Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Rôle santé du zinc pour nos organes?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Re: Rôles santé du zinc ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 1 Mai 2023 16:08

Zinc and Central Nervous System Disorders
by Bangqi Wang Nutrients 2023, 15(9), 2140;

Zinc (Zn2+) is the second most abundant necessary trace element in the human body, exerting a critical role in many physiological processes such as cellular proliferation, transcription, apoptosis, growth, immunity, and wound healing. It is an essential catalyst ion for many enzymes and transcription factors. The maintenance of Zn2+ homeostasis is essential for the central nervous system, in which Zn2+ is abundantly distributed and accumulates in presynaptic vesicles.

Synaptic Zn2+ is necessary for neural transmission, playing a pivotal role in neurogenesis, cognition, memory, and learning. Emerging data suggest that disruption of Zn2+ homeostasis is associated with several central nervous system disorders including Alzheimer’s disease, depression, Parkinson’s disease, multiple sclerosis, schizophrenia, epilepsy, and traumatic brain injury. Here, we reviewed the correlation between Zn2+ and these central nervous system disorders. The potential mechanisms were also included. We hope that this review can provide new clues for the prevention and treatment of nervous system disorders.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 2 Mai 2023 09:22

Traduction de l'étude :wink:

Zinc et troubles du système nerveux central
par Bangqi Wang Nutrients 2023, 15(9), 2140 ;

Le zinc (Zn2+) est le deuxième oligo-élément nécessaire le plus abondant dans le corps humain, exerçant un rôle essentiel dans de nombreux processus physiologiques tels que la prolifération cellulaire, la transcription, l'apoptose, la croissance, l'immunité et la cicatrisation des plaies. C'est un ion catalyseur essentiel pour de nombreuses enzymes et facteurs de transcription. Le maintien de l'homéostasie du Zn2+ est essentiel pour le système nerveux central, dans lequel le Zn2+ est abondamment distribué et s'accumule dans les vésicules présynaptiques.

Le Zn2+ synaptique est nécessaire à la transmission neuronale, jouant un rôle central dans la neurogenèse, la cognition, la mémoire et l'apprentissage. De nouvelles données suggèrent que la perturbation de l'homéostasie du Zn2+ est associée à plusieurs troubles du système nerveux central, notamment la maladie d'Alzheimer, la dépression, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, la schizophrénie, l'épilepsie et les lésions cérébrales traumatique
s. Ici, nous avons examiné la corrélation entre le Zn2+ et ces troubles du système nerveux central. Les mécanismes potentiels ont également été inclus. Nous espérons que cette revue pourra fournir de nouveaux indices pour la prévention et le traitement des troubles du système nerveux.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 30 Juin 2023 13:05

The therapeutic effect of co-administration of pentoxifylline and zinc in men with idiopathic infertility
Zeynab Dadgar Ir J Med Sci. 2023 Feb;192(1):431-439.

Pentoxifylline is a derivative of methylxanthine that affects sperm motility. Also, zinc is an antioxidant that is involved in the activation of antioxidant enzymes. This study aimed to evaluate the effect of co-administration of pentoxifylline, and zinc in men with idiopathic infertility. In the present study, men with idiopathic infertility were identified and randomly divided into four groups: pentoxifylline, zinc, pentoxifylline + zinc, and placebo. According to the grouping, the patients received pentoxifylline and zinc for 3 months. Then, sperm parameters, biochemical factors, reproductive hormones, inflammatory factors, and DNA damage were evaluated before and after intervention. Data analysis was performed using SPSS software. Pentoxifylline and zinc were significantly effective in improving biochemical parameters, inflammatory factors, concentration, and motility of sperm. Pentoxifylline did not affect sperm morphology and reproductive hormones. However, in the zinc and zinc + pentoxifylline groups, a significant increase in normal morphology and reproductive hormones was observed. In the pentoxifylline group, sperm DNA fragmentation increased significantly, while in the zinc and zinc + pentoxifylline group, DNA fragmentation reduced significantly. Because of the role of zinc in protecting sperm chromatin, it is recommended that zinc and pentoxifyllinebe prescribed simultaneously.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 30 Juin 2023 19:18

Traduction de l'étude :wink:

L'effet thérapeutique de la co-administration de pentoxifylline et de zinc chez les hommes atteints d'infertilité idiopathique
Zeynab Dadgar Ir J Med Sci. 2023 février;192(1):431-439.

La pentoxifylline est un dérivé de la méthylxanthine qui affecte la motilité des spermatozoïdes. De plus, le zinc est un antioxydant qui participe à l'activation des enzymes antioxydantes. Cette étude visait à évaluer l'effet de la co-administration de pentoxifylline et de zinc chez les hommes atteints d'infertilité idiopathique. Dans la présente étude, les hommes atteints d'infertilité idiopathique ont été identifiés et divisés au hasard en quatre groupes : pentoxifylline, zinc, pentoxifylline + zinc et placebo. Selon le groupement, les patients ont reçu de la pentoxifylline et du zinc pendant 3 mois. Ensuite, les paramètres du sperme, les facteurs biochimiques, les hormones de reproduction, les facteurs inflammatoires et les dommages à l'ADN ont été évalués avant et après l'intervention. L'analyse des données a été réalisée à l'aide du logiciel SPSS. La pentoxifylline et le zinc ont été significativement efficaces pour améliorer les paramètres biochimiques, les facteurs inflammatoires, la concentration et la motilité des spermatozoïdes. La pentoxifylline n'a pas affecté la morphologie des spermatozoïdes ni les hormones de reproduction. Cependant, dans les groupes zinc et zinc + pentoxifylline, une augmentation significative de la morphologie normale et des hormones de reproduction a été observée. Dans le groupe pentoxifylline, la fragmentation de l'ADN du sperme a augmenté de manière significative, tandis que dans le groupe zinc et zinc + pentoxifylline, la fragmentation de l'ADN a considérablement diminué. En raison du rôle du zinc dans la protection de la chromatine des spermatozoïdes, il est recommandé de prescrire simultanément du zinc et de la pentoxifylline. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Juil 2023 12:12

Copper and Zinc Particles as Regulators of Cardiovascular System Function—A Review
by Klaudia Kitala Nutrients 2023, 15(13), 3040;

Copper and zinc are micronutrients that play a crucial role in many cellular pathways, act as cofactors in enzymatic systems, and hence, modulate enzyme activity. The regulation of these elements in homeostasis is precisely controlled by various mechanisms. Superoxide dismutase (SOD) is an enzyme requiring both copper and zinc for proper functioning. Additionally, there is an interaction between the concentrations of copper and zinc. Dietary ingestion of large amounts of zinc augments intestinal absorption of this trace element, resulting in copper deficiency secondary to zinc excess.

The presence of an overabundance of copper and zinc has a detrimental impact on the cardiovascular system; however, the impact on vascular contractility varies. Copper plays a role in the modulation of vascular remodeling in the cardiac tissue, and the phenomenon of cuproptosis has been linked to the pathogenesis of coronary artery disease.

The presence of copper has an observable effect on the vasorelaxation mediated by nitric oxide. The maintenance of proper levels of zinc within an organism influences SOD and is essential in the pathogenesis of myocardial ischemia/reperfusion injury. Recently, the effects of metal nanoparticles have been investigated due to their unique characteristics. On the other hand, dietary introduction of metal nanoparticles may result in vascular dysfunction, oxidative stress, and cellular DNA damage. Copper and zinc intake affect cardiovascular function, but more research is needed.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 10 Juil 2023 17:03

Traduction de l'étude :wink:

Particules de cuivre et de zinc en tant que régulateurs de la fonction du système cardiovasculaire - Un examen
par Klaudia Kitala Nutriments 2023, 15(13), 3040 ;

Le cuivre et le zinc sont des micronutriments qui jouent un rôle crucial dans de nombreuses voies cellulaires, agissent comme cofacteurs dans les systèmes enzymatiques et, par conséquent, modulent l'activité enzymatique. La régulation de ces éléments dans l'homéostasie est précisément contrôlée par divers mécanismes. La superoxyde dismutase (SOD) est une enzyme nécessitant à la fois du cuivre et du zinc pour fonctionner correctement. De plus, il existe une interaction entre les concentrations de cuivre et de zinc. L'ingestion alimentaire de grandes quantités de zinc augmente l'absorption intestinale de cet oligo-élément, entraînant une carence en cuivre secondaire à un excès de zinc.

La présence d'une surabondance de cuivre et de zinc a un impact néfaste sur le système cardiovasculaire ; cependant, l'impact sur la contractilité vasculaire varie. Le cuivre joue un rôle dans la modulation du remodelage vasculaire dans le tissu cardiaque, et le phénomène de cuproptose a été lié à la pathogenèse de la maladie coronarienne.

La présence de cuivre a un effet observable sur la vasorelaxation médiée par l'oxyde nitrique. Le maintien de niveaux appropriés de zinc dans un organisme influence la SOD et est essentiel dans la pathogenèse des lésions d'ischémie/reperfusion myocardique.
Récemment, les effets des nanoparticules métalliques ont été étudiés en raison de leurs caractéristiques uniques. D'autre part, l'introduction alimentaire de nanoparticules métalliques peut entraîner un dysfonctionnement vasculaire, un stress oxydatif et des dommages à l'ADN cellulaire. L'apport en cuivre et en zinc affecte la fonction cardiovasculaire, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 14 Juil 2023 08:29

Zinc in health and disease management
Héctor González-Iglesias Front. Nutr., 10 July 2023

Zinc is an essential trace element with various functions in all living organisms. Its bioavailability is tightly controlled by a combination of nutritional availability, binding to proteins, location in cellular organelles, and the presence of zinc transporters. In humans, changes in zinc homeostasis, such as zinc deficiency, have varied impacts on individuals. Zinc affects growth, fertility, immune cell functioning, and disease progression. Zinc homeostasis is compromised in aging, whereby abnormal metabolism contributes to sub-clinical changes and cellular dysfunction that may underlie the early onset of (neuro-)degenerative diseases. Therefore, a better understanding of the normal function of this trace element in health and diseases is highly desired.

Our Research Topic brings together eight research articles presenting the most recent developments in zinc nutrition. The collection provides new data on zinc and its potential impact on telomere length, the need for novel biomarkers of zinc status, the usefulness of X-ray fluorescence to detect changes in hair zinc concentrations, the effects of dietary zinc during pregnancy, its role during impaired metabolism in retinal cells and its relationship in the context of ovarian as well as skin cancer.

Telomere length is considered a biomarker of aging that dietary and environmental factors can influence. Shi et al. studied the relationship between zinc intake and its potential impact on telomere length among middle-aged and older individuals, using the dataset generated as part of the National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES). In this cross-sectional study carried out on 3,793 participants older than 45 years, elevated dietary zinc intake was positively correlated with longer telomere length, especially in women, those with low energy intake and obese individuals. It appears that dietary zinc intake may contribute to changes in telomere length and protect toward telomere attrition.

Frederickson et al. determined the potential of using hair samples to detect changes in zinc concentration in response to the consumption of zinc-biofortified wheat flour. The BiZiFED2 effectiveness trial was set up to combat zinc deficiency in Pakistani girls (10–16 years old). The participants received flour from control or zinc-biofortified wheat for 6 months. Zinc and sulfur content were determined in hair samples of all participants using an inexpensive and portable X-ray fluorescence (XFR) detector. The work demonstrated that a modest increase in dietary zinc over 6 months resulted in a detectable increase in sulfur and zinc, offering a sensitive and non-invasive analytical methodology to monitor changes in response to dietary zinc interventions.

The zinc content of breast milk is critical for the normal development of an infant. A clinical trial conducted by Han et al. investigated the effects of supplements containing vitamins, minerals, zinc and probiotics on zinc concentrations in breast milk. They found that breast milk of women receiving supplements had higher zinc concentrations at 3 and 6 months of lactation but levels decreased by 12 months. One of the interesting findings was that zinc supplementation from as early as preconception affected the zinc concentrations during lactation. Therefore, early supplementation can ensure adequate maternal zinc status and adequate zinc transfer to the infants. A second, this time case-control study from Palestine by El Bilbeisi et al. assessed dietary and serum zinc levels during the third trimester of 160 pregnant women with and without pregnancy-induced hypertension (PIH). It is rare to see publications from this region. The authors found that the main risk factors of PIH included a familiar history of hypertension, primiparous, previous caesarian section, preeclampsia, oedema and, of course, low maternal dietary zinc intake, highlighting the importance of appropriate zinc status during, and probably, before pregnancy.

Zinc status is also important for the older generations. Previous clinical studies conducted by the Age-Related Eye Disease Study (AREDS) showed that dietary supplementation of zinc and vitamins slows the progression of age-related macular degeneration (AMD), one of the major causes of irreversible vision loss in people >65 years. One of the cellular targets in AMD is the retinal pigment epithelium (RPE). Álvarez-Barrios et al. used a human fetal RPE cell culture model that recapitulates features of early AMD. The authors specifically studied metallo-transcriptomics and found that altered zinc homeostasis changed the expression of cytosolic zinc-binding proteins, zinc transporters, and metalloproteins, supporting the growing evidence for the direct role of zinc dyshomeostasis in AMD.

Considering that dietary intake of trace elements could be relevant for the prevention or prognosis of cancer, Yin et al. explored the relationship between pre-diagnostic dietary copper and zinc and the copper-to-zinc (Cu/Zn) ratio in 701 women diagnosed with ovarian cancer (OC). Higher dietary Cu intake and altered Cu/Zn ratio were related to patients diagnosed as non-serous OC, suggesting that supplementation with trace elements can provide treatment options for longer survival time. Tang et al. carried out a logistic regression analysis on data from NHANES to evaluate serum copper and zinc levels in patients with cutaneous melanoma and non-melanoma skin cancers (NMSC). Not significant relationships were found between serum zinc and the Cu/Zn. However, higher serum copper levels might be associated with a decreased incidence of NMSC. These early findings on different cancers suggest that there is a need for larger, prospective cohort studies to confirm these associations.

Finally, there is a need for adequate, sensitive and specific biomarker for zinc status. The review article by Knez and Boy summarizes the current knowledge and recommendations focusing on how to evaluate zinc status in humans. Currently, plasma zinc level can indicate severe zinc deficiency but it is insensitive to detect mild/moderate and early-stage deficiency. The authors discussed the potential to use the gene expression profiles of fatty acid desaturases 1 and 2 (FDAS1/FADS2), the linoleic acid/dihomo-γ-linolenic acid ratio, thymulin levels, changes in the gut microbiome and the presence of different zinc transporters to accurately determine zinc status.

This Research Topic demonstrates the continued interest and the importance of zinc as an essential trace element. With the development of more sensitive and specific biomarkers for zinc status and the evolving routes to increase zinc nutrition we should be able to eradicate the zinc deficiency associated comorbidities faster.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 14 Juil 2023 14:53

Traduction de l'étude :wink:

Le zinc dans la gestion de la santé et des maladies
Front Héctor González-Iglesias. Nutr., 10 juillet 2023

Le zinc est un oligo-élément essentiel aux fonctions variées dans tous les organismes vivants. Sa biodisponibilité est étroitement contrôlée par une combinaison de disponibilité nutritionnelle, de liaison aux protéines, de localisation dans les organites cellulaires et de présence de transporteurs de zinc. Chez l'homme, les changements dans l'homéostasie du zinc, tels que la carence en zinc, ont des impacts variés sur les individus. Le zinc affecte la croissance, la fertilité, le fonctionnement des cellules immunitaires et la progression de la maladie. L'homéostasie du zinc est compromise avec le vieillissement, un métabolisme anormal contribuant aux changements subcliniques et au dysfonctionnement cellulaire qui peuvent sous-tendre l'apparition précoce de maladies (neuro-)dégénératives. Par conséquent, une meilleure compréhension de la fonction normale de cet oligo-élément dans la santé et les maladies est fortement souhaitée.

Notre sujet de recherche rassemble huit articles de recherche présentant les développements les plus récents de la nutrition en zinc. La collection fournit de nouvelles données sur le zinc et son impact potentiel sur la longueur des télomères, le besoin de nouveaux biomarqueurs du statut en zinc, l'utilité de la fluorescence X pour détecter les changements dans les concentrations de zinc dans les cheveux, les effets du zinc alimentaire pendant la grossesse, son rôle pendant altération du métabolisme dans les cellules rétiniennes et sa relation dans le contexte du cancer de l'ovaire et de la peau.

La longueur des télomères est considérée comme un biomarqueur du vieillissement que les facteurs alimentaires et environnementaux peuvent influencer. Shi et al. ont étudié la relation entre l'apport en zinc et son impact potentiel sur la longueur des télomères chez les personnes d'âge moyen et plus âgées, en utilisant l'ensemble de données généré dans le cadre de l'enquête nationale sur la santé et la nutrition (NHANES). Dans cette étude transversale menée sur 3 793 participants âgés de plus de 45 ans, un apport alimentaire élevé en zinc était positivement corrélé à une longueur de télomères plus longue, en particulier chez les femmes, les personnes à faible apport énergétique et les personnes obèses. Il semble que l'apport alimentaire en zinc puisse contribuer aux modifications de la longueur des télomères et protéger contre l'attrition des télomères.

Frederickson et al. ont déterminé le potentiel de l'utilisation d'échantillons de cheveux pour détecter les changements de concentration de zinc en réponse à la consommation de farine de blé biofortifiée en zinc. L'essai d'efficacité BiZiFED2 a été mis en place pour lutter contre la carence en zinc chez les filles pakistanaises (10-16 ans). Les participants ont reçu de la farine de témoin ou du blé biofortifié en zinc pendant 6 mois. La teneur en zinc et en soufre a été déterminée dans des échantillons de cheveux de tous les participants à l'aide d'un détecteur de fluorescence X (XFR) peu coûteux et portable. Les travaux ont démontré qu'une augmentation modeste du zinc alimentaire sur 6 mois entraînait une augmentation détectable du soufre et du zinc, offrant une méthodologie analytique sensible et non invasive pour surveiller les changements en réponse aux interventions alimentaires en zinc.

La teneur en zinc du lait maternel est essentielle au développement normal d'un nourrisson. Un essai clinique mené par Han et al. ont étudié les effets de suppléments contenant des vitamines, des minéraux, du zinc et des probiotiques sur les concentrations de zinc dans le lait maternel. Ils ont constaté que le lait maternel des femmes recevant des suppléments avait des concentrations de zinc plus élevées à 3 et 6 mois de lactation, mais que les niveaux diminuaient à 12 mois. L'une des découvertes intéressantes était que la supplémentation en zinc dès la préconception affectait les concentrations de zinc pendant la lactation. Par conséquent, une supplémentation précoce peut assurer un statut maternel adéquat en zinc et un transfert adéquat de zinc aux nourrissons. Une deuxième étude cas-témoin menée cette fois-ci en Palestine par El Bilbeisi et al. ont évalué les taux de zinc alimentaire et sérique au cours du troisième trimestre de 160 femmes enceintes avec et sans hypertension induite par la grossesse (PIH). Il est rare de voir des publications de cette région. Les auteurs ont constaté que les principaux facteurs de risque d'HPI comprenaient des antécédents familiers d'hypertension, de primipare, de césarienne, de prééclampsie, d'œdème et, bien sûr, un faible apport alimentaire en zinc chez la mère, soulignant l'importance d'un statut en zinc approprié pendant et probablement avant grossesse.

Le statut en zinc est également important pour les générations plus âgées. Des études cliniques antérieures menées par l'étude sur les maladies oculaires liées à l'âge (AREDS) ont montré que la supplémentation alimentaire en zinc et en vitamines ralentit la progression de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), l'une des principales causes de perte de vision irréversible chez les personnes de plus de 65 ans. . L'une des cibles cellulaires de la DMLA est l'épithélium pigmentaire rétinien (EPR). Álvarez-Barrios et al. ont utilisé un modèle de culture cellulaire RPE fœtal humain qui récapitule les caractéristiques de la DMLA précoce. Les auteurs ont spécifiquement étudié la métallo-transcriptomique et ont découvert que l'homéostasie altérée du zinc modifiait l'expression des protéines cytosoliques de liaison au zinc, des transporteurs de zinc et des métalloprotéines, soutenant les preuves croissantes du rôle direct de la dyshoméostasie du zinc dans la DMLA.

Considérant que l'apport alimentaire en oligo-éléments pourrait être pertinent pour la prévention ou le pronostic du cancer, Yin et al. ont exploré la relation entre le cuivre et le zinc alimentaires pré-diagnostiques et le rapport cuivre-zinc (Cu/Zn) chez 701 femmes diagnostiquées avec un cancer de l'ovaire (CO). Un apport alimentaire en Cu plus élevé et un rapport Cu/Zn altéré étaient liés aux patients diagnostiqués comme CO non séreux, ce qui suggère qu'une supplémentation en oligo-éléments peut fournir des options de traitement pour une durée de survie plus longue. Tang et al. ont effectué une analyse de régression logistique sur les données du NHANES pour évaluer les taux sériques de cuivre et de zinc chez les patients atteints de mélanome cutané et de cancers de la peau non mélanomes (NMSC). Aucune relation significative n'a été trouvée entre le zinc sérique et le Cu/Zn. Cependant, des taux sériques de cuivre plus élevés pourraient être associés à une diminution de l'incidence des CPNM. Ces premiers résultats sur différents cancers suggèrent qu'il est nécessaire de mener des études de cohorte prospectives plus importantes pour confirmer ces associations.

Enfin, il existe un besoin pour un biomarqueur adéquat, sensible et spécifique du statut en zinc. L'article de synthèse de Knez et Boy résume les connaissances actuelles et les recommandations axées sur la manière d'évaluer le statut en zinc chez l'homme. Actuellement, le taux plasmatique de zinc peut indiquer une carence sévère en zinc, mais il est insensible pour détecter une carence légère/modérée et à un stade précoce. Les auteurs ont discuté de la possibilité d'utiliser les profils d'expression génique des désaturases d'acides gras 1 et 2 (FDAS1/FADS2), le rapport acide linoléique/acide dihomo-γ-linolénique, les niveaux de thymuline, les modifications du microbiome intestinal et la présence de différents zinc transporteurs pour déterminer avec précision le statut en zinc.

Ce thème de recherche démontre l'intérêt continu et l'importance du zinc en tant qu'oligo-élément essentiel. Avec le développement de biomarqueurs plus sensibles et spécifiques pour le statut en zinc et l'évolution des voies pour augmenter la nutrition en zinc, nous devrions être en mesure d'éradiquer plus rapidement les comorbidités associées à la carence en zinc.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 8 Aoû 2023 07:16

Serum zinc levels in youth with avoidant/restrictive food intake disorder and anorexia nervosa: Clinical correlation with weight and psychopathology
Fauzia Mahr Nutr Health 2023

Background
Avoidant/restrictive food intake disorder (ARFID) and anorexia nervosa (AN) are characterized by restrictive eating and micronutrient deficiencies. While zinc deficiency has been identified in AN, zinc level in ARFID has not been systematically assessed.
Aim
Examine serum zinc levels and their association with eating pathology, psychopathology, and executive functioning in youth with ARFID and AN.
Methods
This study included 28 adolescents (Mage = 13, 75% female) receiving treatment for ARFID (n = 13) and AN (n = 15). Demographic data and intake mood metrics were obtained via chart review. Participants completed the Delis–Kaplan Executive Functioning Systems and their mothers completed the behavior rating inventory of executive function (BRIEF-2). Zinc level was collected via blood draw. Independent samples t-tests, Pearson's chi-square, and Pearson's correlations were used to evaluate between-group differences and the relationship between zinc level and clinical correlates.
Results
No between-groups differences emerged in zinc levels, though half the sample demonstrated low levels for their ages. No significant correlations were found between zinc level and demographic data, mood measures, or executive functioning tasks. AN had relatively lower zinc levels, higher eating pathology, and anxiety, though ARFID had a longer duration of illness. Correlations between zinc and BRIEF-2 scores were mixed.
Conclusion
This is the first study to systematically assess zinc levels in ARFID. While there were no group differences for zinc levels, 50% of the sample had low zinc levels. Zinc level did not correlate with higher psychopathology. Monitoring zinc levels throughout treatment in the context of anabolic processes can inform treatment strategies.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 8 Aoû 2023 08:31

Traduction de l'étude :wink:

Niveaux sériques de zinc chez les jeunes présentant un trouble de l'alimentation évitante/restrictive et une anorexie mentale : corrélation clinique avec le poids et la psychopathologie
Fauzia Mahr Nutr Santé 2023

Arrière-plan
Le trouble de l'apport alimentaire évitant/restrictif (ARFID) et l'anorexie mentale (AN) sont caractérisés par une alimentation restrictive et des carences en micronutriments. Alors que la carence en zinc a été identifiée dans l'AN, le niveau de zinc dans l'ARFID n'a pas été systématiquement évalué.
But
Examiner les taux sériques de zinc et leur association avec la pathologie alimentaire, la psychopathologie et le fonctionnement exécutif chez les jeunes atteints d'ARFID et d'AN.
Méthodes
Cette étude a inclus 28 adolescents (Mage = 13, 75 % de femmes) recevant un traitement pour ARFID (n = 13) et AN (n = 15). Les données démographiques et les mesures de l'humeur d'admission ont été obtenues via l'examen des dossiers. Les participants ont rempli les systèmes de fonctionnement exécutif Delis-Kaplan et leurs mères ont rempli l'inventaire d'évaluation du comportement de la fonction exécutive (BRIEF-2). Le taux de zinc a été recueilli par prélèvement sanguin. Des tests t pour échantillons indépendants, le chi carré de Pearson et les corrélations de Pearson ont été utilisés pour évaluer les différences entre les groupes et la relation entre le niveau de zinc et les corrélats cliniques.
Résultats
Aucune différence entre les groupes n'est apparue dans les niveaux de zinc, bien que la moitié de l'échantillon ait montré de faibles niveaux pour leur âge. Aucune corrélation significative n'a été trouvée entre le niveau de zinc et les données démographiques, les mesures de l'humeur ou les tâches de fonctionnement exécutif. AN avait des niveaux de zinc relativement plus faibles, une pathologie alimentaire plus élevée et de l'anxiété, bien que l'ARFID ait eu une durée de maladie plus longue. Les corrélations entre le zinc et les scores BRIEF-2 étaient mitigées.
Conclusion
Il s'agit de la première étude à évaluer systématiquement les niveaux de zinc dans l'ARFID. Bien qu'il n'y ait pas eu de différences entre les groupes pour les niveaux de zinc, 50 % de l'échantillon présentaient de faibles niveaux de zinc. Le niveau de zinc n'était pas corrélé à une psychopathologie plus élevée. La surveillance des niveaux de zinc tout au long du traitement dans le contexte des processus anaboliques peut éclairer les stratégies de traitement
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Aoû 2023 12:52

Dietary zinc inadequacy affects neurotrophic factors and proteostasis in the rat brain
Pandarinath Savitikadi Nutrition Research Volume 116, August 2023, Pages 80-88

Zinc (Zn) deficiency has many adverse effects, including growth retardation, loss of appetite, vascular diseases, cognitive and memory impairment, and neurodegenerative diseases. In the current study, we investigated the hypothesis that dietary Zn inadequacy affects neurotrophic factors and proteostasis in the brain. Three-week-old Wistar/Kyoto male rats were fed either a Zn-deficient diet (D; < 1 mg Zn/kg diet; n = 18) or pair-fed with the control diet (C; 48 mg Zn/kg diet; n = 9) for 4 weeks. Subsequently, the rats in the D group were subdivided into two groups (n = 9), in which one group continued to receive a Zn-deficient diet, whereas the other received a Zn-supplemented diet (R; 48 mg Zn/kg diet) for 3 more weeks, after which the rats were sacrificed to collect their brain tissue. Markers of endoplasmic reticulum stress, ubiquitin-proteasome system, autophagy, and apoptosis, along with neurotrophic factors, were investigated by immunoblotting. Proteasomal activity was analyzed by the spectrofluorometric method.

The results showed an altered ubiquitin-proteasome system and autophagy components and increased gliosis, endoplasmic reticulum stress, and apoptosis markers in Zn-deficient rats compared with the control group. Zinc repletion for 3 weeks could partially restore these alterations, indicating a necessity for an extended duration of Zn supplementation.

In conclusion, a decline in Zn concentrations below a critical threshold may trigger multiple pathways, leading to brain-cell apoptosis.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 15 Aoû 2023 18:54

Traduction de l'étude :wink:

L'insuffisance alimentaire en zinc affecte les facteurs neurotrophiques et la protéostase dans le cerveau du rat
Pandarinath Savitikadi Nutrition Research Volume 116, août 2023, pages 80-88

La carence en zinc (Zn) a de nombreux effets indésirables, notamment un retard de croissance, une perte d'appétit, des maladies vasculaires, des troubles cognitifs et de la mémoire et des maladies neurodégénératives. Dans la présente étude, nous avons étudié l'hypothèse selon laquelle l'insuffisance alimentaire en Zn affecte les facteurs neurotrophiques et la protéostase dans le cerveau. Des rats mâles Wistar/Kyoto âgés de trois semaines ont été nourris soit avec un régime déficient en Zn (D ; < 1 mg Zn/kg de régime ; n = 18) soit en couple avec le régime témoin (C ; 48 mg de Zn/kg de régime ; n = 9) pendant 4 semaines. Par la suite, les rats du groupe D ont été subdivisés en deux groupes (n = 9), dans lesquels un groupe a continué à recevoir un régime déficient en Zn, tandis que l'autre a reçu un régime enrichi en Zn (R ; 48 mg Zn/kg de régime ) pendant 3 semaines supplémentaires, après quoi les rats ont été sacrifiés pour recueillir leur tissu cérébral. Les marqueurs du stress du réticulum endoplasmique, du système ubiquitine-protéasome, de l'autophagie et de l'apoptose, ainsi que des facteurs neurotrophiques, ont été étudiés par immunotransfert. L'activité protéasomique a été analysée par la méthode spectrofluorimétrique.

Les résultats ont montré une altération du système ubiquitine-protéasome et des composants de l'autophagie et une augmentation de la gliose, du stress du réticulum endoplasmique et des marqueurs d'apoptose chez les rats déficients en Zn par rapport au groupe témoin. Une réplétion en zinc pendant 3 semaines pourrait restaurer partiellement ces altérations, indiquant la nécessité d'une supplémentation en Zn d'une durée prolongée.


En conclusion, une baisse des concentrations de Zn en dessous d'un seuil critique peut déclencher de multiples voies, conduisant à l'apoptose des cellules cérébrales.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Aoû 2023 11:41

Association of Dietary Intake of Zinc and Selenium with Breast Cancer Risk: A Case-Control Study in Chinese Women
by Kexin Tu Nutrients 2023, 15(14), 3253;

As major nonenzymatic antioxidant components in the body, dietary Zinc (Zn) and Selenium (Se) may have an impact on breast cancer development. This study aimed to investigate the relationship between dietary Zn, Se intake and breast cancer risk in Chinese women. The case-control study included 1591 cases and 1622 age-frequency matched controls. Dietary intake was collected using a validated food frequency questionnaire. Dietary Zn and Se were divided into four categories: Zn/Se from plants, Zn/Se from meat, Zn/Se from red meat, and Zn/Se from white meat. Unconditional logistic regression models and restricted cubic spline analyses were performed to identify potential associations. Zn from white meat intake was linearly and inversely associated with breast cancer risk, and Se from red meat intake was linearly and positively associated with breast cancer risk, with adjusted odds ratio and 95% confidence interval of 0.76 (0.61–0.95) and 1.36 (1.04–1.77), respectively. Non-linear relationships were found between total dietary Zn, Zn from meat, Zn from red meat intake and breast cancer risk (pnon-linearity < 0.05). In conclusion, dietary Zn and Se intake were associated with breast cancer risk in Chinese women, and the optimal intake of Zn may be beneficial for breast cancer prevention.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 26 Aoû 2023 07:27

Traduction de l'étude :wink:

Association de l'apport alimentaire en zinc et en sélénium avec le risque de cancer du sein : une étude cas-témoins chez des femmes chinoises
par Kexin Tu Nutrients 2023, 15(14), 3253 ;

En tant que composants antioxydants non enzymatiques majeurs de l’organisme, le zinc (Zn) et le sélénium (Se) alimentaires peuvent avoir un impact sur le développement du cancer du sein. Cette étude visait à étudier la relation entre l'apport alimentaire en Zn, en Se et le risque de cancer du sein chez les femmes chinoises. L’étude cas-témoins comprenait 1 591 cas et 1 622 témoins appariés selon l’âge et la fréquence. L'apport alimentaire a été collecté à l'aide d'un questionnaire validé sur la fréquence des aliments. Le Zn et le Se alimentaires ont été divisés en quatre catégories : Zn/Se provenant de plantes, Zn/Se provenant de la viande, Zn/Se provenant de la viande rouge et Zn/Se provenant de la viande blanche. Des modèles de régression logistique inconditionnelle et des analyses splines cubiques restreintes ont été réalisées pour identifier les associations potentielles. Le Zn provenant de la consommation de viande blanche était associé de manière linéaire et inverse au risque de cancer du sein, et le Se provenant de la consommation de viande rouge était associé de manière linéaire et positive au risque de cancer du sein, avec un rapport de cotes ajusté et un intervalle de confiance à 95 % de 0,76 (0,61 à 0,95) et 1,36 ( 1,04 à 1,77), respectivement. Des relations non linéaires ont été trouvées entre le Zn alimentaire total, le Zn provenant de la viande, le Zn provenant de la consommation de viande rouge et le risque de cancer du sein (pnon-linéarité < 0,05). En conclusion, l’apport alimentaire en Zn et en Se était associé au risque de cancer du sein chez les femmes chinoises, et un apport optimal en Zn pourrait être bénéfique pour la prévention du cancer du sein.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Rôle santé du zinc pour nos organes?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 31 Aoû 2023 11:10

Effect of zinc supplementation on blood sugar control in the overweight and obese population: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials
Hao-Yu Yang Obesity Research & Clinical Practice Volume 17, Issue 4, July–August 2023, Pages 308-317

Background
Although overweight and obese people have a higher risk of type 2 diabetes incidence than normal-weight individuals, the efficacy of zinc supplementation in blood sugar control in overweight and obese people remained unknown. This meta-analysis attempted to address this issue.

Methods
Databases including PubMed, Embase, and the Cochrane Library were searched from inception until May 2022 to identify randomized controlled trials (RCTs) investigating the effects of zinc supplementation among participants who were overweight or obese without language restriction. It is a random-effect meta-analysis that analyzed the impact of zinc supplementation on fasting glucose (FG) (i.e., primary outcome) and other variables including fasting insulin (FI), homeostasis model assessment-insulin resistance index (HOMA-IR), glycated hemoglobin (HbA1c), high-sensitivity C-reactive protein (hs-CRP), and 2-hour postprandial glucose (2 h- PG).

Results
Analysis of 12 eligible RCTs involving 651 overweight/obese participants demonstrated that zinc supplementation significantly improves FG (weighted mean difference [WMD]: −8.57 mg/dL; 95% confidence interval [CI]: −14.04 to −3.09 mg/dL, p = 0.002), HOMA-IR (WMD: −0.54; 95% CI: −0.78 to −0.30, p < 0.001), HbA1c (WMD: −0.25%; 95% CI: −0.43% to −0.07%, p = 0.006), and 2 h-PG (WMD: −18.42 mg/dL; 95% CI: −25.04 to −11.79 mg/dL, p < 0.001) compared to those in the control group. After conducting subgroup analyses, we found that the primary outcome, FG, showed more significant results in the subgroups with Asia, Zinc supplementation alone, higher dose (≥30 mg) and patients with diabetes.

Conclusion
Our meta-analysis indicated that zinc supplementation benefits blood sugar control in overweight and obese populations, with an especially significant reduction in FG.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

PrécédenteSuivante

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités