Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 3 Avr 2023 14:15

The ADORA2A TT Genotype Is Associated with Anti-Inflammatory Effects of Caffeine in Response to Resistance Exercise and Habitual Coffee Intake
by Mohammad Rahman Rahimi Nutrients 2023, 15(7), 1634;

Caffeine is an adenosine A2A receptor (ADORA2A) antagonist with ergogenic and anti-inflammatory effects. Previous studies have reported that the ADORA2A gene regulates glutamate metabolism and immune responses, with the ADORA2A rs5751876 TT genotype (with high sensitivity to caffeine) showing larger ergogenic effect following caffeine ingestion.

We therefore hypothesized that the TT genotype would be associated with greater anti-inflammatory effects of caffeine in response to exercise, and with higher coffee intake in physically active individuals. The aim of the present study was twofold: (1) to investigate the association of the ADORA2A variant with the anti-inflammatory effects of caffeine in response to intense resistance exercise (RE), and (2) to analyze the association of the rs5751876 with coffee intake in physically active individuals (n = 134). Fifteen resistance-trained athletes participated in a randomized, double-blind, placebo-controlled cross-over study, where they consumed 6 mg/kg of caffeine or placebo one hour prior to performing an RE protocol. Blood samples were taken immediately from the arterial vein before, immediately after, and 15 min after RE for the analysis of inflammatory markers myeloperoxidase (MPO) and acetylcholinesterase (AChE). We found that the ADORA2A TT genotype carriers experienced lower exercise-induced inflammatory responses (p < 0.05 for AchE) when compared to the C allele carriers (i.e., CC/CT) one hour following the ingestion of caffeine. Furthermore, the ADORA2A TT genotype was positively associated with coffee intake (p = 0.0143; irrespective of CYP1A2 rs762551 polymorphism).

In conclusion, we found that the ADORA2A gene polymorphism is associated with anti-inflammatory effects of caffeine in response to resistance exercise, as well as with habitual coffee intake in physically active individuals.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54167
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 3 Avr 2023 16:58

Traduction de l'étude :wink:

Le génotype ADORA2A TT est associé aux effets anti-inflammatoires de la caféine en réponse à l'exercice de résistance et à la consommation habituelle de café
par Mohammad Rahman Rahimi Nutriments 2023, 15(7), 1634 ;

La caféine est un antagoniste des récepteurs de l'adénosine A2A (ADORA2A) avec des effets ergogéniques et anti-inflammatoires. Des études antérieures ont rapporté que le gène ADORA2A régule le métabolisme du glutamate et les réponses immunitaires, le génotype ADORA2A rs5751876 TT (avec une sensibilité élevée à la caféine) montrant un effet ergogène plus important après l'ingestion de caféine.

Nous avons donc émis l'hypothèse que le génotype TT serait associé à des effets anti-inflammatoires plus importants de la caféine en réponse à l'exercice et à une consommation de café plus élevée chez les personnes physiquement actives. L'objectif de la présente étude était double : (1) étudier l'association du variant ADORA2A avec les effets anti-inflammatoires de la caféine en réponse à un exercice de résistance intense (RE), et (2) analyser l'association du rs5751876 avec consommation de café chez les personnes physiquement actives (n = 134). Quinze athlètes entraînés en résistance ont participé à une étude croisée randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo, au cours de laquelle ils ont consommé 6 mg/kg de caféine ou de placebo une heure avant d'effectuer un protocole RE. Des échantillons de sang ont été prélevés immédiatement de la veine artérielle avant, immédiatement après et 15 min après RE pour l'analyse des marqueurs inflammatoires myéloperoxydase (MPO) et acétylcholinestérase (AChE). Nous avons constaté que les porteurs du génotype ADORA2A TT présentaient des réponses inflammatoires induites par l'exercice plus faibles (p <0, 05 pour AchE) par rapport aux porteurs de l'allèle C (c'est-à-dire CC / CT) une heure après l'ingestion de caféine. De plus, le génotype ADORA2A TT était positivement associé à la consommation de café (p = 0,0143 ; quel que soit le polymorphisme CYP1A2 rs762551).

En conclusion, nous avons constaté que le polymorphisme du gène ADORA2A est associé aux effets anti-inflammatoires de la caféine en réponse à l'exercice de résistance, ainsi qu'à la consommation habituelle de café chez les personnes physiquement actives.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12511
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 8 Avr 2023 14:01

Effects of Caffeine Ingestion on Physical Performance in Elite Women Handball Players: A Randomized, Controlled Study
Alejandro Muñoz in International Journal of Sports Physiology and Performance 2020 Volume 15: Issue 10 Page Range: 1406–1413

Purpose: To investigate the effects of acute caffeine (CAFF) intake on physical performance in elite women handball players.

Methods: A total of 15 elite women handball players participated in a randomized, double-blind study. In 2 different trials, participants ingested either a placebo (cellulose) or 3 mg of CAFF per kilogram of body mass (mg/kg bm) before undergoing a battery of neuromuscular tests consisting of handball throws, an isometric handgrip strength test, a countermovement jump, a 30-m sprint test (SV) and a modified version of the agility T test. Then, participants performed a simulated handball game (2 × 20 min), and movement patterns were recorded with a local positioning system.

Results: Compared with the placebo, CAFF increased ball velocity in all ball throws (P = .021–.044; effect size [ES] = 0.39–0.49), strength in isometric handgrip strength test (350.8 [41.2] vs 361.6 [46.1] N, P = .034; ES = 0.35), and countermovement-jump height (28.5 [5.5] vs 29.8 [5.5] cm; P = .006; ES = 0.22). In addition, CAFF decreased running time in the SV (4.9 [0.2] vs 4.8 [0.3] s; P = .042; ES = −0.34). In the simulated game, CAFF increased the frequency of accelerations (18.1 [1.2] vs 18.8 [1.0] number/min; P = .044; ES = 0.54), decelerations (18.0 [1.2] vs 18.7 [1.0] number/min; P = .032; ES = 0.56), and body impacts (20 [8] vs 22 [10] impacts/min; P = .032; ES = 0.30). However, postexercise surveys about self-reported feelings of performance indicate that players did not feel increased performance with CAFF.

Conclusion: Preexercise ingestion of 3 mg/kg bm of CAFF improved ball-throwing velocity, jump, and sprint performance and the frequency of in-game accelerations and decelerations in elite women handball players.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54167
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 10 Avr 2023 08:28

Traduction de l'étude :wink:

Effets de l'ingestion de caféine sur la performance physique chez les joueuses de handball d'élite : une étude randomisée et contrôlée
Alejandro Muñoz dans International Journal of Sports Physiology and Performance 2020 Volume 15: Numéro 10 Page Range: 1406–1413

Objectif : Étudier les effets de la consommation aiguë de caféine (CAFF) sur la performance physique chez les joueuses de handball d'élite.

Méthodes : Au total, 15 joueuses de handball d'élite ont participé à une étude randomisée en double aveugle. Dans 2 essais différents, les participants ont ingéré soit un placebo (cellulose) soit 3 mg de CAFF par kilogramme de masse corporelle (mg/kg bm) avant de subir une batterie de tests neuromusculaires comprenant des lancers de handball, un test de force de préhension isométrique, un saut en contre-mouvement , un test de sprint de 30 m (SV) et une version modifiée du test d'agilité T. Ensuite, les participants ont effectué une partie de handball simulée (2 × 20 min) et les schémas de mouvement ont été enregistrés avec un système de positionnement local.

Résultats : par rapport au placebo, le CAFF a augmenté la vitesse de la balle dans tous les lancers de balle (P = .021–.044 ; taille de l'effet [ES] = 0.39–0.49), la force dans le test isométrique de force de la poignée (350,8 [41,2] vs 361,6 [46,1 ] N, P = .034 ; ES = 0.35), et contre-mouvement-hauteur de saut (28.5 [5.5] vs 29.8 [5.5] cm ; P = .006 ; ES = 0.22). De plus, le CAFF a diminué le temps de course dans le SV (4,9 [0,2] vs 4,8 [0,3] s ; P = .042 ; ES = −0,34). Dans le jeu simulé, CAFF a augmenté la fréquence des accélérations (18,1 [1,2] vs 18,8 [1,0] nombre/min ; P = .044 ; ES = 0,54), des décélérations (18,0 [1,2] vs 18,7 [1,0] nombre/min ; P = .032 ; ES = 0.56), et impacts corporels (20 [8] vs 22 [10] impacts/min ; P = .032 ; ES = 0.30). Cependant, les enquêtes post-exercice sur les sentiments de performance auto-déclarés indiquent que les joueurs n'ont pas ressenti d'amélioration des performances avec CAFF.

Conclusion : L'ingestion avant l'exercice de 3 mg/kg bm de CAFF a amélioré la vitesse de lancer de balle, les performances de saut et de sprint et la fréquence des accélérations et décélérations dans le jeu chez les joueuses de handball d'élite.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12511
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 27 Avr 2023 13:10

Relationship Between Caffeine Consumption and Young Athletes’ Comorbidities, Exercise-Related Symptoms, and Baseline Electrocardiogram
Jason Farber Sports Health Apr 21, 2023

Background:
Caffeine consumption causes diverse physiologic effects that can affect athletes both positively and negatively. There is a lack of research investigating the long-term effects of caffeine intake on exercise and on overall cardiovascular health in young athletes.

Hypothesis:
Certain characteristics such as age, body mass index (BMI), race, and medical diagnoses are associated with increased caffeine use, and there is a relationship between caffeine consumption and symptoms during exercise and cardiovascular abnormalities in young athletes.

Methods:
This study utilized the HeartBytes National Youth Cardiac Registry to collect data related to demographics, caffeine use, and physical examination and electrocardiogram (ECG) findings of 7425 12- to 20-year-olds (60.6% male, 39.4% female) who attended a Simon’s Heart cardiac screening event between 2014 and 2021. Univariable and multivariable logistic regression models were used for analysis.

Results:
Persons who consumed caffeine were more likely to have attention deficit hyperactivity disorder (ADHD) (adjusted odds ratio [aOR], 1.43; CI, 1.15-1.76]; P < 0.01) and more likely to have a BMI ≥30 kg/m2 (aOR, 1.69; CI, 1.27-2.25]; P < 0.01) compared with nondrinkers. After controlling for age, gender, race, and BMI, there were no significant differences in symptoms during exercise (aOR, 1.27; CI, 0.97-1.66; P = 0.08) or abnormal ECG findings (OR, 0.93; CI, 0.66-1.31; P = 0.70) between those who consume caffeine and those who do not.

Conclusion:
Caffeine consumption was associated with increased BMI and increased likelihood of having ADHD; however, caffeine use overall was not associated with increased risk of symptoms during exercise or ECG abnormalities.

Clinical Relevance:
Whereas caffeine consumption overall did not increase risk of exercise-related symptoms, soda drinkers were at higher risk for symptoms during exercise, and coffee drinkers were at higher risk of syncope with exercise. Prospective studies with longitudinal follow-up and more specific outcomes data is the next step in qualifying the impact of caffeine on young athletes.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54167
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 7 Mai 2023 12:01

Caffeine Augments the Lactate and Interleukin-6 Response to Moderate-Intensity Exercise
Abbotts, Kieran Shay Struebin Medicine & Science in Sports & Exercise ():10.1249/MSS.0000000000003121, February 8, 2023.

The release of interleukin (IL)-6 from contracting skeletal muscle is thought to contribute to some of the health benefits bestowed by exercise. This IL-6 response appears proportional to exercise volume and to lactate production. Unfortunately, high volumes of exercise are not feasible for all people. Caffeine augments the magnitude of increase in circulating IL-6 in response to high-intensity and long-duration exercise. Caffeine also increases circulating concentrations of lactate during exercise. We hypothesized that caffeine, ingested prior to short-duration, moderate-intensity exercise, would lead to greater circulating concentrations of lactate and IL-6 in a study population comprising both males and females.

Methods
20 healthy adults (10 males and 10 females, aged 25 ± 7 years, (mean ± SD)) completed 30-minutes of moderate-intensity cycle ergometer exercise, at an intensity corresponding to 60% peak oxygen uptake, after ingesting either caffeine (6 mg/kg) or placebo. Arterialized-venous blood was collected throughout each of the exercise sessions.

Results
Compared with placebo, caffeine increased circulating concentrations of lactate at the end of exercise (5.12 ± 3.67 vs. 6.45 ± 4.40 mmol/L, P < 0.001) and following 30-minutes of inactive recovery (1.83 ± 1.59 vs. 2.32 ± 2.09 mmol/L, P = 0.006). Circulating IL-6 concentrations were greatest following 30-minutes of inactive recovery (P < 0.001) and higher with caffeine (2.88 ± 2.05 vs. 4.18 ± 2.97, pg/mL, P < 0.001). Secondary analysis indicated sex differences; caffeine increased the IL-6 response to exercise in males (P = 0.035) but not females (P = 0.358).

Conclusions
In response to moderate-intensity exercise, caffeine evoked greater circulating lactate concentrations in males and females but only increased the IL-6 response to exercise in males. These novel findings suggest that for males unwilling or unable to perform high-intensity and/or long-duration exercise, caffeine may augment the health benefits of relatively short, moderate-intensity exercise.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54167
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 7 Mai 2023 16:30

Traduction de l'étude :wink:

La caféine augmente la réponse du lactate et de l'interleukine-6 à l'exercice d'intensité modérée
Abbotts, Kieran Shay Struebin Médecine et science du sport et de l'exercice ():10.1249/MSS.0000000000003121, 8 février 2023.

On pense que la libération d'interleukine (IL)-6 par la contraction du muscle squelettique contribue à certains des bienfaits pour la santé conférés par l'exercice. Cette réponse IL-6 semble proportionnelle au volume d'exercice et à la production de lactate. Malheureusement, des volumes élevés d'exercice ne sont pas réalisables pour tout le monde. La caféine augmente l'ampleur de l'augmentation de l'IL-6 circulant en réponse à un exercice de haute intensité et de longue durée. La caféine augmente également les concentrations circulantes de lactate pendant l'exercice. Nous avons émis l'hypothèse que la caféine, ingérée avant un exercice de courte durée et d'intensité modérée, conduirait à de plus grandes concentrations circulantes de lactate et d'IL-6 dans une population d'étude comprenant à la fois des hommes et des femmes.

Méthodes
20 adultes en bonne santé (10 hommes et 10 femmes, âgés de 25 ± 7 ans, (moyenne ± écart-type)) ont effectué 30 minutes d'exercice d'intensité modérée sur vélo ergomètre, à une intensité correspondant à 60 % d'absorption maximale d'oxygène, après avoir ingéré soit de la caféine ( 6 mg/kg) ou un placebo. Du sang veineux artérialisé a été prélevé tout au long de chacune des séances d'exercice.

Résultats
Par rapport au placebo, la caféine a augmenté les concentrations circulantes de lactate à la fin de l'exercice (5,12 ± 3,67 vs 6,45 ± 4,40 mmol/L, P < 0,001) et après 30 minutes de récupération inactive (1,83 ± 1,59 vs 2,32 ± 2,09 mmol /L, P = 0,006). Les concentrations circulantes d'IL-6 étaient les plus élevées après 30 minutes de récupération inactive (P < 0,001) et plus élevées avec la caféine (2,88 ± 2,05 contre 4,18 ± 2,97, pg/mL, P < 0,001). L'analyse secondaire a indiqué des différences entre les sexes ; la caféine a augmenté la réponse de l'IL-6 à l'exercice chez les hommes (P = 0,035) mais pas chez les femmes (P = 0,358).

conclusion
En réponse à un exercice d'intensité modérée, la caféine a évoqué de plus grandes concentrations de lactate circulant chez les hommes et les femmes, mais n'a augmenté la réponse de l'IL-6 à l'exercice que chez les hommes. Ces nouvelles découvertes suggèrent que pour les hommes qui ne veulent pas ou ne peuvent pas faire d'exercices de haute intensité et/ou de longue durée, la caféine peut augmenter les bienfaits pour la santé d'exercices relativement courts et d'intensité modérée.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12511
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 1 Juin 2023 11:16

Caffeine Supplementation Strategies Among Endurance Athletes
Andreas Kreutzer SportRxiv 2021

Caffeine is widely accepted as an endurance-performance enhancing supplement. Most scientific research studies use doses of 3-6 mg/kg of caffeine 60 min prior to exercise based on pharmacokinetics. It is not well understood whether endurance athletes employ similar supplementation strategies in practice. The purpose of this study was to investigate caffeine supplementation protocols among endurance athletes. A survey conducted on Qualtrics returned responses regarding caffeine supplementation from 254 endurance athletes (f = 134, m =120; age = 39.4 ± 13.9 y; professional = 11, current collegiate athlete = 37, recreational = 206; running = 98, triathlon = 83, cycling = 54, other = 19; training days per week = 5.4 ± 1.3). Most participants reported habitual caffeine consumption (85.0%; 41.2% multiple times daily). However, only 24.0% used caffeine supplements. A greater proportion of men (31.7%) used caffeine supplements compared with women (17.2%; p = .007).

Caffeine use was also more prevalent among professional (45.5%) and recreational athletes (25.1%) than in collegiate athletes (9.4%). Type of sport (p = 0.641), household income (p = 0.263), education (p = 0.570) or working with a coach (p = 0.612) did not have an impact on caffeine supplementation prevalence. Of those reporting specific timing of caffeine supplementation, 49.1% and 34.9% reported consuming caffeine within 30 min of training and races respectively; 38.6% and 36.5% used caffeine 30-60 min before training and races.

Recreational athletes reported consuming smaller amounts of caffeine before training (1.6 ± 1.0 mg/kg) and races (2.0 ± 1.2 mg/kg) compared with collegiate (TRG: 2.1 ± 1.2 mg/kg; RACE: 3.6 ± 0.2 mg/kg) and professional (TRG: 2.4 ± 1.1 mg/kg; RACE: 3.5 ± 0.6 mg/kg) athletes. Overall, participants reported minor to moderate perceived effectiveness of caffeine supplementation (2.31 ± 0.9 on a four-point Likert-type scale) with greatest effectiveness during longer sessions (2.8 ± 1.1).

It appears that recreational athletes use lower caffeine amounts than what has been established as ergogenic in laboratory protocols; further, they consume caffeine closer to exercise compared with typical research protocols. Thus, better education of recreational athletes and additional research into alternative supplementation strategies are warranted.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54167
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 1 Juin 2023 16:01

Traduction de l'étude :wink:

Stratégies de supplémentation en caféine chez les athlètes d'endurance
Andreas Kreutzer SportRxiv 2021

La caféine est largement acceptée comme supplément améliorant les performances d'endurance. La plupart des études de recherche scientifique utilisent des doses de 3 à 6 mg/kg de caféine 60 min avant l'exercice en fonction de la pharmacocinétique. On ne sait pas bien si les athlètes d'endurance utilisent des stratégies de supplémentation similaires dans la pratique. Le but de cette étude était d'étudier les protocoles de supplémentation en caféine chez les athlètes d'endurance. Une enquête menée sur Qualtrics a renvoyé des réponses concernant la supplémentation en caféine de 254 athlètes d'endurance (f = 134, m = 120 ; âge = 39,4 ± 13,9 ans ; professionnel = 11, athlète universitaire actuel = 37, récréatif = 206 ; course = 98, triathlon = 83, cyclisme = 54, autres = 19 ; jours d'entraînement par semaine = 5,4 ± 1,3). La plupart des participants ont déclaré une consommation habituelle de caféine (85,0 % ; 41,2 % plusieurs fois par jour). Cependant, seulement 24,0 % utilisaient des suppléments de caféine. Une plus grande proportion d'hommes (31,7 %) consommaient des suppléments de caféine par rapport aux femmes (17,2 % ; p = 0,007).

La consommation de caféine était également plus répandue chez les athlètes professionnels (45,5 %) et récréatifs (25,1 %) que chez les athlètes universitaires (9,4 %). Le type de sport (p = 0,641), le revenu du ménage (p = 0,263), l'éducation (p = 0,570) ou le travail avec un entraîneur (p = 0,612) n'ont pas eu d'impact sur la prévalence de la supplémentation en caféine. Parmi ceux qui ont signalé un moment précis de la supplémentation en caféine, 49,1 % et 34,9 % ont déclaré avoir consommé de la caféine dans les 30 minutes suivant l'entraînement et les courses, respectivement ; 38,6 % et 36,5 % consommaient de la caféine 30 à 60 min avant l'entraînement et les courses.

Les athlètes récréatifs ont déclaré consommer de plus petites quantités de caféine avant l'entraînement (1,6 ± 1,0 mg/kg) et les courses (2,0 ± 1,2 mg/kg) par rapport aux universitaires (TRG : 2,1 ± 1,2 mg/kg ; RACE : 3,6 ± 0,2 mg/kg) et athlètes professionnels (TRG : 2,4 ± 1,1 mg/kg ; RACE : 3,5 ± 0,6 mg/kg). Dans l'ensemble, les participants ont signalé une efficacité perçue mineure à modérée de la supplémentation en caféine (2,31 ± 0,9 sur une échelle de type Likert à quatre points) avec une plus grande efficacité lors de sessions plus longues (2,8 ± 1,1).


Il semble que les athlètes récréatifs utilisent des quantités de caféine inférieures à ce qui a été établi comme ergogénique dans les protocoles de laboratoire ; de plus, ils consomment de la caféine plus près de l'exercice par rapport aux protocoles de recherche typiques. Ainsi, une meilleure éducation des athlètes récréatifs et des recherches supplémentaires sur des stratégies alternatives de supplémentation sont justifiées.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12511
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 7 Juil 2023 09:02

Ergogenic Effects of Very Low to Moderate Doses of Caffeine on Vertical Jump Performance
in International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism 06 Jul 2023 Teppei Matsumura

Although the ergogenic effects of 3–6 mg/kg caffeine are widely accepted, the efficacy of low doses of caffeine has been discussed. However, it is unclear whether the ergogenic effects of caffeine on jump performance are dose responsive in a wide range of doses. This study aimed to examine the effect of very low (1 mg/kg) to moderate doses of caffeine, including commonly utilized ergogenic doses (i.e., 3 and 6 mg/kg), on vertical jump performance. A total of 32 well-trained collegiate sprinters and jumpers performed countermovement jumps and squat jumps three times each in a double-blind, counterbalanced, randomized, crossover design.

Participants ingested a placebo or 1, 3, or 6 mg/kg caffeine 60 min before jumping. Compared with the placebo, 6 mg/kg caffeine significantly enhanced countermovement jump (p < .001) and squat jump (p = .012) heights; furthermore, 1 and 3 mg/kg of caffeine also significantly increased countermovement jump height (1 mg/kg: p = .002, 3 mg/kg: p < .001) but not squat jump height (1 mg/kg: p = .436, 3 mg/kg: p = .054). There were no significant differences among all caffeine doses in both jumps (all p > .05).

In conclusion, even at a dose as low as 1 mg/kg, caffeine improved vertical jump performance in a dose-independent manner. This study provides new insight into the applicability and feasibility of 1 mg/kg caffeine as a safe and effective ergogenic strategy for jump performance.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54167
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 10 Juil 2023 17:02

Traduction de l'étude :wink:

Effets ergogènes de doses très faibles à modérées de caféine sur les performances de saut vertical
dans International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism 06 juillet 2023 Teppei Matsumura

Bien que les effets ergogéniques de 3 à 6 mg/kg de caféine soient largement acceptés, l'efficacité de faibles doses de caféine a été discutée
. Cependant, il n'est pas clair si les effets ergogéniques de la caféine sur les performances de saut sont sensibles à la dose dans une large gamme de doses. Cette étude visait à examiner l'effet de doses très faibles (1 mg/kg) à modérées de caféine, y compris les doses ergogéniques couramment utilisées (c'est-à-dire 3 et 6 mg/kg), sur les performances de saut vertical. Un total de 32 sprinteurs et sauteurs collégiaux bien entraînés ont effectué des sauts de contre-mouvement et des sauts de squat trois fois chacun dans une conception croisée en double aveugle, contrebalancée, aléatoire.

Les participants ont ingéré un placebo ou 1, 3 ou 6 mg/kg de caféine 60 min avant de sauter. Par rapport au placebo, 6 mg/kg de caféine ont significativement amélioré les hauteurs de saut en contre-mouvement (p < .001) et de saut en squat (p = .012) ; de plus, 1 et 3 mg/kg de caféine ont aussi significativement augmenté la hauteur du saut en contre-mouvement (1 mg/kg : p = .002, 3 mg/kg : p < .001) mais pas la hauteur du saut en squat (1 mg/kg : p = .436, 3 mg/kg : p = .054). Il n'y avait pas de différences significatives entre toutes les doses de caféine dans les deux sauts (tous p > .05).

En conclusion, même à une dose aussi faible que 1 mg/kg, la caféine améliorait les performances de saut vertical de manière dose-indépendante. Cette étude fournit de nouvelles informations sur l'applicabilité et la faisabilité de 1 mg/kg de caféine en tant que stratégie ergogénique sûre et efficace pour la performance de saut.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12511
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 18 Juil 2023 11:21

Effect of isolated and combined ingestion of caffeine and citrulline malate on resistance exercise and jumping performance: a randomized double-blind placebo-controlled crossover study
Markus Estifanos Haugen European Journal of Nutrition (2023)

Purpose
The aim of this study was to explore the isolated and combined effects of caffeine and citrulline malate (CitMal) on jumping performance, muscular strength, muscular endurance, and pain perception in resistance-trained participants.

Methods
Using a randomized and double-blind study design, 35 resistance-trained males (n = 18) and females (n = 17) completed four testing sessions following the ingestion of isolated caffeine (5 mg/kg), isolated CitMal (12 g), combined doses of caffeine and CitMal, and placebo. Supplements were ingested 60 min before performing a countermovement jump (CMJ) test (outcomes included jump height, rate of force development, peak force, and peak power), one-repetition maximum (1RM) squat and bench press, and repetitions to muscular failure in the squat and bench press with 60% of 1RM. Pain perception was evaluated following the repetitions to failure tests. The study was registered at ISRCTN (registration number: ISRCTN11694009).

Results
Compared to the placebo condition, isolated caffeine ingestion and co-ingestion of caffeine and CitMal significantly enhanced strength in 1RM bench press (Cohen’s d: 0.05–0.06; 2.5–2.7%), muscular endurance in the squat (d: 0.46–0.58; 18.6–18.7%) and bench press (d: 0.48–0.64; 9.3–9.5%). However, there was no significant difference between isolated caffeine ingestion and caffeine co-ingested with CitMal, and isolated CitMal supplementation did not have an ergogenic effect in any outcome. No main effect of condition was found in the analysis for CMJ-derived variables, 1RM squat and pain perception.

Conclusion
Caffeine ingestion appears to be ergogenic for muscular strength and muscular endurance, while adding CitMal does not seem to further enhance these effects.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54167
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 18 Juil 2023 17:18

Traduction de l'étude :wink:

[b]Effet de l'ingestion isolée et combinée de caféine et de malate de citrulline sur les exercices de résistance et les performances de saut : une étude croisée randomisée en double aveugle contrôlée par placebo[/b]
Markus Estifanos Haugen Revue européenne de nutrition (2023)

But
Le but de cette étude était d'explorer les effets isolés et combinés de la caféine et du malate de citrulline (CitMal) sur les performances de saut, la force musculaire, l'endurance musculaire et la perception de la douleur chez les participants entraînés en résistance.

Méthodes
À l'aide d'un plan d'étude randomisé et en double aveugle, 35 hommes (n = 18) et femmes (n = 17) entraînés à la résistance ont terminé quatre séances de test après l'ingestion de caféine isolée (5 mg/kg), de CitMal isolé (12 g) , doses combinées de caféine et CitMal, et placebo. Les suppléments ont été ingérés 60 minutes avant d'effectuer un test de saut de contre-mouvement (CMJ) (les résultats comprenaient la hauteur de saut, le taux de développement de la force, la force maximale et la puissance maximale), le squat et le développé couché à répétition maximale (1RM) et les répétitions jusqu'à l'échec musculaire dans le squat et le développé couché avec 60% de 1RM. La perception de la douleur a été évaluée suite aux répétitions aux tests d'échec. L'étude a été enregistrée auprès de l'ISRCTN (numéro d'enregistrement : ISRCTN11694009).

Résultats
Par rapport à la condition placebo, l'ingestion isolée de caféine et la co-ingestion de caféine et de CitMal ont significativement amélioré la force au développé couché 1RM (d de Cohen : 0,05-0,06 ; 2,5-2,7 %), l'endurance musculaire dans le squat (d : 0,46-0,58 ; 18,6–18,7 %) et développé couché (d : 0,48–0,64 ; 9,3–9,5 %). Cependant, il n'y avait pas de différence significative entre l'ingestion isolée de caféine et la caféine co-ingérée avec CitMal, et la supplémentation isolée en CitMal n'a eu d'effet ergogénique dans aucun résultat. Aucun effet principal de la condition n'a été trouvé dans l'analyse des variables dérivées du CMJ, du squat 1RM et de la perception de la douleur.

Conclusion
L'ingestion de caféine semble être ergogénique pour la force musculaire et l'endurance musculaire, tandis que l'ajout de CitMal ne semble pas renforcer davantage ces effets.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12511
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 30 Juil 2023 12:26

Caffeine Enhances 10-km Cycling Performance in Habitual Users Only When Preceded by Caffeine Abstinence
in International Journal of Sports Physiology and Performance 26 May 2023 In Print: Volume 18: Issue 8 Page Range: 805–812
Timothy D. Griest

Purpose: The primary objective was to assess the performance benefits of caffeine (CAF) supplementation in habitual users. Importantly, this investigation was designed to account for the potential confounding effects of CAF withdrawal (CAFW), which are inherent and common in previous work. Methods: Ten CAF-consuming (394 [146] mg·d−1) recreational cyclists (age 39.1 [14.9] y; maximum oxygen consumption 54.2 [6.2] mL·kg–1·min–1) completed four 10-km time trials (TTs) on a cycle ergometer. On each trial day, 8 hours before reporting to the laboratory, subjects consumed 1.5 mg·kg–1 CAF to prevent withdrawal (no withdrawal [N]) or a placebo (PLA; withdrawal [W]). Then, 1 hour prior to exercise, they received either 6 mg·kg–1 CAF or PLA. These protocols were repeated 4 times, employing all combinations of N/W and CAF/PLA. Results: CAFW did not impair TT power output (PLAW vs PLAN P = .13). However, preexercise CAF only improved TT performance when compared to PLA in the W condition (CAFN vs PLAW P = .008, CAFW vs PLAW P = .04), not when W was mitigated (PLAN vs CAFN P = .33). Conclusions: These data indicate that preexercise CAF only improves recreational cycling performance when compared to bouts preceded by CAF abstinence, suggesting that habitual users may not benefit from 6 mg·kg–1 of CAF and that previous work may have overstated the value of CAF supplementation for habitual users. Future work should examine higher doses of CAF for habitual users.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54167
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'endurance et plus de force avec la caféine ?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 31 Juil 2023 15:38

Traduction de l'étude :wink:

La caféine améliore les performances cyclistes sur 10 km chez les utilisateurs habituels uniquement lorsqu'elle est précédée d'une abstinence de caféine
dans International Journal of Sports Physiology and Performance 26 mai 2023 Sous presse : Volume 18 : Numéro 8 Pages : 805–812
Timothy D. Griest

Objectif : L'objectif principal était d'évaluer les avantages de performance de la supplémentation en caféine (CAF) chez les utilisateurs habituels. Il est important de noter que cette enquête a été conçue pour tenir compte des effets de confusion potentiels du retrait des FAC (CAFW), qui sont inhérents et courants dans les travaux antérieurs.

Méthodes : Dix cyclistes récréatifs consommateurs de CAF (394 [146] mg·j−1) (âge 39,1 [14,9] ans ; consommation maximale d'oxygène 54,2 [6,2] mL·kg–1·min–1) ont parcouru quatre parcours de 10 km essais (TT) sur vélo ergomètre. Chaque jour d'essai, 8 heures avant de se présenter au laboratoire, les sujets ont consommé 1,5 mg·kg–1 de CAF pour prévenir le sevrage (pas de sevrage [N]) ou un placebo (PLA ; sevrage [W]). Ensuite, 1 heure avant l'exercice, ils ont reçu soit 6 mg·kg–1 de CAF ou de PLA. Ces protocoles ont été répétés 4 fois, en utilisant toutes les combinaisons de N/W et CAF/PL.A

Résultats : CAFW n'a pas altéré la puissance de sortie TT (PLAW vs PLAN P = .13). Cependant, le CAF avant l'exercice n'a amélioré les performances du TT que par rapport au PLA dans la condition W (CAFN vs PLAW P = .008, CAFW vs PLAW P = .04), pas lorsque W a été atténué (PLAN vs CAFN P = .33).

Conclusions : Ces données indiquent que le CAF avant l'exercice n'améliore la performance du cyclisme récréatif que par rapport aux épisodes précédés par l'abstinence du CAF, ce qui suggère que les utilisateurs habituels peuvent ne pas bénéficier de 6 mg·kg–1 de CAF et que des travaux antérieurs peuvent avoir surestimé la valeur de la supplémentation en CAF. pour les utilisateurs habituels. Les travaux futurs devraient examiner des doses plus élevées de CAF pour les utilisateurs habituels.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12511
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

PrécédenteSuivante

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités