Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 11 Aoû 2021 11:56

Effects of caffeine supplementation on muscle endurance, maximum strength, and perceived exertion in adults submitted to strength training: a systematic review and meta-analyses
Taís Tavares Ferreira Critical Reviews in Food Science and Nutrition Volume 61, 2021 - Issue 15


This study aimed to determine the effects of caffeine supplementation on muscle endurance, maximum strength, and ratings of perceived exertion (RPE) in individuals undergoing strength training with external resistance exercises. A search of three databases (PubMed, LiLACS, and CENTRAL) and gray literature was carried out to find randomized controlled trials, with a double-blind design, which investigated the effects of caffeine supplementation in healthy adults. Meta-analyses of weighted mean differences (WMD) and standardized mean differences (SMD) between caffeine and placebo groups from individual studies were performed using a random-effects model.

Nineteen studies were included in the quantitative synthesis. Only the bench press and the leg press exercises were assessed in a sufficient number of studies to be included in meta-analyses. In the bench press exercise, caffeine supplementation improved strength resistance (WMD 0.87 (95% confidence interval (CI): 0.33, 1.41) repetitions, P = 0.001; 15 studies), and maximum strength (WMD 2.01 (95% CI: 0.20, 3.80) kg, P = 0.02; 7 studies), but showed no effect in RPE (SMD -0.45 (95% CI: −1.40, 0.48), P = 0.34, 7 studies) In the leg press exercise, no significant improvement were observed in muscle endurance (WMD: 1.24 (95% CI: −0.21, 2.70) repetitions, P = 0.09, 8 studies), maximum strength (WMD 8.49 (95% CI: −11.91, 28.90) kg, P = 0.415, 3 studies), and in RPE (SMD -0.17 (95% CI: −1.62, 1.27), P = 0.812, 3 studies). Caffeine supplementation showed a significant ergogenic effect on muscle endurance and maximum strength in the bench press exercise. More investigations are needed to clarify the contradictions in its effects regarding lower-body exercises.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 13 Aoû 2021 09:51

Traduction de l'étude :wink:

Effets de la supplémentation en caféine sur l'endurance musculaire, la force maximale et l'effort perçu chez les adultes soumis à un entraînement en force : une revue systématique et des méta-analyses
Examens critiques de Taís Tavares Ferreira en science alimentaire et nutrition Volume 61, 2021 - Numéro 15


Cette étude visait à déterminer les effets de la supplémentation en caféine sur l'endurance musculaire, la force maximale et les évaluations de l'effort perçu (EPR) chez les personnes subissant un entraînement en force avec des exercices de résistance externes. Une recherche dans trois bases de données (PubMed, LiLACS et CENTRAL) et dans la littérature grise a été effectuée pour trouver des essais contrôlés randomisés, avec une conception en double aveugle, qui ont étudié les effets de la supplémentation en caféine chez des adultes en bonne santé. Des méta-analyses des différences moyennes pondérées (DMP) et des différences moyennes standardisées (DMS) entre les groupes caféine et placebo d'études individuelles ont été réalisées à l'aide d'un modèle à effets aléatoires.

Dix-neuf études ont été incluses dans la synthèse quantitative. Seuls le développé couché et les exercices de développé des jambes ont été évalués dans un nombre suffisant d'études pour être inclus dans les méta-analyses. Dans l'exercice de développé couché, la supplémentation en caféine a amélioré la résistance à la force (WMD 0,87 (intervalle de confiance à 95 % (IC) : 0,33, 1,41) répétitions, P = 0,001 ; 15 études) et la force maximale (WMD 2,01 (IC à 95 % : 0,20, 3,80) kg, P = 0,02 ; 7 études), mais n'a montré aucun effet sur la RPE (SMD -0,45 (IC à 95 % : -1,40, 0,48), P = 0,34, 7 études) observé en endurance musculaire (WMD : 1,24 (IC à 95 % : -0,21, 2,70) répétitions, P = 0,09, 8 études), force maximale (WMD 8,49 (IC à 95 % : -11,91, 28,90) kg, P = 0,415, 3 études), et en RPE (SMD -0,17 (IC à 95 % : -1,62, 1,27), P = 0,812, 3 études). La supplémentation en caféine a montré un effet ergogénique significatif sur l'endurance musculaire et la force maximale lors de l'exercice de développé couché. Plus d'enquêtes sont nécessaires pour clarifier les contradictions dans ses effets concernant les exercices du bas du corps.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Sep 2021 12:07

Similar ergogenic effect of caffeine on anaerobic performance in men and women athletes
Beatriz Lara, European Journal of Nutrition volume 60, pages4107–4114 (2021)

Purpose
Caffeine is widely considered an ergogenic aid to increase anaerobic performance although most of this evidence is supported by investigations with only male samples. To date, it is unknown if the ergogenic effect of caffeine on anaerobic performance is of similar magnitude in men and women athletes. The aim of this study was to determine the magnitude of the ergogenic effect of caffeine on the Wingate test in men and women.

Methods
In a double-blind, placebo-controlled, cross-over experimental trial, ten women athletes and ten men athletes performed a 15-s adapted version of the Wingate test after ingesting 3 mg of caffeine per kg of body mass or a placebo (cellulose).

Results
In comparison to the performance obtained in the 15-s Wingate test with a placebo, caffeine increased peak power in men (9.9 ± 0.8 vs. 10.1 ± 0.8 W/kg, p < 0.01, d = 0.26) and in women (8.8 ± 0.9 vs. 9.1 ± 0.8 W/kg, p = 0.04, d = 0.30). Caffeine was also effective to increase the mean power in men (8.9 ± 0.7 vs. 9.0 ± 0.7 W/kg, p = 0.01, d = 0.21) and women (8.1 ± 0.7 vs. 8.3 ± 0.7 W/kg, p = 0.01, d = 0.27). The ergogenic effect of caffeine on the 15-s Wingate peak power (2.3 ± 3.2% in men and 3.2 ± 2.8% in women; p = 0.46) and mean power (2.0 ± 1.7% and 2.4 ± 2.3%, respectively; p = 0.93) was of similar magnitude in both sexes.

Conclusion
Acute ingestion of 3 mg kg−1 of caffeine enhanced peak and mean cycling power during a 15-s adapted version of the Wingate test in men and women and the ergogenic effect was of similar magnitude in both sexes. This information suggests that both men and women athletes might obtain similar benefits from caffeine supplementation during anaerobic exercise.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 15 Sep 2021 18:07

Traduction de l'étude :wink:

Effet ergogénique similaire de la caféine sur les performances anaérobies chez les athlètes masculins et féminins
Beatriz Lara, European Journal of Nutrition volume 60, pages 4107–4114 (2021)

But
La caféine est largement considérée comme une aide ergogénique pour augmenter les performances anaérobies, bien que la plupart de ces preuves soient étayées par des enquêtes portant uniquement sur des échantillons masculins. À ce jour, on ne sait pas si l'effet ergogénique de la caféine sur les performances anaérobies est d'une ampleur similaire chez les athlètes masculins et féminins. Le but de cette étude était de déterminer l'ampleur de l'effet ergogénique de la caféine sur le test de Wingate chez les hommes et les femmes.

Méthodes
Dans un essai expérimental croisé en double aveugle, contrôlé par placebo, dix athlètes féminines et dix athlètes masculins ont effectué une version adaptée de 15 s du test de Wingate après avoir ingéré 3 mg de caféine par kg de masse corporelle ou un placebo (cellulose ).

Résultats
Par rapport aux performances obtenues dans le test Wingate 15-s avec un placebo, la caféine a augmenté la puissance de crête chez l'homme (9,9 ± 0,8 vs. 10,1 ± 0,8 W/kg, p < 0,01, d = 0,26) et chez la femme (8,8 ± 0,9 vs 9,1 ± 0,8 W/kg, p = 0,04, d = 0,30). La caféine était également efficace pour augmenter la puissance moyenne chez les hommes (8,9 ± 0,7 contre 9,0 ± 0,7 W/kg, p = 0,01, d = 0,21) et les femmes (8,1 ± 0,7 contre 8,3 ± 0,7 W/kg, p = 0,01 , d = 0,27). L'effet ergogénique de la caféine sur la puissance maximale Wingate à 15 s (2,3 ± 3,2% chez l'homme et 3,2 ± 2,8% chez la femme ; p = 0,46) et la puissance moyenne (2,0 ± 1,7% et 2,4 ± 2,3%, respectivement ; p = 0,93) était d'une ampleur similaire chez les deux sexes.

Conclusion
L'ingestion aiguë de 3 mg kg-1 de caféine a amélioré la puissance maximale et moyenne du cycle au cours d'une version adaptée de 15 s du test de Wingate chez les hommes et les femmes et l'effet ergogénique était d'une ampleur similaire chez les deux sexes. Ces informations suggèrent que les athlètes masculins et féminins pourraient obtenir des avantages similaires de la supplémentation en caféine pendant l'exercice anaérobie.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 5 Oct 2021 21:54

CYP1A2 Genotype Polymorphism Influences the Effect of Caffeine on Anaerobic Performance in Trained Males
in International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism
Shahin Minaei 05 Oct 2021 Page Range: 1–6

The purpose was to investigate the effects of CYP1A2 −163C > A polymorphism on the effects of acute caffeine (CAF) supplementation on anaerobic power in trained males. Sixteen trained males (age: 21.6 ± 7.1 years; height: 179.7 ± 5.6 cm; body mass: 72.15 ± 6.8 kg) participated in a randomized, double-blind, placebo (PLA) controlled crossover design. Participants supplemented with CAF (6 mg/kg of body mass) and an isovolumetric PLA (maltodextrin) in random order and separated by 7 days, before an all-out 30-s anaerobic cycling test to determine peak, average, and minimum power output, and fatigue index. Genomic deoxyribonucleic acid was extracted to identify each participants CYP1A2 genotype. Six participants expressed AA homozygote and 10 expressed C alleles.

There was a treatment by genotype interaction for peak power output (p = .041, η2 = .265, observed power = 0.552) with only those expressing AA genotype showing improvement following CAF supplementation compared with PLA (CAF: 693 ± 108 watts vs. PLA: 655 ± 97 watts; p = .039), while no difference between treatments was noted in those expressing C alleles (CAF: 614 ± 92 watts vs. PLA: 659 ± 144 watts; p = .135). There were no other interaction or main effects for average or minimum power output, or fatigue index (p > .05).

In conclusion, the ingestion of 6 mg/kg of CAF improved peak power output only in participants with the AA genotype compared with PLA; however, expression of the CYP1A2 did not influence average or minimum power output or fatigue index.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 6 Oct 2021 17:29

Traduction de l'étude :wink:

Le polymorphisme du génotype du CYP1A2 influence l'effet de la caféine sur les performances anaérobies chez les hommes entraînés
dans International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism

Shahin Minaei 05 oct. 2021 Plage de pages : 1–6

Le but était d'étudier les effets du polymorphisme CYP1A2 -163C > A sur les effets d'une supplémentation aiguë en caféine (CAF) sur la puissance anaérobie chez des hommes entraînés. Seize hommes entraînés (âge : 21,6 ± 7,1 ans ; taille : 179,7 ± 5,6 cm ; masse corporelle : 72,15 ± 6,8 kg) ont participé à une étude croisée randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo (PLA). Participants supplémentés avec du CAF (6 mg/kg de masse corporelle) et un PLA isovolumétrique (maltodextrine) dans un ordre aléatoire et séparés de 7 jours, avant un test de cyclisme anaérobie complet de 30 s pour déterminer la puissance de sortie maximale, moyenne et minimale , et l'indice de fatigue. L'acide désoxyribonucléique génomique a été extrait pour identifier le génotype CYP1A2 de chaque participant. Six participants ont exprimé un homozygote AA et 10 ont exprimé des allèles C.

Il y a eu une interaction traitement par génotype pour la puissance de sortie maximale (p = .041, η2 = .265, puissance observée = 0.552) avec seulement ceux exprimant le génotype AA montrant une amélioration après la supplémentation en CAF par rapport au PLA (CAF : 693 ± 108 watts vs. PLA : 655 ± 97 watts ; p = .039), alors qu'aucune différence entre les traitements n'a été notée chez ceux exprimant les allèles C (CAF : 614 ± 92 watts vs PLA : 659 ± 144 watts ; p = .135). Il n'y avait pas d'autres interactions ou effets principaux pour la puissance de sortie moyenne ou minimale, ou l'indice de fatigue (p > .05).

En conclusion, l'ingestion de 6 mg/kg de CAF n'a amélioré la puissance maximale de sortie que chez les participants ayant le génotype AA par rapport au PLA ; cependant, l'expression du CYP1A2 n'a pas influencé la puissance de sortie moyenne ou minimale ou l'indice de fatigue
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 14 Oct 2021 13:31

Effects of Caffeine on Resistance Exercise: A Review of Recent Research
Jozo Grgic Sports Medicine volume 51, pages2281–2298 (2021)

In the last few years, a plethora of studies have explored the effects of caffeine on resistance exercise, demonstrating that this field of research is growing fast. This review evaluates and summarizes the most recent findings. Given that toxic doses of caffeine are needed to increase skeletal muscle contractility, the binding of caffeine to adenosine receptors is likely the primary mechanism for caffeine’s ergogenic effects on resistance exercise. There is convincing evidence that caffeine ingestion is ergogenic for (i) one-repetition maximum, isometric, and isokinetic strength; and (ii) muscular endurance, velocity, and power in different resistance exercises, loads, and set protocols. Furthermore, there is some evidence that caffeine supplementation also may enhance adaptations to resistance training, such as gains in strength and power.

Caffeine ingestion is ergogenic for resistance exercise performance in females, and the magnitude of these effects seems to be similar to that observed in men. Habitual caffeine intake and polymorphisms within CYP1A2 and ADORA2A do not seem to modulate caffeine’s ergogenic effects on resistance exercise. Consuming lower doses of caffeine (e.g., 2–3 mg/kg) appears to be comparably ergogenic to consuming high doses of caffeine (e.g., 6 mg/kg).

Minimal effective doses of caffeine seem to be around 1.5 mg/kg. Alternate caffeine sources such as caffeinated chewing gum, gel, and coffee are also ergogenic for resistance exercise performance. With caffeine capsules, the optimal timing of ingestion seems to be 30–60 min before exercise. Caffeinated chewing gums and gels may enhance resistance exercise performance even when consumed 10 min before exercise. It appears that caffeine improves performance in resistance exercise primarily due to its physiological effects. Nevertheless, a small portion of the ergogenic effect of caffeine seems to be placebo-driven.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 15 Oct 2021 16:15

Traduction de l'étude :wink:

Effets de la caféine sur les exercices de résistance : un examen des recherches récentes
Jozo Grgic Médecine du sport volume 51, pages 2281 à 2298 (2021)

Au cours des dernières années, une pléthore d'études ont exploré les effets de la caféine sur les exercices de résistance, démontrant que ce domaine de recherche se développe rapidement. Cette revue évalue et résume les résultats les plus récents. Étant donné que des doses toxiques de caféine sont nécessaires pour augmenter la contractilité des muscles squelettiques, la liaison de la caféine aux récepteurs de l'adénosine est probablement le principal mécanisme des effets ergogéniques de la caféine sur les exercices de résistance. Il existe des preuves convaincantes que l'ingestion de caféine est ergogénique pour (i) la force maximale d'une répétition, isométrique et isocinétique ; et (ii) l'endurance musculaire, la vitesse et la puissance dans différents exercices de résistance, charges et protocoles définis. En outre, il existe des preuves que la supplémentation en caféine peut également améliorer les adaptations à l'entraînement en résistance, telles que les gains de force et de puissance.

L'ingestion de caféine est ergogénique pour la performance des exercices de résistance chez les femmes, et l'ampleur de ces effets semble être similaire à celle observée chez les hommes. La consommation habituelle de caféine et les polymorphismes au sein du CYP1A2 et ADORA2A ne semblent pas moduler les effets ergogéniques de la caféine sur les exercices de résistance. La consommation de doses plus faibles de caféine (par exemple, 2 à 3 mg/kg) semble être comparable à une consommation ergogénique de doses élevées de caféine (par exemple, 6 mg/kg).

Les doses minimales efficaces de caféine semblent être d'environ 1,5 mg/kg. Les sources alternatives de caféine telles que le chewing-gum, le gel et le café contenant de la caféine sont également ergogéniques pour la performance des exercices de résistance. Avec les capsules de caféine, le moment optimal d'ingestion semble être de 30 à 60 minutes avant l'exercice. Les chewing-gums et les gels contenant de la caféine peuvent améliorer les performances des exercices de résistance même lorsqu'ils sont consommés 10 minutes avant l'exercice. Il semble que la caféine améliore les performances dans les exercices de résistance principalement en raison de ses effets physiologiques. Néanmoins, une petite partie de l'effet ergogénique de la caféine semble être due à un placebo.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 19 Oct 2021 21:55

CYP1A2 Genotype Polymorphism Influences the Effect of Caffeine on Anaerobic Performance in Trained Males
Shahin Minaei in International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism : 05 Oct 2021

The purpose was to investigate the effects of CYP1A2 −163C > A polymorphism on the effects of acute caffeine (CAF) supplementation on anaerobic power in trained males. Sixteen trained males (age: 21.6 ± 7.1 years; height: 179.7 ± 5.6 cm; body mass: 72.15 ± 6.8 kg) participated in a randomized, double-blind, placebo (PLA) controlled crossover design. Participants supplemented with CAF (6 mg/kg of body mass) and an isovolumetric PLA (maltodextrin) in random order and separated by 7 days, before an all-out 30-s anaerobic cycling test to determine peak, average, and minimum power output, and fatigue index. Genomic deoxyribonucleic acid was extracted to identify each participants CYP1A2 genotype. Six participants expressed AA homozygote and 10 expressed C alleles. There was a treatment by genotype interaction for peak power output (p = .041, η2 = .265, observed power = 0.552) with only those expressing AA genotype showing improvement following CAF supplementation compared with PLA (CAF: 693 ± 108 watts vs. PLA: 655 ± 97 watts; p = .039), while no difference between treatments was noted in those expressing C alleles (CAF: 614 ± 92 watts vs. PLA: 659 ± 144 watts; p = .135). There were no other interaction or main effects for average or minimum power output, or fatigue index (p > .05).

In conclusion, the ingestion of 6 mg/kg of CAF improved peak power output only in participants with the AA genotype compared with PLA; however, expression of the CYP1A2 did not influence average or minimum power output or fatigue index.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 20 Oct 2021 12:29

Traduction de l'étude :wink:

Le polymorphisme du génotype du CYP1A2 influence l'effet de la caféine sur les performances anaérobies chez les hommes entraînés
Shahin Minaei dans International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism : 05 oct. 2021

Le but était d'étudier les effets du polymorphisme CYP1A2 -163C > A sur les effets d'une supplémentation aiguë en caféine (CAF) sur la puissance anaérobie chez des hommes entraînés. Seize hommes entraînés (âge : 21,6 ± 7,1 ans ; taille : 179,7 ± 5,6 cm ; masse corporelle : 72,15 ± 6,8 kg) ont participé à une étude croisée randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo (PLA). Participants supplémentés avec du CAF (6 mg/kg de masse corporelle) et un PLA isovolumétrique (maltodextrine) dans un ordre aléatoire et séparés de 7 jours, avant un test de cyclisme anaérobie complet de 30 s pour déterminer la puissance de sortie maximale, moyenne et minimale , et l'indice de fatigue. L'acide désoxyribonucléique génomique a été extrait pour identifier le génotype CYP1A2 de chaque participant. Six participants ont exprimé un homozygote AA et 10 ont exprimé des allèles C. Il y avait une interaction traitement par génotype pour la puissance de sortie maximale (p = .041, η2 = .265, puissance observée = 0.552) avec seulement ceux exprimant le génotype AA montrant une amélioration après la supplémentation en CAF par rapport au PLA (CAF : 693 ± 108 watts vs. PLA : 655 ± 97 watts ; p = .039), alors qu'aucune différence entre les traitements n'a été notée chez ceux exprimant les allèles C (CAF : 614 ± 92 watts vs PLA : 659 ± 144 watts ; p = .135). Il n'y avait pas d'autres interactions ou effets principaux pour la puissance de sortie moyenne ou minimale, ou l'indice de fatigue (p > .05).

En conclusion, l'ingestion de 6 mg/kg de CAF n'a amélioré la puissance maximale de sortie que chez les participants ayant le génotype AA par rapport au PLA ; cependant, l'expression du CYP1A2 n'a pas influencé la puissance de sortie moyenne ou minimale ou l'indice de fatigue.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 7 Nov 2021 14:45

Effects of acute caffeine ingestion on futsal performance in sub-elite players
Álvaro López-Samanes European Journal of Nutrition volume 60, pages4531–4540 (2021)

Purpose
To date, no previous investigation has studied the effect of acute caffeine ingestion on futsal performance during futsal-specific testing and during a simulated match. Therefore, the aim of this investigation was to establish the effects of acute caffeine intake on futsal-specific tests and match-play running performance in male futsal players.

Methods
Sixteen high-performance futsal players participated in a randomized, crossover, placebo-controlled and double-blind experiment. Each player completed two identical trials after ingesting either caffeine (3 mg/kg) or a placebo (cellulose). The trials consisted of a battery of futsal-specific tests (countermovement jump, 20-m sprint test, and a futsal kicking velocity and accuracy test) followed by a simulated futsal match (2 halves of 7.5 min). During the match, players’ running performance was assessed with local positioning system devices.

Results
In comparison to the placebo, caffeine ingestion increased jump height by 2.8% (p = 0.048; ES = 0.29) and reduced the time to complete the 20-m sprint test by -2.2% (p = 0.044; ES = − 0.54). Additionally, acute caffeine intake improved the distance covered at above 14.4 km/h by 19.6% (p = 0.021; ES = 0.58), the number of body impacts by 8.1% (p = 0.040; ES = 0.27) and the number of accelerations/decelerations by 4.2% (p = 0.044; ES = 0.57) during the simulated futsal match. However, no differences were reported in ball velocity or shooting accuracy in the futsal kicking test. There were no differences in the prevalence of side effects reported in the hours after the ingestion of the treatments.

Conclusion
Three mg/kg of caffeine enhanced several physical variables associated with futsal such as jump and sprint performance, and improved high-speed running and accelerations/decelerations during a simulated futsal match. Caffeine supplementation with a moderate dose can be considered as an effective ergogenic aid for futsal performance with low prevalence of side effects.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 8 Nov 2021 13:28

Traduction de l'étude :wink:

Effets de l'ingestion aiguë de caféine sur les performances de futsal chez les joueurs de sous-élite
Álvaro López-Samanes European Journal of Nutrition volume 60, pages 4531–4540 (2021)

But
À ce jour, aucune enquête précédente n'a étudié l'effet d'une ingestion aiguë de caféine sur les performances de futsal lors de tests spécifiques au futsal et lors d'un match simulé. Par conséquent, le but de cette enquête était d'établir les effets d'une consommation aiguë de caféine sur les tests spécifiques au futsal et les performances de course en match chez les joueurs masculins de futsal.

Méthodes
Seize joueurs de futsal de haut niveau ont participé à une expérience randomisée, croisée, contrôlée par placebo et en double aveugle. Chaque joueur a effectué deux essais identiques après avoir ingéré soit de la caféine (3 mg/kg) soit un placebo (cellulose). Les essais consistaient en une batterie de tests spécifiques au futsal (saut en contre-mouvement, test de sprint de 20 m et test de vitesse et de précision des coups de pied de futsal) suivis d'un match de futsal simulé (2 mi-temps de 7,5 min). Pendant le match, les performances de course des joueurs ont été évaluées avec des dispositifs de système de positionnement local.

Résultats
Par rapport au placebo, l'ingestion de caféine a augmenté la hauteur du saut de 2,8 % (p = 0,048 ; ES = 0,29) et réduit le temps nécessaire pour terminer le test de sprint de 20 m de -2,2 % (p = 0,044 ; ES = − 0,54). De plus, la consommation aiguë de caféine a amélioré la distance parcourue au-dessus de 14,4 km/h de 19,6 % (p = 0,021 ; ES = 0,58), le nombre d'impacts corporels de 8,1 % (p = 0,040 ; ES = 0,27) et le nombre d'accélérations. / décélérations de 4,2% (p = 0,044; ES = 0,57) lors du match de futsal simulé. Cependant, aucune différence n'a été signalée dans la vitesse de la balle ou la précision du tir dans le test de frappe de futsal. Il n'y avait aucune différence dans la prévalence des effets secondaires signalés dans les heures suivant l'ingestion des traitements.

Conclusion
Trois mg/kg de caféine ont amélioré plusieurs variables physiques associées au futsal telles que les performances de saut et de sprint, et amélioré la course à grande vitesse et les accélérations/décélérations lors d'un match de futsal simulé. Une supplémentation en caféine à dose modérée peut être considérée comme une aide ergogénique efficace pour la performance de futsal avec une faible prévalence d'effets secondaires.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 5 invités