Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 13 Mai 2021 16:27

Selenium as a Bioactive Micronutrient in the Human Diet and Its Cancer Chemopreventive Activity
by Dominika Radomska Nutrients 2021, 13(5), 1649;

This review answers the question of why selenium is such an important trace element in the human diet. Daily dietary intake of selenium and its content in various food products is discussed in this paper, as well as the effects of its deficiency and excess in the body. Moreover, the biological activity of selenium, which it performs mainly through selenoproteins, is discussed. These specific proteins are responsible for thyroid hormone management, fertility, the aging process, and immunity, but their key role is to maintain a redox balance in cells.

Furthermore, taking into account world news and the current SARS-CoV-2 virus pandemic, the impact of selenium on the course of COVID-19 is also discussed. Another worldwide problem is the number of new cancer cases and cancer-related mortality. Thus, the last part of the article discusses the impact of selenium on cancer risk based on clinical trials (including NPC and SELECT), systematic reviews, and meta-analyses. Additionally, this review discusses the possible mechanisms of selenium action that prevent cancer development.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 13 Mai 2021 16:31

5. Conclusions
Selenium (Se) is an essential micronutrient that is responsible for the proper functioning of the body, which is why its adequate daily intake is so important. Its impact on redox balance, hormonal management, the immune system, and fertility mainly manifests through selenoproteins such as GPxs, TrxRs, DIOs, or others, e.g., SelP, into which it is incorporated via the metabolism of Se-containing compounds ingested with food. However, it should be remembered that this trace element is characterized by a narrow range between proper levels and deficiency/overdose. In dietary doses, it performs an antioxidant activity after incorporation into selenoproteins, while in supranutritional doses, it is a prooxidant, exhibiting toxic effects on the body by ROS.

The worldwide statistics concerning cancer show fearful numbers of patients with this disease. For this reason, possible prophylactic measures are being sought to prevent cancer development and thus reduce the number of new cases and deaths. Se may be one such preventive agent. The main mechanisms by which Se manifests its chemopreventive activity include DNA repair/stabilization and inhibition of cancer progression. Although most meta-analyses, meta-regressions, and systematic reviews conclude that Se can exert a chemopreventive effect, it would be appropriate to conduct further extensive research in this field. This could provide data that would ultimately help to determine whether Se exhibits chemopreventive activity and the exact mechanism of this phenomenon.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 13 Mai 2021 16:31

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 13 Mai 2021 18:05

Traduction de l'étude :wink:

Le sélénium comme micronutriment bioactif dans l'alimentation humaine et son activité chimiopréventive contre le cancer
par Dominika Radomska Nutrients 2021, 13 (5), 1649;

Cette revue répond à la question de savoir pourquoi le sélénium est un oligo-élément si important dans l'alimentation humaine. L'apport alimentaire quotidien en sélénium et sa teneur dans divers produits alimentaires sont discutés dans cet article, ainsi que les effets de sa carence et de son excès dans le corps. De plus, l'activité biologique du sélénium, qu'il exerce principalement à travers les sélénoprotéines, est discutée. Ces protéines spécifiques sont responsables de la gestion des hormones thyroïdiennes, de la fertilité, du processus de vieillissement et de l'immunité, mais leur rôle clé est de maintenir un équilibre redox dans les cellules.

En outre, en tenant compte des nouvelles mondiales et de la pandémie actuelle du virus SRAS-CoV-2, l'impact du sélénium sur l'évolution du COVID-19 est également discuté. Un autre problème mondial est le nombre de nouveaux cas de cancer et la mortalité liée au cancer. Ainsi, la dernière partie de l'article traite de l'impact du sélénium sur le risque de cancer sur la base d'essais cliniques (y compris NPC et SELECT), de revues systématiques et de méta-analyses. De plus, cette revue discute des mécanismes possibles de l'action du sélénium qui empêchent le développement du cancer.
5. Conclusions
Le sélénium (Se) est un micronutriment essentiel qui est responsable du bon fonctionnement de l'organisme, c'est pourquoi son apport quotidien adéquat est si important. Son impact sur l'équilibre redox, la gestion hormonale, le système immunitaire et la fertilité se manifeste principalement par des sélénoprotéines telles que les GPx, les TrxR, les DIO ou autres, par exemple SelP, dans lequel il est incorporé via le métabolisme des composés contenant du Se ingérés avec les aliments. . Cependant, il ne faut pas oublier que cet oligo-élément est caractérisé par une fourchette étroite entre des niveaux appropriés et une carence / surdose. A doses alimentaires, il exerce une activité antioxydante après incorporation aux sélénoprotéines, tandis qu'à doses supranutritionnelles, il s'agit d'un prooxydant, présentant des effets toxiques sur l'organisme par ROS.

Les statistiques mondiales concernant le cancer montrent un nombre effrayant de patients atteints de cette maladie. Pour cette raison, des mesures prophylactiques possibles sont recherchées pour empêcher le développement du cancer et réduire ainsi le nombre de nouveaux cas et de décès. Se peut être l'un de ces agents préventifs. Les principaux mécanismes par lesquels Se manifeste son activité chimiopréventive comprennent la réparation / stabilisation de l'ADN et l'inhibition de la progression du cancer. Bien que la plupart des méta-analyses, méta-régressions et revues systématiques concluent que Se peut exercer un effet chimiopréventif, il serait approprié de mener d'autres recherches approfondies dans ce domaine. Cela pourrait fournir des données qui aideraient finalement à déterminer si Se présente une activité chimiopréventive et le mécanisme exact de ce phénomène.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Juil 2021 13:22

Selenium Regulation of the Immune Function of Dendritic Cells in Mice Through the ERK, Akt and RhoA/ROCK Pathways
Liangliang Zhang, Biological Trace Element Research volume 199, pages3360–3370 (2021)

Selenium levels can regulate the function of T cells, macrophages, B cells, natural killer cells and other immune cells. However, the effect of selenium on the immune function of dendritic cells (DCs) isolated from selenium-supplemented mice is unknown. In this study, C57BL/6J mice were randomly divided into three groups and fed diets containing low (0.08 ppm), medium (0.25 ppm) or high (1 ppm) selenium levels for 8 weeks. Immature (imDCs) and mature (mDCs) dendritic cells were then isolated from the bone marrow. Next, the migration, phagocytic capacity and mixed lymphocyte reaction (MLR) for imDCs and mDCs were detected by transwell and flow cytometry. The levels of C-C chemokine receptor type 7 (CCR7), major histocompatibility complex II (MHCII) and reactive oxygen species (ROS) were assayed by flow cytometry. F-actin and superoxide dismutase (SOD) activity was detected by fluorescence microscopy and SOD assay kit, respectively. In addition, the extracellular signal-regulated kinase (ERK), Akt, Ras homolog gene family member A/Rho-associated protein kinase (RhoA/ROCK) signalling, selenoprotein K (SELENOK) and glutathione peroxidase 1 (GPX1) levels were measured by western blot analysis. T

he results indicated that selenium deficiency enhanced the migration of imDCs by ROS and SELENOK-mediated ERK, Akt and RhoA/ROCK pathways but impaired the antigen uptake of imDCs. Although a high selenium level inhibited the migration of imDCs, it had no effect on phagocytic capacity. For mDCs, low selenium levels impaired free migration, and high levels inhibited the chemotactic migration involved in F-actin and CCR7, respectively. Low and high selenium levels impaired the MLR by inhibiting MHCII surface localisation, which might be related to ROS- and SELENOK-mediated ERK, Akt and RhoA/ROCK signalling pathways.

In summary, selenium may regulate the immune function of mouse DCs through the ROS- and SELENOK-mediated ERK, Akt and RhoA/ROCK signalling.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 6 Juil 2021 16:07

Traduction de l'étude :wink:

Régulation du sélénium de la fonction immunitaire des cellules dendritiques chez la souris via les voies ERK, Akt et RhoA/ROCK
Liangliang Zhang, Recherche sur les éléments traces biologiques, volume 199, pages 3360-3370 (2021)

Les niveaux de sélénium peuvent réguler la fonction des cellules T, des macrophages, des cellules B, des cellules tueuses naturelles et d'autres cellules immunitaires. Cependant, l'effet du sélénium sur la fonction immunitaire des cellules dendritiques (CD) isolées de souris supplémentées en sélénium est inconnu. Dans cette étude, des souris C57BL/6J ont été réparties au hasard en trois groupes et nourries avec des régimes contenant des niveaux de sélénium faibles (0,08 ppm), moyens (0,25 ppm) ou élevés (1 ppm) pendant 8 semaines. Des cellules dendritiques immatures (imDCs) et matures (mDCs) ont ensuite été isolées de la moelle osseuse. Ensuite, la migration, la capacité phagocytaire et la réaction lymphocytaire mixte (MLR) pour les imDC et les mDC ont été détectées par transwell et cytométrie en flux. Les niveaux de récepteur de chimiokine C-C de type 7 (CCR7), le complexe majeur d'histocompatibilité II (MHCII) et les espèces réactives de l'oxygène (ROS) ont été dosés par cytométrie en flux. L'activité de la F-actine et de la superoxyde dismutase (SOD) a été détectée par microscopie à fluorescence et kit de dosage SOD, respectivement. De plus, la signalisation extracellulaire de la kinase régulée par le signal (ERK), Akt, membre de la famille des gènes homologues Ras A/Rho-associated protein kinase (RhoA/ROCK), les niveaux de sélénoprotéine K (SELENOK) et de glutathion peroxydase 1 (GPX1) ont été mesurés par analyse western blot. T

les résultats ont indiqué que la carence en sélénium a amélioré la migration des imDC par les voies ERK, Akt et RhoA/ROCK médiées par ROS et SELENOK, mais a altéré l'absorption d'antigène des imDC. Bien qu'un niveau élevé de sélénium inhibe la migration des imDCs, il n'a aucun effet sur la capacité phagocytaire. Pour les mDC, de faibles niveaux de sélénium nuisaient à la migration libre et des niveaux élevés inhibaient la migration chimiotactique impliquée dans la F-actine et le CCR7, respectivement. Des niveaux de sélénium faibles et élevés ont altéré la MLR en inhibant la localisation de la surface MHCII, ce qui pourrait être lié aux voies de signalisation ERK, Akt et RhoA/ROCK médiées par ROS et SELENOK.

En résumé, le sélénium peut réguler la fonction immunitaire des DC de souris via la signalisation ERK, Akt et RhoA/ROCK médiée par ROS et SELENOK.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 22 Sep 2021 12:45

Concentrations of Lead, Mercury, Selenium, and Manganese in Blood and Hand Grip Strength among Adults Living in the United States (NHANES 2011–2014)
M. Corinaud J. Gbemavo Toxics. 2021 Aug; 9(8): 189.


Exposure to lead and mercury can cause deficits in neuromotor function. Selenium and manganese are essential elements, hence both deficiency and excess could result in decreased neuromotor function. We aimed to examine hand grip strength, a marker of neuromotor function, and blood concentrations of lead, mercury, selenium, and manganese in the general U.S. population. We used data from the National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES, 2011–2014) on 6199 participants ages 20–79 years. We assessed associations of blood concentration for these elements and grip strength with generalized regression models, and cubic splines to detect possible nonlinear relations, adjusting for confounders.

The results showed that mercury and manganese were not associated with grip strength. Lead was associated with weaker grip strength in women (for 10-fold increase in lead, −2.4 kg; 95% CI: −4.2, −0.5), but not in men.

Higher selenium was associated with stronger grip strength in women (8.5 kg; 95% CI: 1.9, 15.1) and men (4.6; 95% CI: −11.9, 21.0), although the association was not significant in the latter. In conclusion, lead exposure was associated with weaker grip strength in women, even at the low exposure levels in the population. Furthermore, low blood selenium level was associated with weaker grip strength, suggesting that some individuals might have selenium deficiency manifesting with poorer neuromotor function.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 23 Sep 2021 18:53

Traduction de l'étude :wink:

Concentrations de plomb, de mercure, de sélénium et de manganèse dans le sang et force de préhension chez les adultes vivant aux États-Unis (NHANES 2011-2014)
M. Corinaud J. Gbemavo Toxiques. 2021 août ; 9(8) : 189.


L'exposition au plomb et au mercure peut entraîner des déficits de la fonction neuromotrice. Le sélénium et le manganèse sont des éléments essentiels, par conséquent, une carence et un excès pourraient entraîner une diminution de la fonction neuromotrice. Notre objectif était d'examiner la force de préhension de la main, un marqueur de la fonction neuromotrice, et les concentrations sanguines de plomb, de mercure, de sélénium et de manganèse dans la population générale des États-Unis. Nous avons utilisé les données de la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES, 2011-2014) sur 6199 participants âgés de 20 à 79 ans. Nous avons évalué les associations de concentration sanguine pour ces éléments et la force de préhension avec des modèles de régression généralisés et des splines cubiques pour détecter d'éventuelles relations non linéaires, en ajustant les facteurs de confusion.

Les résultats ont montré que le mercure et le manganèse n'étaient pas associés à la force de préhension. Le plomb était associé à une force de préhension plus faible chez les femmes (pour une augmentation de 10 fois du plomb, -2,4 kg ; IC à 95 % : -4,2, -0,5), mais pas chez les hommes.

Un sélénium plus élevé était associé à une force de préhension plus forte chez les femmes (8,5 kg ; IC à 95 % : 1,9, 15,1) et les hommes (4,6 ; IC à 95 % : -11,9, 21,0), bien que l'association n'ait pas été significative chez ces derniers
. En conclusion, l'exposition au plomb était associée à une force de préhension plus faible chez les femmes, même aux faibles niveaux d'exposition dans la population. De plus, un faible taux de sélénium dans le sang était associé à une force de préhension plus faible, suggérant que certaines personnes pourraient avoir une carence en sélénium se manifestant par une fonction neuromotrice plus faible.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 26 Sep 2021 07:07

Plasma selenium and the risk of first stroke in adults with hypertension: a secondary analysis of the China Stroke Primary Prevention Trial
Zhuo Wang, The American Journal of Clinical Nutrition, 21 September 2021

Background
Previous studies indicated that selenium (Se) may play an important role in cardio-cerebrovascular disease. However, the relationship between circulating selenium and risk of first stroke remains inconclusive.

Objective
We conducted a secondary analysis of the China Stroke Primary Prevention Trial (CSPPT), using a nested case-control design, and aimed to investigate the correlation between Se concentration and first stroke risk in adults with hypertension and examine the potential effect modifiers.

Methods
In the CSPPT, a total of 20,702 adults with hypertension were randomly assigned to a double-blind, daily treatment with either 10 mg enalapril and 0.8 mg folic acid or 10 mg enalapril alone. A total of 618 first stroke cases and 618 controls matched for age, sex, treatment group, and study site were included in this study.

Results
During a median follow-up duration of 4.5 years (IQR, 4.2-4.6 y), there was a significant inverse association between plasma Se and the risk of first stroke (per SD increment; adjusted OR: 0.81; 95% CI: 0.68, 0.96) and ischemic stroke (per SD increment; adjusted OR: 0.76; 95% CI: 0.62, 0.93). Furthermore, a stronger inverse association between plasma Se and first stroke was observed in participants with higher folate concentrations at baseline (≥ 7.7 (median), adjusted OR: 0.67; 95% CI: 0.54, 0.85, versus <7.7 ng/mL adjusted OR: 0.98; 95% CI: 0.80, 1.21; P for interaction = 0.008), and those with higher time-averaged systolic blood pressure (SBP) over the treatment period (≥ 140, adjusted OR: 0.71; 95% CI: 0.58, 0.86, versus <140 mmHg, adjusted OR: 0.96; 95% CI: 0.77, 1.20; P for interaction = 0.023).

Conclusions
In summary, there was a significant inverse association between plasma Se and risk of first stroke in Chinese adults with hypertension, especially among those with higher baseline folate concentrations and those with higher time-averaged SBP over the treatment period.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 26 Sep 2021 08:54

Traduction de l'étude :wink:

Sélénium plasmatique et risque de premier AVC chez les adultes hypertendus : une analyse secondaire de l'essai de prévention primaire des AVC en Chine
Zhuo Wang, The American Journal of Clinical Nutrition, 21 septembre 2021

Fond
Des études antérieures ont indiqué que le sélénium (Se) peut jouer un rôle important dans les maladies cardio-cérébrovasculaires. Cependant, la relation entre le sélénium circulant et le risque de premier accident vasculaire cérébral reste peu concluante.

Objectif
Nous avons mené une analyse secondaire de l'essai de prévention primaire de l'AVC en Chine (CSPPT), en utilisant une conception cas-témoins nichée, et visait à étudier la corrélation entre la concentration de Se et le risque de premier AVC chez les adultes souffrant d'hypertension et à examiner les modificateurs d'effet potentiels.

Méthodes
Dans le CSPPT, un total de 20 702 adultes hypertendus ont été randomisés pour recevoir un traitement quotidien en double aveugle avec soit 10 mg d'énalapril et 0,8 mg d'acide folique, soit 10 mg d'énalapril seuls. Un total de 618 premiers cas d'AVC et 618 témoins appariés pour l'âge, le sexe, le groupe de traitement et le site d'étude ont été inclus dans cette étude.

Résultats
Au cours d'une durée médiane de suivi de 4,5 ans (IQR, 4,2-4,6 ans), il y avait une association inverse significative entre le Se plasmatique et le risque de premier AVC (par incrément d'écart-type ; OR ajusté : 0,81 ; IC à 95 % : 0,68, 0,96) et un AVC ischémique (par incrément SD ; OR ajusté : 0,76 ; IC à 95 % : 0,62, 0,93). En outre, une association inverse plus forte entre le Se plasmatique et le premier AVC a été observée chez les participants présentant des concentrations de folate plus élevées au départ (≥ 7,7 (médiane), OR ajusté : 0,67 ; IC à 95 % : 0,54, 0,85, contre < 7,7 ng/ml OR ajusté : 0,98 ; IC à 95 % : 0,80 ; 1,21 ; P pour l'interaction = 0,008), et ceux ayant une pression artérielle systolique moyenne dans le temps (PAS) plus élevée au cours de la période de traitement (≥ 140, OR ajusté : 0,71 ; IC à 95 % : 0,58, 0,86 versus < 140 mmHg, OR ajusté : 0,96 ; IC à 95 % : 0,77 ; 1,20 ; P pour l'interaction = 0,023).

Conclusion
En résumé, il y avait une association inverse significative entre le Se plasmatique et le risque de premier AVC chez les adultes chinois souffrant d'hypertension, en particulier chez ceux ayant des concentrations initiales de folate plus élevées et ceux ayant une PAS moyenne dans le temps plus élevée au cours de la période de traitement.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Oct 2021 12:06

Relationship Between Selenium in Human Tissues and Breast Cancer: a Meta-analysis Based on Case-Control Studies
Xiaopan Zhu, Biological Trace Element Research volume 199, pages4439–4446 (2021)

Breast cancer is a common malignant tumor in women, and the anti-cancer effect of selenium (Se) is recognized. This meta-analysis was designed to determine the relationship between selenium levels in human tissue and breast cancer risk. Literatures published before August 2020 were systematically screened through PubMed, Web of Science, Scopus, and Elsevier. The related publication quality was evaluated by the Newcastle-Ottawa scale. We used random effect models for calculation and conducted sensitivity analysis and evaluation of publication bias. We identified 18 case-control studies, including 3374 women diagnosed with breast cancer and 3582 healthy controls. The results showed that the difference between the case group and the control group was − 0.53 μg/l [95%CI − 0.72 to − 0.34] (P < 0.001). Subgroup analysis showed a serum difference of − 1.14 μg/l [95%CI − 1.70 to − 0.58] (P < 0.001). The value of plasma was − 0.21 μg/l [95% CI − 0.37 to − 0.04] (P = 0.014). The value of toenail was − 0.21 μg/l [95% CI − 0.38 to − 0.03] (P = 0.021). In contrast, selenium levels in hair were not significantly associated with breast cancer risk.

In the case-control studies, it was observed that selenium level in human tissues was negatively correlated with the risk of breast cancer, which may improve the understanding of the effects of selenium on human health.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 15 Oct 2021 16:16

Traduction de l'étude :wink:

Relation entre le sélénium dans les tissus humains et le cancer du sein : une méta-analyse basée sur des études cas-témoins
Xiaopan Zhu, Recherche sur les éléments traces biologiques, volume 199, pages 4439-4446 (2021)

Le cancer du sein est une tumeur maligne fréquente chez la femme, et l'effet anticancéreux du sélénium (Se) est reconnu. Cette méta-analyse a été conçue pour déterminer la relation entre les niveaux de sélénium dans les tissus humains et le risque de cancer du sein. Les littératures publiées avant août 2020 ont été systématiquement passées au crible via PubMed, Web of Science, Scopus et Elsevier. La qualité de la publication connexe a été évaluée par l'échelle Newcastle-Ottawa. Nous avons utilisé des modèles à effets aléatoires pour le calcul et effectué une analyse de sensibilité et une évaluation du biais de publication. Nous avons identifié 18 études cas-témoins, dont 3374 femmes diagnostiquées avec un cancer du sein et 3582 témoins sains. Les résultats ont montré que la différence entre le groupe cas et le groupe témoin était de − 0,53 μg/l [IC à 95 % − 0,72 à − 0,34] (P < 0,001). L'analyse des sous-groupes a montré une différence sérique de − 1,14 g/l [IC à 95 % − 1,70 à − 0,58] (P < 0,001). La valeur plasmatique était de − 0,21 μg/l [IC à 95 % − 0,37 à − 0,04] ​​(P = 0,014). La valeur de l'ongle d'orteil était de − 0,21 μg/l [IC à 95 % − 0,38 à − 0,03] (P = 0,021). En revanche, les niveaux de sélénium dans les cheveux n'étaient pas significativement associés au risque de cancer du sein.

Dans les études cas-témoins, il a été observé que le niveau de sélénium dans les tissus humains était négativement corrélé avec le risque de cancer du sein, ce qui peut améliorer la compréhension des effets du sélénium sur la santé humaine.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Nov 2021 19:36

A Protective Role for Arachidonic Acid Metabolites against Advanced Colorectal Adenoma in a Phase III Trial of Selenium
by Jessica A. Martinez Nutrients 2021, 13(11), 3877;

Oxylipins derived from arachidonic acid (ARA) have been implicated in the development of colorectal adenomas and colorectal cancer. The primary purpose of this work was to determine the relationship between plasma levels of oxylipins and colorectal adenoma characteristics at study entry, as well as with the development of a new adenoma during follow-up within a Phase III adenoma prevention clinical trial with selenium (Sel). Secondarily, we sought to determine whether the selenium intervention influenced plasma oxylipin levels. Four oxylipins were quantified in stored plasma samples from a subset of Sel study subjects (n = 256) at baseline and at 12-months.

There were significantly lower odds of an advanced adenoma at baseline with higher prostaglandin E2 (PGE2), with an OR (95% CI) of 0.55 (0.33–0.92), and with 5-hydroxyeicosatetraenoic acid (5-HETE) ((0.53 (0.33–0.94)); and of a large adenoma with higher PGE2 ((0.52 (0.31–0.87)). In contrast, no associations were observed between any oxylipin and the development of a new adenoma during follow-up.

Selenium supplementation was associated with a significantly smaller increase in 5-HETE after 12 months compared to the placebo, though no other results were statistically significant. The ARA-derived oxylipins may have a role in the progression of non-advanced adenoma to advanced, but not with the development of a new adenoma.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 8 Nov 2021 13:28

Traduction de l'étude :wink:

Un rôle protecteur des métabolites de l'acide arachidonique contre l'adénome colorectal avancé dans un essai de phase III sur le sélénium
par Jessica A. Martinez Nutriments 2021, 13(11), 3877 ;

Les oxylipines dérivées de l'acide arachidonique (ARA) ont été impliquées dans le développement des adénomes colorectaux et du cancer colorectal. L'objectif principal de ce travail était de déterminer la relation entre les taux plasmatiques d'oxylipines et les caractéristiques de l'adénome colorectal à l'entrée dans l'étude, ainsi qu'avec le développement d'un nouvel adénome au cours du suivi dans le cadre d'un essai clinique de prévention de l'adénome de phase III avec du sélénium (Sel ). Deuxièmement, nous avons cherché à déterminer si l'intervention en sélénium influençait les taux plasmatiques d'oxylipine. Quatre oxylipines ont été quantifiées dans des échantillons de plasma stockés d'un sous-ensemble de sujets de l'étude Sel (n = 256) au départ et à 12 mois.

Il y avait une probabilité significativement plus faible d'un adénome avancé au départ avec une prostaglandine E2 plus élevée (PGE2), avec un OR (IC à 95 %) de 0,55 (0,33-0,92) et avec l'acide 5-hydroxyeicosatétraénoïque (5-HETE) ((0,53 ( 0,33-0,94)) ; et d'un gros adénome avec une PGE2 plus élevée ((0,52 (0,31-0,87)). En revanche, aucune association n'a été observée entre une oxylipine et le développement d'un nouvel adénome au cours du suivi.

La supplémentation en sélénium a été associée à une augmentation significativement plus faible du 5-HETE après 12 mois par rapport au placebo, bien qu'aucun autre résultat n'ait été statistiquement significatif. Les oxylipines dérivées de l'ARA peuvent jouer un rôle dans la progression d'un adénome non avancé à avancé, mais pas dans le développement d'un nouvel adénome.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Effets du sélénium sur la santé à long terme?

Messagepar Armed » 12 Nov 2021 18:32

Bonjour à tous

Je poste ici en espérant ne pas me tromper .

Me posais la question Y-a-t-il un lien entre sélénium et perte de poids ?

Merci
Armed
 
Messages: 2
Inscription: 17 Fév 2020 21:01

Suivante

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités
cron