrents). Enregistrement PROSPERO-CRD42021251483.

Synthèse des données
Un total de 79 études (46 713 cas de MCV chez 1 397 831 participants) ont été inclus dans la méta-analyse, dont 61 études ont examiné le risque d'événements d'incidence de MCV et 18 études ont examiné le risque d'événements de MCV récurrents. Le risque d'événements cardiovasculaires (RR = 1,34, IC à 95 % : 1,26–1,43, p < 0,001) et d'événements cardiovasculaires récurrents (RR = 1,86, IC à 95 % : 1,46–2,36, p < 0,001) était plus élevé dans les la catégorie la plus élevée de 25(OH)D en circulation. L'analyse dose-réponse a rapporté une association linéaire pour chaque incrément de 10 ng/ml de 25(OH)D et des événements d'incidence de MCV non mortels (RR = 0,94 ; IC à 95 % = 0,89-0,98, p = 0,005), une fréquence inférieure de MCV fatale récurrente (RR = 0,45 ; IC à 95 % = 0,32-0,62, p < 0,001) et des événements cardiovasculaires récurrents combinés inférieurs (RR = 0,80 ; IC à 95 % = 0,65 à 0,97, p = 0,023). Une association non linéaire a été observée entre une incidence plus élevée de 25(OH)D et une incidence moindre de MCV mortelles (P-non linéaire < 0,001), une incidence combinée plus faible de MCV (P-non linéaire = 0,001) et une diminution des événements MCV récurrents non mortels ( P-non linéaire = 0,044).

Conclusion
La catégorie la plus basse de 25(OH)D circulante était associée à un risque plus élevé d'événements cardiovasculaires et d'événements cardiovasculaires récurrents.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12083
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 5 Déc 2021 14:50

Comparative Effect of Vitamin D3 and Carbenoxolone Treatments in Metabolic Syndrome Rats
Authors: Nermine Saleh Canadian Journal of Physiology and Pharmacology • 2 December 2021 •

Metabolic syndrome (MetS) is a cluster of cardiovascular risk factors including central obesity, hypertension, insulin resistance, dyslipidemia, and hyperglyemia. MetS is found to be a positive predictor of cardiovascular morbidity and mortality. The present study was planned to test the efficacy of vitamin D3 supplementation as compared to cortisol inhibition on MetS parameters. Wistar rats were allocated into four groups: controls, untreated MetS, and MetS treated with either vitamin D3 (10 μg/kg), or carbenoxolone (50 mg/kg). MetS was induced by combination of high fat diet and oral fructose. After the induction period (8 weeks), MetS was confirmed and treatment modalities started for a further 4 weeks. Compared to untreated MetS, vitamin D3 and carbenoxolone treated rats showed significant reduction in blood pressure, body mass index, lee index, waist circumference, retroperitoneal fat, and improvement of dyslipidemia.

Meanwhile, treatment with carbenoxolone significantly lowered the elevated liver enzymes, vitamin D3 resulted in improved insulin sensitivity, enhanced glucose uptake by muscles and replenished glycogen content in the liver and muscles near control levels. In conclusion, although treatment with vitamin D3 or carbenoxolone reduced the risk factors associated with MetS, vitamin D3 was effective in ameliorating insulin resistance which is the hallmark of MetS.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 53678
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 5 Déc 2021 15:12

Relationship between Vitamin D and cholesterol levels in STEMI patients undergoing primary percutaneous coronary intervention
Monica Verdoia, Nutrition, Metabolism and Cardiovascular Diseases Articles in Press E-mail Alert - December 5, 2021

Special interest has been raised on its association with the metabolic profile, potentially interfering with lipid parameters and lipid-lowering therapies. The aim of the present study was to assess the impact of vitamin D on cholesterol levels among patients with ST-segment elevation myocardial infarction (STEMI) undergoing primary PCI.

Methods and Results
A consecutive cohort of 450 patients admitted for STEMI treated with pPCI were retrospectively identified and divided according to tertiles values of 25(OH). The levels of 25(OH)D were assessed at admission by chemiluminescence immunoassay kit LIAISON®Vitamin D assay (Diasorin Inc).
Lower vitamin D was associated to higher use of diuretics (p=0.03), lower prevalence of lesions on bifurcations (p=0.001) and smaller diameter of the target coronary vessel (p=0.03), but higher coronary calcifications (p=0.007). Total and LDL cholesterol levels were significantly increased in patients with lower vitamin D (p=0.05 and p=0.005), inversely relating with total cholesterol (r=-0.09, p=0.06) and LDL-C (r=-013, p=0.007), and directly with HDL-C (r=0.16, p=0.001). Results were not affected by statin therapy for atherogenic lipids, but not for HDL-C in statin treated patients.
In fact, at multivariate analysis, vitamin D in lower tertiles emerged as an independent predictor of LDL-C elevated or above the target (adjusted OR [95%CI]=2.6[1.51-4.44], p=0.001).

Conclusion
The present study shows that among patients with STEMI undergoing primary revascularization, lower levels of vitamin D are independently associated with a more atherogenic lipid profile. Similar results were observed in statin treated or naïve patients.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 53678
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 5 Déc 2021 18:19

Traduction de l'étude :wink:

Relation entre les taux de vitamine D et de cholestérol chez les patients STEMI subissant une intervention coronarienne percutanée primaire
Monica Verdoia, Nutrition, métabolisme et maladies cardiovasculaires Articles dans la presse Alerte e-mail - 5 décembre 2021

Un intérêt particulier a été porté sur son association avec le profil métabolique, interférant potentiellement avec les paramètres lipidiques et les thérapies hypolipémiantes. Le but de la présente étude était d'évaluer l'impact de la vitamine D sur les taux de cholestérol chez les patients atteints d'infarctus du myocarde avec élévation du segment ST (STEMI) subissant une ICP primaire.

Méthodes et résultats
Une cohorte consécutive de 450 patients admis pour STEMI traités par pPCI a été identifiée rétrospectivement et divisée selon des valeurs de tertiles de 25(OH). Les taux de 25(OH)D ont été évalués à l'admission par le kit de dosage immunologique par chimiluminescence LIAISON®Vitamin D assay (Diasorin Inc).
Une faible teneur en vitamine D était associée à une utilisation plus élevée de diurétiques (p=0,03), une prévalence plus faible de lésions sur les bifurcations (p=0,001) et un diamètre plus petit du vaisseau coronaire cible (p=0,03), mais des calcifications coronaires plus élevées (p=0,007) . Les taux de cholestérol total et LDL étaient significativement augmentés chez les patients ayant un faible taux de vitamine D (p=0,05 et p=0,005), en relation inverse avec le cholestérol total (r=-0,09, p=0,06) et le LDL-C (r=-013, p =0,007), et directement avec HDL-C (r=0,16, p=0,001). Les résultats n'ont pas été affectés par le traitement aux statines pour les lipides athérogènes, mais pas pour le HDL-C chez les patients traités aux statines.
En fait, lors de l'analyse multivariée, la vitamine D dans les tertiles inférieurs est apparue comme un prédicteur indépendant du LDL-C élevé ou au-dessus de la cible (OR ajusté [IC95%]=2,6[1,51-4,44], p=0,001).

Conclusion
La présente étude montre que parmi les patients atteints de STEMI subissant une revascularisation primaire, des niveaux inférieurs de vitamine D sont indépendamment associés à un profil lipidique plus athérogène. Des résultats similaires ont été observés chez les patients traités par statine ou naïfs.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12083
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 13 Déc 2021 23:06

Calcitriol ameliorates damage in high-salt diet-induced hypertension: Evidence of communication with the gut–kidney axis
Ruifeng Ding December 11, 2021

Several studies have established a link between high-salt diet, inflammation, and hypertension. Vitamin D supplementation has shown anti-inflammatory effects in many diseases; gut microbiota is also associated with a wide variety of cardiovascular diseases, but potential role of vitamin D and gut microbiota in high-salt diet-induced hypertension remains unclear.

Therefore, we used rats with hypertension induced by a high-salt diet as the research object and analyzed the transcriptome of their tissues (kidney and colon) and gut microbiome to conduct an overall analysis of the gut–kidney axis. We aimed to confirm the effects of high salt and calcitriol on the gut–kidney immune system and the composition of the intestinal flora. We demonstrate that consumption of a high-salt diet results in hypertension and inflammation in the colon and kidney and alteration of gut microbiota composition and function. High-salt diet-induced hypertension was found to be associated with seven microbial taxa and mainly associated with reduced production of the protective short-chain fatty acid butyrate.

Calcitriol can reduce colon and kidney inflammation, and there are gene expression changes consistent with restored intestinal barrier function. The protective effect of calcitriol may be mediated indirectly by immunological properties. Additionally, the molecular pathways of the gut microbiota-mediated blood pressure regulation may be related to circadian rhythm signals, which needs to be further investigated. An innovative association analysis of the microbiota may be a key strategy to understanding the association between gene patterns and host.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 53678
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 14 Déc 2021 13:41

Traduction de l'étude :wink:

Le calcitriol atténue les dommages dans l'hypertension induite par un régime riche en sel : preuve d'une communication avec l'axe intestin-rein
Ruifeng Ding 11 décembre 2021

Plusieurs études ont établi un lien entre un régime riche en sel, l'inflammation et l'hypertension. La supplémentation en vitamine D a montré des effets anti-inflammatoires dans de nombreuses maladies ; Le microbiote intestinal est également associé à une grande variété de maladies cardiovasculaires, mais le rôle potentiel de la vitamine D et du microbiote intestinal dans l'hypertension induite par un régime riche en sel reste incertain.

Par conséquent, nous avons utilisé des rats souffrant d'hypertension induite par un régime riche en sel comme objet de recherche et analysé le transcriptome de leurs tissus (rein et côlon) et le microbiome intestinal pour effectuer une analyse globale de l'axe intestin-rein. Nous avons cherché à confirmer les effets d'une teneur élevée en sel et en calcitriol sur le système immunitaire intestin-rein et la composition de la flore intestinale. Nous démontrons que la consommation d'un régime riche en sel entraîne une hypertension et une inflammation du côlon et des reins et une altération de la composition et de la fonction du microbiote intestinal. L'hypertension induite par un régime riche en sel s'est avérée être associée à sept taxons microbiens et principalement associée à une production réduite du butyrate d'acide gras protecteur à chaîne courte.

Le calcitriol peut réduire l'inflammation du côlon et des reins, et il existe des changements dans l'expression des gènes compatibles avec la fonction de barrière intestinale restaurée. L'effet protecteur du calcitriol peut être médié indirectement par des propriétés immunologiques. De plus, les voies moléculaires de la régulation de la pression artérielle médiée par le microbiote intestinal peuvent être liées aux signaux du rythme circadien, qui doivent être étudiés plus avant. Une analyse d'association innovante du microbiote peut être une stratégie clé pour comprendre l'association entre les modèles de gènes et l'hôte.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12083
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Déc 2021 13:56

Non-linear Mendelian randomization analyses support a role for vitamin D deficiency in cardiovascular disease risk
Ang Zhou, European Heart Journal, 05 December 2021

Aims
Low vitamin D status is associated with a higher risk for cardiovascular diseases (CVDs). Although most existing linear Mendelian randomization (MR) studies reported a null effect of vitamin D on CVD risk, a non-linear effect cannot be excluded. Our aim was to apply the non-linear MR design to investigate the association of serum 25-hydroxyvitamin D [25(OH)D] concentration with CVD risk.

Methods and results
The non-linear MR analysis was conducted in the UK Biobank with 44 519 CVD cases and 251 269 controls. Blood pressure (bicarbonate de potassium) and cardiac-imaging-derived phenotypes were included as secondary outcomes. Serum 25(OH)D concentration was instrumented using 35 confirmed genome-wide significant variants.

We also estimated the potential reduction in CVD incidence attributable to correction of low vitamin D status. There was a L-shaped association between genetically predicted serum 25(OH)D and CVD risk (Pnon-linear = 0.007), where CVD risk initially decreased steeply with increasing concentrations and levelled off at around 50 nmol/L. A similar association was seen for systolic (Pnon-linear = 0.03) and diastolic (Pnon-linear = 0.07) bicarbonate de potassium. No evidence of association was seen for cardiac-imaging phenotypes (P = 0.05 for all). Correction of serum 25(OH)D level below 50 nmol/L was predicted to result in a 4.4% reduction in CVD incidence (95% confidence interval: 1.8– 7.3%).

Conclusion
Vitamin D deficiency can increase the risk of CVD. Burden of CVD could be reduced by population-wide correction of low vitamin D status.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 53678
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Déc 2021 13:57

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 53678
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 24 Déc 2021 09:41

Traduction de l'étude :wink:

Les analyses de randomisation mendéliennes non linéaires soutiennent le rôle de la carence en vitamine D dans le risque de maladie cardiovasculaire
Ang Zhou, European Heart Journal, 05 décembre 2021

Objectifs
Un faible statut en vitamine D est associé à un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires (MCV). Bien que la plupart des études de randomisation mendélienne (MR) linéaires existantes aient rapporté un effet nul de la vitamine D sur le risque de MCV, un effet non linéaire ne peut être exclu. Notre objectif était d'appliquer la conception RM non linéaire pour étudier l'association de la concentration sérique de 25-hydroxyvitamine D [25(OH)D] avec le risque de MCV.

Méthodes et résultats
L'analyse RM non linéaire a été menée à la UK Biobank avec 44 519 cas de MCV et 251 269 témoins. La pression artérielle (bicarbonate de potassium) et les phénotypes dérivés de l'imagerie cardiaque ont été inclus comme critères de jugement secondaires. La concentration sérique de 25(OH)D a été instrumentée à l'aide de 35 variants significatifs confirmés à l'échelle du génome.

Nous avons également estimé la réduction potentielle de l'incidence des MCV attribuable à la correction d'un faible statut en vitamine D. Il y avait une association en forme de L entre la 25(OH)D sérique génétiquement prédite et le risque de MCV (Pnon linéaire = 0,007), où le risque de MCV diminuait initialement fortement avec l'augmentation des concentrations et se stabilisait à environ 50 nmol/L. Une association similaire a été observée pour le bicarbonate de potassium systolique (Pnon-linéaire = 0,03) et diastolique (Pnon-linéaire = 0,07). Aucune preuve d'association n'a été observée pour les phénotypes d'imagerie cardiaque (P = 0,05 pour tous). La correction du taux sérique de 25(OH)D en dessous de 50 nmol/L devait entraîner une réduction de 4,4 % de l'incidence des MCV (intervalle de confiance à 95 % : 1,8 à 7,3 %).

Conclusion
Une carence en vitamine D peut augmenter le risque de MCV. Le fardeau des maladies cardiovasculaires pourrait être réduit par une correction à l'échelle de la population du faible statut en vitamine D.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12083
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

PrécédenteSuivante

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 0 invités