Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le senior

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le senior

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Avr 2021 21:21

Vitamin D Deficiency in Older Patients—Problems of Sarcopenia, Drug Interactions, Management in Deficiency
by Małgorzata Kupisz-Urbańska, Nutrients 2021, 13(4), 1247;

Vitamin D deficiency frequently occurs in older people, especially in individuals with comorbidity and polypharmacotherapy. In this group, low vitamin D plasma concentration is related to osteoporosis, osteomalacia, sarcopenia and myalgia. Vitamin D levels in humans is an effect of the joint interaction of all vitamin D metabolic pathways. Therefore, all factors interfering with individual metabolic stages may affect 25-hydroxyvitamin D plasma concentration. The known factors affecting vitamin D metabolism interfere with cytochrome CYP3A4 activity. There is another group of factors that impairs intestinal vitamin D absorption. The phenomenon of drugs and vitamin D interactions is observed first and foremost in patients with comorbidity. This is a typical situation, where the absence of “hard evidence” is not synonymous with the possible lack of adverse effects.

Osteoporosis and sarcopenia (generalized and progressive decrease of skeletal muscle mass and strength) are some of the musculoskeletal consequences of hypovitaminosis D. These consequences are related to an increased risk of adverse outcomes, including bone fractures, physical disabilities, and a lower quality of life. This can lead not only to an increased risk of falls and fractures but is also one of the main causes of frailty syndrome in the aging population. Generally, Vitamin D plasma concentration is significantly lower in subjects with osteoporosis and muscle deterioration. In some observational and uncontrolled treatment studies, vitamin D supplementation resulted in a reduction of proximal myopathy and muscle pain.

The most conclusive results were found in subjects with severe vitamin D deficiency and in patients avoiding large doses of vitamin D. However, the role of vitamin D in muscle pathologies is not clear and research has provided conflicting results. This is plausibly due to the heterogeneity of the subjects, vitamin D doses and environmental factors. This report presents data on some problems with vitamin D deficiency in the elderly population and the management of vitamin D deficiency D in successful or unsuccessful aging
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 11 Avr 2021 14:13

Traduction de l'étude :wink:

Carence en vitamine D chez les patients âgés - problèmes de sarcopénie, interactions médicamenteuses, prise en charge de la carence
par Małgorzata Kupisz-Urbańska, Nutrients 2021, 13 (4), 1247;

Une carence en vitamine D survient fréquemment chez les personnes âgées, en particulier chez les personnes souffrant de comorbidité et de polypharmacothérapie. Dans ce groupe, une faible concentration plasmatique de vitamine D est liée à l'ostéoporose, à l'ostéomalacie, à la sarcopénie et à la myalgie. Les niveaux de vitamine D chez l'homme sont un effet de l'interaction conjointe de toutes les voies métaboliques de la vitamine D. Par conséquent, tous les facteurs interférant avec les stades métaboliques individuels peuvent affecter la concentration plasmatique de 25-hydroxyvitamine D. Les facteurs connus affectant le métabolisme de la vitamine D interfèrent avec l'activité du cytochrome CYP3A4. Il existe un autre groupe de facteurs qui altère l'absorption intestinale de la vitamine D. Le phénomène des interactions médicamenteuses et vitamine D s'observe d'abord et avant tout chez les patients atteints de comorbidité. Il s'agit d'une situation typique, où l'absence de «preuves tangibles» n'est pas synonyme d'une éventuelle absence d'effets indésirables.

L'ostéoporose et la sarcopénie (diminution généralisée et progressive de la masse et de la force des muscles squelettiques) sont quelques-unes des conséquences musculo-squelettiques de l'hypovitaminose D.
Ces conséquences sont liées à un risque accru d'effets indésirables, y compris des fractures osseuses, des incapacités physiques et une qualité de vie inférieure . Cela peut non seulement entraîner un risque accru de chutes et de fractures, mais c'est également l'une des principales causes du syndrome de fragilité chez la population vieillissante. En général, la concentration plasmatique de vitamine D est significativement plus faible chez les sujets souffrant d'ostéoporose et de détérioration musculaire. Dans certaines études de traitement observationnelles et non contrôlées, la supplémentation en vitamine D a entraîné une réduction de la myopathie proximale et des douleurs musculaires.

Les résultats les plus concluants ont été trouvés chez des sujets présentant une carence sévère en vitamine D et chez des patients évitant de fortes doses de vitamine D. Cependant, le rôle de la vitamine D dans les pathologies musculaires n'est pas clair et la recherche a fourni des résultats contradictoires. Ceci est vraisemblablement dû à l'hétérogénéité des sujets, aux doses de vitamine D et aux facteurs environnementaux. Ce rapport présente des données sur certains problèmes de carence en vitamine D chez la population âgée et la gestion de la carence en vitamine D D lors d'un vieillissement réussi ou infructueux
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 19 Oct 2021 11:53

Serum vitamin D status inversely associates with a prevalence of severe sarcopenia among female patients with rheumatoid arthritis
Hiroto Minamino Scientific Reports volume 11, Article number: 20485 (2021)

Sarcopenia is an age-related disease with an increased risk of mortality. It is emerging that low serum 25-hydroxyvitamin D [25(OH)D] affects the sarcopenic state in general, but in rheumatoid arthritis (RA), these associations are not understood although the prevalence of vitamin D insufficiency is high in RA. We conducted a cross-sectional study of older female outpatients from our cohort (KURAMA) database. We measured skeletal muscle mass, handgrip strength, and gait-speed to diagnose severe sarcopenia. The serum 25(OH)D concentration was measured using electrochemiluminescence immunoassay. A total of 156 female patients with RA (sarcopenia:44.9%, severe sarcopenia: 29.5%, and without sarcopenia: 25.6%) were enrolled. Classification of vitamin D status at a cutoff point of median 25(OH)D concentration revealed that low 25(OH)D status was associated with a high prevalence of severe sarcopenia and with low measured values of muscle mass, handgrip, and gait speed. Furthermore, multivariable logistic regression analysis identified that low 25(OH)D status was associated with a high prevalence of severe sarcopenia (OR 6.00; 95% CI 1.99–18.08).The same association was observed when the cut-off value was set at 20 ng/ml. In components of sarcopenia, both low physical performance and muscle mass were associated with low 25(OH)D status. In conclusion, vitamin D status was inversely associated with severe sarcopenia, low physical performance, and low skeletal muscle mass. Modification of vitamin D status including vitamin D supplementation should be investigated as a therapeutic strategy for sarcopenic patients with RA.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 19 Oct 2021 17:39

Traduction de l'étude :wink:

Le statut en vitamine D dans l'erum est inversement associé à une prévalence de sarcopénie sévère chez les patientes atteintes de polyarthrite rhumatoïde
Hiroto Minamino Scientific Reports volume 11, Numéro d'article : 20485 (2021)

La sarcopénie est une maladie liée à l'âge avec un risque accru de mortalité. Il apparaît qu'un faible taux sérique de 25-hydroxyvitamine D [25(OH)D] affecte l'état sarcopénique en général, mais dans la polyarthrite rhumatoïde (PR), ces associations ne sont pas comprises bien que la prévalence de l'insuffisance en vitamine D soit élevée dans la PR. Nous avons mené une étude transversale de femmes âgées ambulatoires à partir de notre base de données de cohorte (KURAMA). Nous avons mesuré la masse musculaire squelettique, la force de préhension et la vitesse de marche pour diagnostiquer une sarcopénie sévère. La concentration sérique de 25(OH)D a été mesurée en utilisant un dosage immunologique par électrochimioluminescence. Un total de 156 patientes atteintes de PR (sarcopénie : 44,9 %, sarcopénie sévère : 29,5 % et sans sarcopénie : 25,6 %) ont été incluses. La classification du statut en vitamine D à un seuil de concentration médiane de 25(OH)D a révélé qu'un faible statut en 25(OH)D était associé à une prévalence élevée de sarcopénie sévère et à de faibles valeurs mesurées de masse musculaire, de préhension et de vitesse de marche. De plus, une analyse de régression logistique multivariée a identifié qu'un faible statut 25(OH)D était associé à une prévalence élevée de sarcopénie sévère (OR 6,00 ; IC à 95 % 1,99–18,08). La même association a été observée lorsque la valeur seuil était fixée à 20 ng/ml. Dans les composants de la sarcopénie, une faible performance physique et une faible masse musculaire étaient associées à un faible statut 25(OH)D. En conclusion, le statut en vitamine D était inversement associé à une sarcopénie sévère, une faible performance physique et une faible masse musculaire squelettique. La modification du statut en vitamine D, y compris la supplémentation en vitamine D, doit être étudiée en tant que stratégie thérapeutique chez les patients sarcopéniques atteints de PR.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 26 Oct 2021 00:57

Factors affecting vitamin D status in outpatients with abdominal aortic aneurysm and peripheral artery disease- a single centre study
Dagmara Adamska-Tomaszewska Nutrition, Metabolism and Cardiovascular Diseases Volume 31, Issue 11, 28 October 2021, Pages 3161-3166

Highlights
• The frequency of VD deficiency in outpatient with AAA is not greater than in those with PAD.
• Past stroke episode is associated with an increased occurrence of VD deficiency in outpatients with both a AAA and PAD.
• Lower sun exposure related to the impaired after stroke mobility may explain the finding.

Background and aims
Vitamin D (VD) deficiency is considered an important risk factor for the development of atherosclerosis and aortic aneurysms. The deficiency is claimed to enhance degeneration and remodeling of collagen and elastin fibers in the artery wall, leading to its weakening and progressive dilatation.

This study aimed to assess vitamin D status, in outpatients with abdominal aneurysms (AAA) and peripheral artery disease (PAD) not treated with VD, and factors affecting serum 25-OH-D levels.

Methods and results
This cross-sectional study involved 59 outpatients with AAA and 150 with PAD. AAA was defined as local dilation of the aorta diameter >30 mm in imaging. None of the patients was prescribed VD containing medicines. Serum 25-OH, iPTH, phosphorus and calcium levels were assessed in all study participants. VD status was categorized according to commonly used cut-offs for serum 25-OH-D (<20 ng/mL – deficiency, <30 ng/mL –insufficiency). Serum 25-OH-D levels were similar in patient with AAA and PAD [1-3Q: 26.2 (18.8–37.6) vs 21.8 (15.9–31.4) ng/mL; p = 0.30], with deficiency noted in 25.4% with AAA and 41.8% with PAD (p < 0.05). Multiple regression analysis revealed that VD deficiency was explained by past stroke episodes [OR = 2.80 (95%CI: 1.22–6.41)]. Secondary hyperparathyroidism was diagnosed in 1.7% of patients with AAA and 1.9% with PAD.

Conclusions
The frequency of VD deficiency in outpatient with AAA is not greater than in those with PAD. Past stroke episode is associated with an increased occurrence of VD deficiency in both outpatients with AAA and PAD other than sun exposure and diet.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 26 Oct 2021 01:00

Randomized trial of vitamin D versus placebo supplementation on markers of systemic inflammation in hypertensive patients
Martin R.Grübler Nutrition, Metabolism and Cardiovascular Diseases Volume 31, Issue 11, 28 October 2021, Pages 3202-3209

Highlights
• The effect of daily vitamin D supplementation on systemic inflammation in hypertensive patients was assessed.
• Vitamin D supplementation had no signification effect on inflammation markers.
• Even patients with 25-hydroxyvitamin D < 20 ng/mL did not benefit from vitamin D.
• Data do not support the use of vitamin D supplements in patients with increased CVD risk.

Background and aims
Animal and cell models indicated that vitamin D modulates inflammatory activity, which is considered relevant in the pathogenesis of arterial hypertension and cardiovascular diseases. We therefore aimed to investigate the effect of vitamin D supplementation on systemic markers of inflammation in a cohort of hypertensive patients.

Methods and results
The Styrian Vitamin D Hypertension Trial is a single-centre, double-blind, placebo-controlled study conducted from 2011 to 2014 in Austria. We enrolled 200 study participants with arterial hypertension and 25-hydroxy-vitamin-D (25(OH)D) concentration below 30 ng/mL. Study participants were randomized to receive either 2800 IU of vitamin D3 per day or placebo for 8 weeks. The present investigation is a post-hoc analysis using analysis of co-variance (ANCOVA). Outcome measures were biomarkers of inflammation including CRP, leukocytes including subtypes and leukocyte-to-lymphocyte ratio, leucine and kynurenic acid. A total of 187 participants (mean age 60.1 ± 11.3years; 47% women; mean baseline 25(OH)D 21.1 ± 5.6 ng/mL) completed the trial. ANCOVA revealed a mean treatment effect for none of the respective outcomes and no significant results were detected in various subgroup analyses.

Conclusion
Vitamin D3 supplementation in hypertensive patients with insufficient 25(OH)D concentrations has no significant effect on lowering markers of systemic inflammation. Further studies investigating the effect of vitamin D on other inflammatory pathways and in populations with severe vitamin D deficiency and a significant inflammatory burden are required.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 26 Oct 2021 15:40

Traduction de l'étude :wink:

Essai randomisé sur la supplémentation en vitamine D versus placebo sur les marqueurs de l'inflammation systémique chez les patients hypertendus
Martin R.Grübler Nutrition, métabolisme et maladies cardiovasculaires Volume 31, Numéro 11, 28 octobre 2021, Pages 3202-3209

Points forts
• L'effet de la supplémentation quotidienne en vitamine D sur l'inflammation systémique chez les patients hypertendus a été évalué.
• La supplémentation en vitamine D n'a eu aucun effet significatif sur les marqueurs d'inflammation.
• Même les patients avec 25-hydroxyvitamine D < 20 ng/mL n'ont pas bénéficié de la vitamine D.
• Les données n'appuient pas l'utilisation de suppléments de vitamine D chez les patients présentant un risque accru de MCV.

Contexte et objectifs
Des modèles animaux et cellulaires ont indiqué que la vitamine D module l'activité inflammatoire, ce qui est considéré comme pertinent dans la pathogenèse de l'hypertension artérielle et des maladies cardiovasculaires. Nous avons donc cherché à étudier l'effet de la supplémentation en vitamine D sur les marqueurs systémiques de l'inflammation dans une cohorte de patients hypertendus.

Méthodes et résultats
Le Styrian Vitamin D Hypertension Trial est une étude monocentrique, en double aveugle, contrôlée par placebo menée de 2011 à 2014 en Autriche. Nous avons recruté 200 participants à l'étude présentant une hypertension artérielle et une concentration de 25-hydroxy-vitamine-D (25(OH)D) inférieure à 30 ng/mL. Les participants à l'étude ont été randomisés pour recevoir soit 2800 UI de vitamine D3 par jour, soit un placebo pendant 8 semaines. La présente enquête est une analyse post-hoc utilisant l'analyse de covariance (ANCOVA). Les mesures des résultats étaient les biomarqueurs de l'inflammation, y compris la CRP, les leucocytes, y compris les sous-types et le rapport leucocyte/lymphocyte, la leucine et l'acide kynurénique. Un total de 187 participants (âge moyen 60,1 ± 11,3 ans ; 47 % de femmes ; 25(OH)D moyenne au départ 21,1 ± 5,6 ng/mL) ont terminé l'essai. L'ANCOVA a révélé un effet moyen du traitement pour aucun des résultats respectifs et aucun résultat significatif n'a été détecté dans diverses analyses de sous-groupes.

Conclusion
La supplémentation en vitamine D3 chez les patients hypertendus avec des concentrations insuffisantes de 25(OH)D n'a pas d'effet significatif sur l'abaissement des marqueurs de l'inflammation systémique. D'autres études portant sur l'effet de la vitamine D sur d'autres voies inflammatoires et dans les populations présentant une carence sévère en vitamine D et une charge inflammatoire importante sont nécessaires.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 29 Déc 2021 14:07

Safety of Vitamin D Food Fortification and Supplementation: Evidence from Randomized Controlled Trials and Observational Studies
by Folasade A. Adebayo Foods 2021, 10(12), 3065;

The safety considerations of food-based solutions for vitamin D deficiency prevention, such as fortification and supplementation, are critical. On the basis of collective data from 20 randomized controlled trials (RCTs) and 20 national healthy surveys, as well as prospective cohort studies (PCSs) across the ODIN project (“Food-based solutions for optimal vitamin D nutrition and health through the life cycle”, FP7-613977), we analyzed the potential safety issues arising from vitamin D intakes and/or supplementation.

These adverse consequences included high serum 25-hydroxyvitamin D (S-25(OH)D) concentrations (>125 nmol/L), high serum calcium concentrations, and vitamin D intakes in excess of the tolerable upper intake levels (ULs).

In the RCTs (n = 3353, with vitamin D doses from 5–175 µg/day), there were no reported adverse effects. The prevalence of high S-25(OH)D was <10% when vitamin D supplements were administered, and <0.1% for fortified foods. Elevated serum calcium was observed among <0.5% in both administration types. No ODIN RCT participants exceeded the age-specific ULs. In observational studies (n = 61,082), the prevalence of high 25(OH)D among children/adolescents, adults, and older adults was <0.3%, with no evidence of adverse effects.

In conclusion, high S-25(OH)D concentrations >125 nmol/L were rare in the RCTs and PCSs, and no associated adverse effects were observed.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 29 Déc 2021 14:09

3.5. Potential Additional Adverse Health Effects of High Vitamin D Intake or Serum 25(OH)D Concentrations
3.5.1. Observational Studies: Serum 25(OH)D and Mortality
ODIN’s IPD-level meta-analysis of the association between standardized serum 25(OH)D and all-cause, cardiovascular, and cancer mortalities evaluated these at various bands of the serum 25(OH)D concentration [82]. During a median follow-up time of 10.5 years within the eight large European PCSs in older adults, 6802 persons died (total n = 26,916). In the context of the safety of high serum 25(OH)D concentrations, there was no apparent excess of mortality (all-cause or CVD-linked) for the group with serum 25(OH)D concentrations >125 nmol/L; albeit, the number of individuals was small (n = 172). In addition, there was no significant linear association between 25(OH)D and cancer mortality.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 30 Déc 2021 18:26

Traduction de l'étude :wink:

Sécurité de l'enrichissement et de la supplémentation des aliments en vitamine D : données probantes issues d'essais contrôlés randomisés et d'études observationnelles
par Folasade A. Adebayo Foods 2021, 10(12), 3065;

Les considérations de sécurité des solutions alimentaires pour la prévention des carences en vitamine D, telles que l'enrichissement et la supplémentation, sont essentielles. Sur la base de données collectives issues de 20 essais contrôlés randomisés (ECR) et de 20 enquêtes nationales sur la santé, ainsi que d'études de cohorte prospectives (PCS) à travers le projet ODIN (« Solutions alimentaires pour une nutrition et une santé optimales en vitamine D tout au long du cycle de vie », FP7-613977), nous avons analysé les problèmes de sécurité potentiels liés aux apports et/ou à la supplémentation en vitamine D.

Ces conséquences indésirables comprenaient des concentrations sériques élevées de 25-hydroxyvitamine D (S-25(OH)D) (> 125 nmol/L), des concentrations élevées de calcium sérique et des apports en vitamine D supérieurs aux apports supérieurs tolérables (AMT).

Dans les ECR (n = 3353, avec des doses de vitamine D de 5 à 175 µg/jour), aucun effet indésirable n'a été signalé.
La prévalence de S-25(OH)D élevé était <10 % lorsque des suppléments de vitamine D étaient administrés, et <0,1 % pour les aliments enrichis. Une calcémie élevée a été observée parmi <0,5 % dans les deux types d'administration. Aucun participant à l'ECR ODIN n'a dépassé les UL spécifiques à l'âge. Dans les études d'observation (n = 61 082), la prévalence de la 25(OH)D élevée chez les enfants/adolescents, les adultes et les personnes âgées était <0,3%, sans preuve d'effets indésirables.

En conclusion, des concentrations élevées de S-25(OH)D > 125 nmol/L étaient rares dans les ECR et les PCS, et aucun effet indésirable associé n'a été observé

3.5. Effets nocifs supplémentaires potentiels sur la santé d'un apport élevé en vitamine D ou de concentrations sériques de 25(OH)D
3.5.1. Études observationnelles : sérum 25(OH)D et mortalité
La méta-analyse d'ODIN au niveau de l'IPD de l'association entre la 25(OH)D sérique standardisée et les mortalités toutes causes, cardiovasculaires et cancéreuses a évalué celles-ci à différentes bandes de la concentration sérique de 25(OH)D [82]. Au cours d'un suivi médian de 10,5 ans dans les huit grands PCS européens chez les personnes âgées, 6802 personnes sont décédées (total n = 26 916). Dans le contexte de la sécurité des concentrations sériques élevées de 25(OH)D, il n'y avait pas de surmortalité apparente (toutes causes confondues ou liées aux maladies cardiovasculaires) pour le groupe avec des concentrations sériques de 25(OH)D > 125 nmol/L ; bien que le nombre d'individus soit petit (n = 172). De plus, il n'y avait pas d'association linéaire significative entre le 25(OH)D et la mortalité par cancer
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 4 Jan 2022 15:13

Nordic Walking Rather Than High Intensity Interval Training Reduced Myostatin Concentration More Effectively in Elderly Subjects and the Range of This Drop Was Modified by Metabolites of Vitamin D
Katarzyna Micielska Nutrients. 2021 Dec 8;13(12):4393.

The COVID-19 pandemic and subsequent self-isolation exacerbated the problem of insufficient amounts of physical activity and its consequences. At the same time, this revealed the advantage of vitamin D. Thus, there was a need to verify the effects of those forms of training that can be performed independently. In this study, we examined the effects of Nordic walking (NW) and high intensity interval training (HIIT) with regard to the impact of the metabolite vitamin D. We assigned 32 overweight adults (age = 61 ± 12 years) to one of two training groups: NW = 18 and HIIT = 14. Body composition assessment and blood sample collection were conducted before starting the training programs and a day after their completion. NW training induced a significant decrease in myostatin (p = 0.05) concentration; however, the range was dependent on the baseline concentrations of vitamin D metabolites. This drop was accompanied by a significant negative correlation with the decorin concentration. Unexpectedly, NW caused a decrement in both forms of osteocalcin: undercarboxylated (Glu-OC) and carboxylated-type (Gla-OC). The scope of Glu-OC changes was dependent on a baseline concentration of 25(OH)D2 (r = -0.60, p = 0.01). In contrast, the HIIT protocol did not induce any changes.

Overall results revealed that NW diminished the myostatin concentration and that this effect is more pronounced among adults with a sufficient concentration of vitamin D metabolites.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 4 Jan 2022 16:53

Traduction de l'étude :wink:

La marche nordique plutôt que l'entraînement par intervalles à haute intensité a réduit la concentration de myostatine plus efficacement chez les sujets âgés et la plage de cette baisse a été modifiée par les métabolites de la vitamine D
Nutriments Katarzyna Micielska. 8 décembre 2021;13(12):4393.

La pandémie de COVID-19 et l'auto-isolement qui a suivi ont exacerbé le problème de l'insuffisance de l'activité physique et de ses conséquences. Dans le même temps, cela a révélé l'avantage de la vitamine D. Il était donc nécessaire de vérifier les effets de ces formes d'entraînement pouvant être effectuées de manière indépendante. Dans cette étude, nous avons examiné les effets de la marche nordique (NW) et de l'entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT) en ce qui concerne l'impact du métabolite vitamine D. Nous avons assigné 32 adultes en surpoids (âge = 61 ± 12 ans) à l'un des deux groupes d'entraînement : NW = 18 et HIIT = 14. L'évaluation de la composition corporelle et le prélèvement d'échantillons de sang ont été effectués avant le début des programmes d'entraînement et un jour après leur achèvement. L'entraînement NW a induit une diminution significative de la concentration de myostatine (p = 0,05) ; cependant, la plage dépendait des concentrations de base des métabolites de la vitamine D. Cette baisse s'accompagnait d'une corrélation négative significative avec la concentration en décorine. De manière inattendue, NW a provoqué une diminution des deux formes d'ostéocalcine : sous-carboxylée (Glu-OC) et de type carboxylée (Gla-OC). L'étendue des changements de Glu-OC dépendait d'une concentration de base de 25(OH)D2 (r = -0,60, p = 0,01). En revanche, le protocole HIIT n'a induit aucun changement.

Les résultats globaux ont révélé que NW diminuait la concentration de myostatine et que cet effet est plus prononcé chez les adultes ayant une concentration suffisante de métabolites de vitamine D.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 21 Fév 2022 11:28

Aging Men With Insufficient Vitamin D Have a Higher Mortality Risk: No Added Value of its Free Fractions or Active
Marian Dejaeger The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, Volume 107, Issue 3, March 2022, Pages e1212–e1220,

Context
Low total 25-hydroxyvitamin D (25(OH)D) has been associated with mortality. Whether vitamin D in its free form or 1,25-dihydroxyvitamin D (1,25(OH)2D), provide any additional information is unclear.

Objective
To determine what level of 25(OH)D is predictive for mortality and if free 25(OH)D or 1,25(OH) 2 D concentrations have any added value.

Methods
This prospective cohort comprised 1915 community-dwelling men, aged 40 to 79 years. Intervention included determination of association of total and free 25(OH)D and 1,25(OH) 2 D concentrations with survival status. Vitamin D results were grouped into quintiles. For total 25(OH)D, specific cutoff values were also applied. Cox proportional hazard models were used adjusted for center, body mass index, smoking, alcohol, physical activity, season of blood sample, kidney function, and number of comorbidities.

Results
A total of 469 (23.5%) men died during a mean follow-up of 12.3 ± 3.4 years. Compared to those with normal vitamin D values (> 30 µg/L), men with a total 25(OH)D of less than 20 µg/L had an increased mortality (hazard ratio [HR] 2.03 [95% CI, 1.39-2.96]; P < .001). Likewise, men in the lowest 3 free 25(OH)D quintiles (< 4.43 ng/L) had a higher mortality risk compared to the highest quintile (HR 2.09 [95% CI, 1.34-3.25]; P < .01). Mortality risks were similar across all 1,25(OH)2D and vitamin D binding protein quintiles.

Conclusion
Aging men with vitamin D deficiency have a 2-fold increased mortality risk. Determinations of either the free fractions of vitamin D or measurement of its active form offer no additional information on mortality risks.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 21 Fév 2022 15:32

Traduction de l'étude :wink:

Les hommes vieillissants avec une vitamine D insuffisante ont un risque de mortalité plus élevé : aucune valeur ajoutée de ses fractions libres ou actives
Marian Dejaeger Le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, Volume 107, Numéro 3, Mars 2022, Pages e1212–e1220,

Le contexte
Une faible quantité totale de 25-hydroxyvitamine D (25(OH)D) a été associée à la mortalité. Qu'il s'agisse de vitamine D sous sa forme libre ou de 1,25-dihydroxyvitamine D (1,25(OH)2D), fournir des informations complémentaires n'est pas claire.

Objectif
Déterminer quel niveau de 25(OH)D est prédictif de la mortalité et si les concentrations de 25(OH)D libre ou de 1,25(OH) 2 D ont une valeur ajoutée.

Méthodes
Cette cohorte prospective comprenait 1915 hommes vivant dans la communauté, âgés de 40 à 79 ans. L'intervention comprenait la détermination de l'association des concentrations totales et libres de 25(OH)D et de 1,25(OH) 2 D avec l'état de survie. Les résultats en vitamine D ont été regroupés en quintiles. Pour le 25(OH)D total, des valeurs seuil spécifiques ont également été appliquées. Des modèles de risque proportionnel de Cox ont été utilisés ajustés pour le centre, l'indice de masse corporelle, le tabagisme, l'alcool, l'activité physique, la saison de l'échantillon de sang, la fonction rénale et le nombre de comorbidités.

Résultats
Au total, 469 hommes (23,5 %) sont décédés au cours d'un suivi moyen de 12,3 ± 3,4 ans. Comparativement à ceux ayant des valeurs normales de vitamine D (> 30 µg/L), les hommes ayant un total de 25(OH)D inférieur à 20 µg/L présentaient une mortalité accrue (hazard ratio [HR] 2,03 [IC 95 %, 1,39- 2,96] ; P < .001). De même, les hommes des 3 quintiles inférieurs de 25(OH)D libre (< 4,43 ng/L) avaient un risque de mortalité plus élevé par rapport au quintile le plus élevé (HR 2,09 [IC à 95 %, 1,34-3,25] ; P < 0,01). Les risques de mortalité étaient similaires dans tous les quintiles des protéines liant la 1,25(OH)2D et la vitamine D.

Conclusion
Les hommes vieillissants présentant une carence en vitamine D ont un risque de mortalité multiplié par deux. Les déterminations des fractions libres de vitamine D ou la mesure de sa forme active n'offrent aucune information supplémentaire sur les risques de mortalité.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Problème santé lié au trouble de vitamine D chez le seni

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Mar 2022 12:05

Vitamin D metabolites and risk of first clinical diagnosis of central nervous system demyelination
Courtney Tiller The Journal of Steroid Biochemistry and Molecular Biology Volume 218, April 2022, 106060

Highlights
• Low 25-hydroxyvitamin D (25(OH)D) is a risk factor for onset of multiple sclerosis.
• The effects of other vitamin D-related measurands are seldom reported.
• A case-control study shows derangement of vitamin D metabolism early in MS.
• Free and bioavailable 25(OH)D are not associated with disease risk.
• Low 24,25(OH)2D associates with increased disease risk.

Low 25-hydroxyvitamin D (25(OH)D) concentration is a recognised risk factor for multiple sclerosis (MS). Associations with vitamin D metabolites and vitamin D binding globulin (VDBG) have not been widely studied. We assessed the association between vitamin D metabolites (25(OH)D2, 25(OH)D3, c3-epimer 25(OH)D3, 1,25-dihydroxyvitamin D3 (1,25(OH)2D3), and 24,25-dihydroxyvitamin D3 (24,25(OH)2D3)) measured by liquid chromatography-tandem mass spectrometry assays, VDBG measured using a polyclonal immunoassay, and calculated free and bioavailable 25(OH)D, free 1,25(OH)2D3, and the 24,25(OH)2D3: total 25(OH)D and total 1,25(OH)2D: total 25(OH)D ratios with risk of a first clinical diagnosis of CNS demyelination (FCD) in an Australian case-control study (n = 196 cases, n = 241 controls, matched on age, sex and study region). Higher 25(OH)D (adjusted odds ratio (AOR) = 0.94 (95 % confidence interval (CI) 0.85−1.03) per 10 nmol/L increment) and 24,25(OH)2D3 (AOR = 0.81 (95 %CI 0.65−1.00) per 1 nmol/L increment) concentrations were associated with reduced FCD risk. Our results were compatible with no association for the other vitamin D metabolites, ratios, or VDBG with FCD risk. Thus, using standardised assays, and a comprehensive range of vitamin D metabolites, we confirmed the association of higher 25(OH)D and reduced FCD risk, and describe a similar effect for 24,25(OH)2D3; free or bioavailable 25(OH)D were not associated with FCD risk.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Suivante

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités